Naviguer "Armées"

Afficher 1-20 de 373 résultats
Article

Christopher Vokes

Christopher Vokes, soldat (né à Armagh, en Irlande, le 13 avril 1904; décédé à Toronto, en Ontario, le 27 mars 1985). Général inflexible de la Deuxième Guerre mondiale, Christopher Vokes est à la tête de divisions de l’Armée canadienne lors de la campagne d’Italie et pendant l’avancée vers le nord de l’Allemagne à la fin de la guerre. Il compte parmi les quelques généraux canadiens qui terminent la guerre avec la réputation d’être un commandant des opérations compétent.

Article

107e bataillon (Timber Wolf)

Le 107e Bataillon (Timber Wolf) du Corps expéditionnaire canadien, connu officiellement sous le nom de 107e Bataillon (de Winnipeg), est un bataillon d’infanterie établi pendant la Première Guerre mondiale. Après son arrivée en Grande-Bretagne, l’unité a été convertie en un bataillon de pionniers et a servi sur le front occidental en France et en Belgique. Elle a ensuite été absorbée par une brigade de génie. Environ la moitié des soldats de l’unité étaient des Canadiens autochtones.

Article

Abercromby, James

James Abercromby, officier de l'armée (Banffshire, Écosse, 1706 -- Glassaugh, Écosse, 23 avril 1781). Soldat de carrière, il arrive en Amérique du Nord en 1756 et est nommé commandant en chef des forces britanniques.

Article

Adam Muir

Adam Charles Muir, officier militaire (né en Écosse en 1766 ou 1770; mort à William Henry, dans le Bas-Canada, le 11 mai 1829).

Article

Albert « Bert » Hogg (source primaire)

« Je l’ai soulevé de la civière et son dos a littéralement flanché. Il est mort dans mes bras, et cette image ne m’a jamais quitté l’esprit. »

Pour le témoignage complet de M. Hogg, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Albert Joseph Thomas (Source primaire)

« Mince alors, je me demande s’il est possible ? Alors je lui ai posé une question et elle répond, oui. Bon, ai-je dit, vous êtes en face de lui. Et elle a commencé à pleurer. Je suis très fier de ce que j’ai fait. »

Pour le témoignage complet de M. Thomas, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Alec MacInnis (Source primaire)

« Les guerres font beaucoup de victimes chez les enfants. Nous devons trouver le moyen de résoudre nos problèmes sans tueries sur des champs de bataille où peuvent périr des innocents. »

Pour le témoignage complet de M. MacInnis, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Alexander « Mack » Esdon (source primaire)

« J’ai été envoyé dehors juste pour vérifier les lignes. Et cet amoncellement d’obus de toutes tailles qui arrivaient de partout provoquait un son très étrange, sinistre mais aussi rassurant. »

Pour le témoignage complet de M. Esdon, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Alexander “Alex” van Bibber (Source primaire)

« On était tous égaux pendant qu’on était dans l’armée. Le véritable gâchis ça a été à la démobilisation. »

Pour le témoignage complet de M. van Bibber, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Alexander Dunn, V.C.

Alexander Roberts Dunn, VC, officier de l’armée (né le 15 septembre 1833 à York, dans le Haut-Canada; décédé le 25 janvier 1868 près de Senafe, en Abyssinie). Le lieutenant Alexander Dunn est le tout premier Canadien à recevoir la Croix de Victoria (VC), la plus haute distinction pour bravoure au sein des troupes de l’Empire britannique, pour son service dans la guerre de Crimée.

Article

Alexander George Edwin Smith

Alexander George Edwin Smith, chef cayuga, agriculteur, soldat, héros de guerre (né le 14 août 1879 dans la réserve des Six Nations de la rivière Grand; décédé le 21août 1954 à Buffalo, dans l’État de New York, aux États‑Unis), était un ancien combattant de la Première Guerre mondiale. Il a servi, avant‑guerre, comme officier dans la Milice, a été nommé lieutenant d’infanterie dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC) et a reçu la Croix militaire pour ses actions héroïques sur le front de l’Ouest.

Article

Allard, Jean Victor

Jean Victor Allard, militaire (Sainte-Monique de Nicolet, Qc, 12 juin 1913 - Trois-Rivières, Qc, 23 avril 1996). En 1933, il entre dans la Milice active non permanente.

Article

Alphonse Martel (Source primaire)

« C’est certain que quand on a des amis qui meurent comme ça, où on dit : "À quelle place qu’est untel?" "Ah ben! T’as pas entendu parler? Comment ça?" Il dit : "Il s’est fait tuer hier." »

Pour le témoignage complet de M. Martel, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Amherst, Jeffery, 1er baron Amherst

Jeffery Amherst, 1er baron Amherst, officier de l’armée britannique (né le 29 janvier 1717 près de Sevenoaks, en Angleterre; mort le 3 août 1797 près de Sevenoaks). Jeffery Amherst était le commandant en chef des forces britanniques en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans, durant laquelle le Canada est passé de la France à l’Angleterre. Plusieurs rues et villes d’Amérique du Nord, dont Amherst, en Nouvelle-Écosse, et Amherstburg, en Ontario, ont été baptisées en son honneur. Toutefois, l’héritage de Jeffery Amherst ne fait pas l’unanimité, en raison de sa politique à l’égard des peuples autochtones. On lui reproche notamment d’avoir proposé, en 1763, de contaminer délibérément les peuples autochtones avec la variole pendant la guerre de Pontiac. En 2019, la rue Amherst, à Montréal, a été rebaptisée rue Atateken; Atateken signifie « frères et sœurs » en Kanien'kéha, la langue des Mohawks.

Article

Anthony Russell (source primaire)

« J’ai pris mon propre chemin, je n’ai pas suivi la horde. Et puis je suis rentré dans les américains. Je suis resté avec les américains jusqu’à la fin de la guerre. »

Pour le témoignage complet de M. Russell, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.

Article

Archie MacNaughton

John Archibald (Archie) MacNaughton, soldat, agriculteur (né le 7 octobre 1896 à Black River Bridge, au Nouveau-Brunswick; décédé le 6 juin 1944 en Normandie, France). Archie MacNaughton a combattu dans la Première Guerre mondiale et la Deuxième Guerre mondiale. Il s’est élevé au rang de major et a été un officier bien respecté du North Shore Regiment du Nouveau-Brunswick. À 47 ans, il a commandé la Compagnie A du North Shore Regiment en Normandie lors du jour J. Il est tombé au champ d’honneur pendant l’offensive vers l’intérieur des terres à partir de Juno Beach.

Article

Arnold « Mac » McCourt (Source primaire)

« Nous aurions pu tout faire exploser, mais Montgomery voulait des combats corps à corps et disait que les Canadiens feraient parfaitement l’affaire. »

Pour le témoignage complet de M. McCourt, veuillez consulter en bas.


Prenez note que les sources primaires du Projet Mémoire abordent des témoignages personnels qui reflètent les interprétations de l'orateur. Les témoignages ne reflètent pas nécessairement les opinions du Projet Mémoire ou de Historica Canada.