Naviguer "Première Guerre mondiale"

Afficher 101-115 de 115 résultats
Article

Thomas Ricketts, V.C.

Thomas (Tommy) Ricketts, soldat, pharmacien, récipiendaire de la Croix de Victoria (né le 15 avril 1901 à Middle Arm, White Bay, Terre-Neuve et Labrador ; décédé le 10 février 1967 à St. John’s). Durant la Première Guerre mondiale, Tommy Ricketts est le plus jeune soldat à recevoir la Croix de Victoria (V.C.), la plus haute récompense pour bravoure dans les troupes de l’Empire britannique.

Éditorial

Vancouver en vedette : Assassinat d’un héros dans une rue de Vancouver

Aux petites heures d’une matinée d’octobre en 1922, le gendarme Robert McBeath vient d’arrêter un conducteur en état d’ivresse sur la rue Granville. C’est une tâche de routine pour ce gendarme de vingt-quatre ans, mais elle va lui coûter la vie, cette vie qu’il a risquée quelques années plus tôt dans des circonstances qui lui valurent la Croix de Victoria, lors de la bataille de la Somme.

Article

Vicomte Byng de Vimy

Feld-maréchal Julian Hedworth George Byng, 1er vicomte Byng de Vimy, commandant du Corps canadien de 1915 à 1917 et gouverneur général du Canada de 1921 à 1926 (né le 11 septembre 1862 à Hertfordshire, au Royaume-Uni; décédé le 6 juin 1935 à Essex, au Royaume-Uni). Lord Byng a mené le Corps canadien à la victoire lors de la Bataille de la crête de Vimy, pendant la Première Guerre mondiale. En tant que gouverneur général, il est surtout connu pour son rôle dans l’affaire King-Byng, lors de laquelle il a refusé expressément la proposition du premier ministre William Lyon Mackenzie King de dissoudre le Parlement et de déclencher une élection fédérale.

Article

Vincent Massey

Charles Vincent Massey, P.C., C.C., gouverneur général de 1952 à 1959, historien, chef d’entreprise, politicien, diplomate, commissaire royal et mécène des arts (né le 20 février 1887 à Toronto; décédé le 30 décembre 1967 à Londres, en Angleterre). Vincent Massey a été le premier gouverneur général canadien du Canada. Il a aidé à créer l’Ordre du Canada en 1967, et, à titre de défenseur des arts au Canada, a jeté les bases du Conseil des arts du Canada, de la Bibliothèque nationale du Canada et du Centre national des Arts.

Article

Volontaires noirs durant la Première Guerre mondiale

L’archiviste Barbara M. Wilson analyse l’importance d’une lettre adressée à sir Sam Hughes par George Morton, un défenseur des droits civiques, originaire de Hamilton, en Ontario, qui exerçait le métier de coiffeur et de facteur. Dans sa lettre, datée du 7 septembre 1915, il demande au ministre de la Milice et de la Défense pourquoi les membres de la communauté noire ont été refoulés lorsqu’ils ont tenté de s’enrôler pour servir dans le Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale.

Article

Wilfrid Reid May

Wilfrid Reid (Wop) May, O.B.E., DFC, aviateur, as de la Première Guerre mondiale (né le 20 mars 1896 à Carberry, au Manitoba; décédé le 21 juin 1952 près de Provo, en Utah, aux États‑Unis). Wop May est un aviateur qui a combattu comme pilote de chasse lors de la Première Guerre mondiale. Ayant 13 victoires à son actif, il a participé au terrible combat aérien où le tristement célèbre Baron rouge a été abattu, et il a terminé la guerre avec un statut d’as de l’aviation. Après la guerre, il est devenu une vedette de la voltige aérienne, exerçant également ses talents comme pilote de brousse au cours de missions audacieuses qui le conduisaient souvent, aux commandes de petits aéronefs, dans des régions éloignées du Nord canadien. Il a ainsi effectué plusieurs vols qui sont restés gravés dans les mémoires, transportant des médicaments et de l’aide vers des localités du Nord et assistant les forces de l’ordre lors de mémorables chasses à l’homme, notamment, en 1932, celle d’Albert Johnson, surnommé le « Mad Trapper of Rat River » (le trappeur fou de la rivière Rat).

Article

William Andrew White

William Andrew White, pasteur baptiste et aumônier militaire (né le 16 juin 1874 à King and Queen Court House, en Virginie; mort le 9 septembre 1936 à Halifax, en Nouvelle-Écosse). William Andrew White était un membre important de la communauté noire de Nouvelle-Écosse. Il a été aumônier du 2e Bataillon de construction, faisant de lui l’un des rares officiers noirs du Corps expéditionnaire canadien pendant la Première Guerre mondiale.

Article

William Barker, V.C.

William George (Billy) Barker, V.C., pilote de chasse, héros de guerre, homme d’affaires (né le 3 novembre 1894 à Dauphin, Manitoba ; mort le 12 mars 1930 à Ottawa, Ontario). L’un des plus remarquables as de l’aviation canadiens de la Première Guerre mondiale, Billy Barker est, à ce jour, le militaire qui a reçu le plus grand nombre de décorations dans l’histoire du Canada.

Article

Worthington, Frederic Franklin

Frederic Franklin Worthington, dit Worthy, officier de l'armée, ingénieur et aventurier (Peterhead, Écosse, 14 sep 1889 -- Ottawa, 8 déc. 1967). Orphelin à l'âge de 11 ans, il est placé sous la tutelle d'un demi-frère (par la suite assassiné par les irréguliers de Villista) au Mexique.

Article

​Représentations du front intérieur : les femmes du Fonds des souvenirs de guerre canadiens

Bien qu’elles n’aient pas eu l’occasion d’aller sur les champs de bataille, de nombreuses artistes canadiennes ont laissé leur marque dans la culture visuelle de la Première Guerre mondiale en offrant des représentations du front intérieur. Les premières d’entre elles sont affiliées au Fonds des souvenirs de guerre canadiens, le tout premier programme canadien d’art de guerre officiel. Fondé en 1916, le Fonds a comme mission l’offre d’œuvres commémoratives appropriées sous forme de tableaux et de peintures à l’huile aux héros et aux héroïnes de guerre du Canada. Les expatriées Florence Carlyle et Caroline Armington participent au programme alors qu’elles sont à l’étranger, tandis que les artistes Henrietta Mabel May, Dorothy StevensFrances Loring et Florence Wyle produisent des commandes du Fonds qui documentent les efforts de guerre au Canada.