Naviguer "Peuples autochtones"

Article

Alikomiak et Tàtimagana

Alikomiak (ou Alekámiaq) et Tatimagana, chasseurs inuits de l’Arctique central, ont été les premiers Inuits à être condamnés et exécutés (le 1er février 1924) en vertu de la loi canadienne. Leurs procès ont été décrits comme des démonstrations de l’autorité fédérale sur les Inuits et de la souveraineté du Canada dans l’Arctique.

Article

Almighty Voice

Almighty Voice (ou Kitchi‑manito‑waya, ce qui veut dire « Voix du Grand Esprit », aussi connu sous le nom de Jean‑Baptiste), Cri, hors‑la‑loi (né vers 1875 dans les environs de Duck Lake, en Saskatchewan; décédé le 30 mai 1897 à Batoche, en Saskatchewan).

Article

Anahareo

Anahareo, ou Gertrude Philomen Bernard, C.M., conservationniste (née le 18 juin 1906 à Mattawa, en Ontario; décédée le 17 juin 1986 à Kamloops, en Colombie-Britannique). Fervente et indépendante militante en faveur de la défense des animaux, Anahareo est reconnue pour avoir converti son mari, Grey Owl, en défenseur de l’environnement.

Article

Black Hawk

Lorsqu'éclate la guerre de 1812 entre les États-Unis et la Grande Bretagne, Black Hawk rallie les rangs d'une grande expédition guerrière formée de membres de Premières nations, dirigée par Robert Dickson.

Article

Chanie Wenjack

Chanie « Charlie » Wenjack (né le 19 janvier 1954; décédé le 23 octobre 1966 près de Redditt, en Ontario). Chanie Wenjack, un garçon anishinaabe de l’Ontario, s’échappe de son pensionnat indien près de Kenora à l’âge de 12 ans, puis meurt de faim et d’exposition aux conditions climatiques impitoyables. Suscitant un tollé à l’échelle nationale, son décès en 1966 mène à la première enquête sur le traitement des enfants autochtones au sein des pensionnats indiens au Canada.

Article

Clovis

Ces chasseurs de gros gibier s'attaquaient aux mammouths, aux mastodontes, aux chameaux et aux chevaux qui étaient indigènes en Amérique du Nord à cette époque.

Article

Culture Paléoindienne

Certaines découvertes effectuées aux GROTTES DU POISSON-BLEU et au BASSIN D'OLD CROW au Yukon pourraient faire remonter l'occupation de ces deux gisements autour de 25 000 à 40 000 ans AA, sur la base de datations de sédiments ou d'os de mammouths vraisemblablement modifiés par l'homme.

Article

Culture archaïque du Labrador

Les outils et les armes caractéristiques de la culture archaïque du Labrador incluent d'étroites pointes de lances ou de javelines à base concave pour l'emmanchure, des couteaux de pierre taillée et, dans quelques cas, de petits grattoirs pour préparer les peaux.

Article

Cuthbert Grant

Cuthbert Grant, commerçant de fourrures, chef métis et commandant des Métis à Seven Oaks (Fort de la rivière Tremblante [Sask.], v. 1793 -- White Horse Plains [Saint-François-Xavier, Man.], 15 juill. 1854).

Article

Dekanahwideh

Dekanahwideh, dit « le Messager céleste », est celui auquel on attribue la fondation de la Confédération des Cinq-Nations. Il serait né chez les HURONS, d'une mère vierge, pour apporter la paix et le pouvoir à son peuple.

Article

Deskaheh

Deskaheh (Levi General), chef des Cayugas et orateur du Conseil héréditaire des Six-Nations (Réserve des Six-Nations, près de Brantford, Ont., 1873 -- Tuscarora Reservation, N.Y., 25 juin 1925).

Article

Donnacona

Donnacona, chef des Iroquoiens du Saint-Laurent (mort en France probablement en 1539). Représentant du chef du village de Stadacona (près de Québec) durant les voyages de Jacques Cartier (1534-1536), il proteste lorsque ce dernier érige sa croix à Gaspé, en juillet 1534.

