Naviguer "Gouverneurs généraux"

Article

Lauson, Jean de

Jean de Lauson, gouverneur de la Nouvelle-France de 1651 à 1656 (v. 1584 -- Paris, France, 16 févr. 1666). Longtemps avant d'arriver dans la colonie comme gouverneur, Lauson entretient un lien étroit et lucratif avec le Canada.

Article

Monck, Charles Stanley, 4e vicomte

Charles Stanley Monck, 4e vicomte de la pairie irlandaise et 1er baron de la pairie du Royaume-Uni, gouverneur général de l'Amérique du Nord britannique de 1861 à 1867, gouverneur général du Canada et de l'Île-du-Prince-Édouard de 1867 à 1868 (Templemore, Tipperary, Irl., 10 oct.

Article

Mézy, Augustin de Saffray de

Augustin de Saffray de Mézy, gouverneur de la Nouvelle-France (décédé à Québec, 6 mai 1665). De Mézy est le premier gouverneur de la Nouvelle-France sous l'autorité directe du roi (1663-1665). À son arrivée, l'administration de la colonie est réorganisée et le Conseil souverain, établi.

Article

Sir Alexander Cambridge, comte d’Athlone

Sir Alexander Augustus Frederick William Alfred George Cambridge, major-général, comte d’Athlone, gouverneur général du Canada de 1940 à 1946. Né le 14 avril 1874 à Londres, au Royaume-Uni, où il meurt le 16 janvier 1957. Le comte d’Athlone occupe le poste de gouverneur général pendant la Deuxième Guerre mondiale et préside les conférences de Québec à la Citadelle en 1943 et 1944. C’est pendant ces rencontres que le premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King, le premier ministre britannique Winston Churchill et le président américain Franklin D. Roosevelt décident la stratégie alliée pour assurer la victoire contre l’Allemagne et le Japon. Oncle maternel du roi George VI, le comte d’Athlone est le dernier proche parent du souverain à occuper le poste de gouverneur général du Canada.

Article

Vanier, Georges-Philéas

Georges-Philéas Vanier, gouverneur général du Canada de 1959 à 1967, soldat et diplomate (né le 23 avril 1888 à Montréal, au Québec; décédé le 5 mars 1967 à Ottawa, en Ontario). Vanier a été le premier Canadien français à occuper le poste de gouverneur général. En tant que diplomates, lui et sa femme sont venus en aide à de nombreux Européens déplacés par la Deuxième Guerre mondiale. Fervent Chrétien, il exhorte l’amour et l’unité dans l’émergence du séparatisme québécois dans les années 1960. En 1988, le magazine Maclean’s le nomme le Canadien le plus marquant de l’histoire.

Article

Vincent Massey

Charles Vincent Massey, P.C., C.C., gouverneur général de 1952 à 1959, historien, chef d’entreprise, politicien, diplomate, commissaire royal et mécène des arts (né le 20 février 1887 à Toronto; décédé le 30 décembre 1967 à Londres, en Angleterre). Vincent Massey a été le premier gouverneur général canadien du Canada. Il a aidé à créer l’Ordre du Canada en 1967, et, à titre de défenseur des arts au Canada, a jeté les bases du Conseil des arts du Canada, de la Bibliothèque nationale du Canada et du Centre national des Arts.