Naviguer "Armées"

Afficher 21-40 de 198 résultats
Article

Brutinel, Raymond

Raymond Brutinel, brigadier-général, CB, CMG, DSO, géologue, journaliste, soldat et entrepreneur, pionnier dans le domaine de la guerre mécanisée (Alet, Aude, France, 6 mars 1872 -- Couloume-Mondebat, Gares, France, 21 sept. 1964).

Article

Burgoyne, John

John Burgoyne, général (Londres, Angl., 1722 -- id., 3 août 1792). Brillant officier de cavalerie et personnage public éminent, Burgoyne arrive à Québec en 1776 avec des renforts importants et mène cette année-là des campagnes fructueuses.

Article

Cadets

En temps de guerre ou de menace de guerre, l'intérêt public s'enthousiasme pour la formation militaire de la jeunesse canadienne; toutefois, en temps de paix, cet enthousiasme s'évanouit.

Article

Campbell, sir Archibald

Sir Archibald Campbell, soldat, administrateur colonial (12 mars 1769 -- Angl., 6 oct. 1843). Après s'être distingué dans l'armée britannique en Inde, au Portugal et en Birmanie, il devient lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick en 1831.

Article

Campbell, sir Colin

Sir Colin Campbell, soldat, administrateur colonial, lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse de 1834 à 1840 (Écosse, 1776 -- Londres, Angl., 13 juin 1847).

Article

Carleton, Thomas

Thomas Carleton, officier britannique, lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick (Irlande, v. 1735 -- Ramsgate, Angl., 2 févr. 1817), frère de Guy CARLETON, baron Dorchester.

Article

Cartwright, George

George Cartwright, soldat, chroniqueur, entrepreneur (Marnham, Angl., 12 févr. 1739 ou 1740 -- Mansfield, Angl., 19 mai 1819). Enrôlé dans l'armée britannique à l'âge de 16 ans, Cartwright sert aux Indes, en Irlande, à Minorque et en Allemagne et, en 1769, il obtient un traitement de demi-solde.

Article

Casque bleus canadiens au Rwanda

De 1993 à 1995, le Canada a été l’un des plus importants participants à une série d’opérations de maintien de la paix des Nations Unies dans la nation africaine du Rwanda. Malgré tout, la Mission des Nations Unies pour l’assistance au Rwanda (MINUAR), dirigée par le major général canadien Roméo Dallaire, n’a rien pu faire pour prévenir l’assassinat de quelque 800 000 Rwandais en 1994. Suivant le génocide, un nouveau contingent de troupes canadiennes est retourné au Rwanda dans le cadre de MINUAR II, dont la tâche est de restaurer l’ordre au pays et de venir en aide à la population dévastée. Des centaines de soldats canadiens, dont Roméo Dallaire, sont revenus du Rwanda traumatisés par ce qu’ils y ont vu.

Article

Casque bleus canadiens dans les Balkans

De 1991 à aujourd’hui, des membres des Forces armées canadiennes (FAC) et de la police civile, dont la Gendarmerie royale du Canada (GRC), ont servi dans le cadre d’opérations de maintien de la paix dans la région des Balkans. Leur mission a été de restaurer l’ordre et la sécurité suivant la chute de la République fédérale de Yougoslavie. Près que 40 000 Canadiens ont servi dans les Balkans, et 23 membres des FAC sont décédés dans le cadre de leurs fonctions.

Article

Casque bleus canadiens en Haïti

Depuis 1990, des Casques bleus provenant des Forces armées canadiennes (FAC) et des forces policières civiles, dont la Gendarmerie royale du Canada (GRC), ont servi en Haïti dans une foule de missions de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Le but de ces missions est d’aider à éradiquer la violence interne et l’instabilité civile qui accablent le pays depuis des années, ainsi que de protéger les droits de la personne et de consolider les systèmes judiciaire et pénitentiaire.

Article

Casque bleus canadiens en Somalie

En 1992, le Canada a contribué des forces militaires à l’UNITAF, une mission humanitaire des Nations Unies dans la nation africaine de la Somalie. La mission a été entravée par le fait que certaines des factions belligérantes du conflit somalien ont attaqué les forces internationales qui tentaient de rétablir l’ordre et de livrer de la nourriture à la population affamée. L’effort canadien a également été assombri par le meurtre d’un adolescent somalien par des troupes canadiennes. Le crime et son présumé camouflage par des fonctionnaires de la Défense à Ottawa sont devenus l’un des scandales les plus infâmes de l’histoire du Canada.

Article

Charles Cecil Merritt, VC

Charles Cecil Ingersoll Merritt, récipiendaire de la croix de Victoria, avocat, soldat, député fédéral (né le 10 novembre 1908 à Vancouver, en C.-B.; décédé le 12 juillet 2000 à Vancouver). Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, le lieutenant-colonel Cecil Merritt est le premier Canadien à se voir décerner en Europe la croix de Victoria (CV), la plus prestigieuse décoration pour bravoure parmi les soldats de l’Empire britannique.

Article

Charles Foulkes

Charles Foulkes, officier (Stockton-on-Tees, Angl., 3 janv. 1903 -- Ottawa, 12 sept. 1969). Après ses études à London (Ontario), il entre dans l'Armée canadienne en 1926.

Article

Charlie Martin

Charles Cromwell Martin, DCM, MM, agriculteur, soldat, fonctionnaire et auteur (né le 18 décembre 1918 au Pays de Galles, au Royaume-Uni; décédé le 13 octobre 1997 à Mississauga, en Ontario). Pendant la Deuxième Guerre mondiale, l’adjudant de deuxième classe Charles (Charlie) Martin s’est vu remettre la Médaille de conduite distinguée et la Médaille militaire. Il publie d’abord son mémoire sous le titre Battle Diary en 1994. Celui-ci demeure parmi les portraits les plus saisissants de la réalité des soldats ordinaires canadiens pendant la guerre.