Article

Eenoolooapik

Eenoolooapik, surnommé « Bobbie », voyageur et guide inuk (Qimisuk, baie Cumberland, T.N.-Ouest, 1820? -- baie Cumberland, 1847), frère de Tookoolito.

Article

Enfant de Taber

En 1961, des fragments du crâne d'un jeune enfant sont recueillis sur la rive de la RIVIÈRE OLDMAN, près de TABER (Alberta). Cette découverte suscite une controverse archéologique, puisque les os sont supposés venir de dépôts géologiques qui datent de 20 000 à 40 000 ans.

Article

Gabriel Dumont

Gabriel Dumont, chef métis (né en décembre 1837 dans la colonie de la rivière Rouge, décédé le 19 mai 1906 à Bellevue, en Saskatchewan.) Dumont, désireux de promouvoir la prospérité et l'indépendance de son peuple, joue un rôle politique d'importance au moment où les troupeaux de bisons se raréfient.

Article

Hiawatha

Hiawatha est une personnalité importante de l’histoire précoloniale des Haudenosaunee (Iroquois) du sud de l’Ontario et du nord de l’État de New York actuels qui aurait vécu dans les années 1400 ou 1450. Il est le plus connu pour avoir uni les Cinq Nations (Sénécas, Cayugas, Onondagas, Oneidas et Mohawks) dans une confédération politique. En 1722, les Tuscarora, une tribu habitant beaucoup plus au sud, se joignent à la Confédération, créant ce que nous appelons aujourd’hui les Six Nations. Il ne faut pas confondre l’histoire de Hiawatha avec le poème populaire de Henry Wadsworth Longfellow, Le Chant de Hiawatha (1885). Bien que le poète fasse référence à Hiawatha, il vise en fait un héros culturel algonquien, Nanabozho. Qu’il s’agisse d’une erreur intentionnelle ou accidentelle, le poème apporte une confusion à l’histoire de Hiawatha.

Article

Jean-Louis Riel

Jean-Louis Riel (dit « Louis Riel père »), chef métis, fermier et meunier (né en 1817 à l’Île-à-la-Crosse, en Saskatchewan; décédé en 1864 à Saint-Boniface, au Manitoba). Jean-Louis Riel rallie des centaines de Métis pour venir en appui aux accusés métis poursuivis par la Compagnie de la Baie d’Hudson lors du procès Sayer en 1849. Affaire marquante dans l’histoire de l’Ouest canadien, le verdict du procès Sayer rétablit la liberté du commerce de la fourrure dans la colonie de la rivière Rouge. Dans les années 1850, Jean-Louis Riel est considéré comme un leader dans la communauté canadienne-française de la colonie. Le rôle qu’il joue pour que la langue française puisse être utilisée dans les tribunaux d’Assiniboia et que le peuple métis soit représenté au Conseil d’Assiniboia contribue à renforcer ce statut. Sa fervente défense des droits et de l’autonomie du peuple métis influence fortement son fils, Louis Riel, appelé à devenir le plus important homme politique métis de l’histoire.

Article

Louis Riel

Louis Riel, chef métis, fondateur du Manitoba et personnage central des rébellions de la rivière Rouge et du Nord-Ouest (né le 22 octobre 1844 à Saint-Boniface, colonie de la rivière Rouge; décédé le 16 novembre 1885 à Régina, en Saskatchewan). Louis Riel a dirigé deux gouvernements métis populaires, a joué un rôle central dans l’entrée du Manitoba dans la Confédération et a été exécuté pour haute trahison pour sa participation à la résistance de 1885 contre l’empiétement canadien sur les terres métisses. Bien que Louis Riel ait d’abord été décrit comme un rebelle par les historiens canadiens, nombreux sont ceux qui aujourd’hui se rangent de son côté et le perçoivent comme un chef métis qui s’est battu pour protéger son peuple du gouvernement canadien.