Naviguer "Militaire"

Afficher 301-320 de 323 résultats
Article

Masumi Mitsui

Masumi Mitsui, Médaille militaire, agriculteur, soldat, dirigeant de la Légion royale canadienne (né le 7 octobre 1887 à Tokyo, au Japon; décédé le 22 avril 1987 à Hamilton, en Ontario). Après avoir immigré au Canada en 1908, Masumi Mitsui a servi au sein du Corps expéditionnaire canadien durant la Première Guerre mondiale et a obtenu plusieurs médailles. En 1931, avec ses camarades, il a persuadé le gouvernement de la Colombie‑Britannique d’accorder aux anciens combattants canadiens d’origine japonaise le droit de vote. Cette victoire a constitué une percée importante pour les Canadiens d’origine japonaise et pour d’autres Canadiens dépourvus du droit de vote. Néanmoins, comme plus de 22 000 autres Canadiens d’origine japonaise, il sera déplacé, détenu et dépossédé de ses biens par le gouvernement fédéral pendant la Deuxième Guerre mondiale (voir Internement des Canadiens d’origine japonaise).

Article

Wilfrid Reid May

Wilfrid Reid (Wop) May, O.B.E., DFC, aviateur, as de la Première Guerre mondiale (né le 20 mars 1896 à Carberry, au Manitoba; décédé le 21 juin 1952 près de Provo, en Utah, aux États‑Unis). Wop May est un aviateur qui a combattu comme pilote de chasse lors de la Première Guerre mondiale. Ayant 13 victoires à son actif, il a participé au terrible combat aérien où le tristement célèbre Baron rouge a été abattu, et il a terminé la guerre avec un statut d’as de l’aviation. Après la guerre, il est devenu une vedette de la voltige aérienne, exerçant également ses talents comme pilote de brousse au cours de missions audacieuses qui le conduisaient souvent, aux commandes de petits aéronefs, dans des régions éloignées du Nord canadien. Il a ainsi effectué plusieurs vols qui sont restés gravés dans les mémoires, transportant des médicaments et de l’aide vers des localités du Nord et assistant les forces de l’ordre lors de mémorables chasses à l’homme, notamment, en 1932, celle d’Albert Johnson, surnommé le « Mad Trapper of Rat River » (le trappeur fou de la rivière Rat).

Article

Mona Parsons

Mona Louise Parsons, actrice, infirmière et combattante de la résistance (Middleton, (N-É), 17 févr. 1901 - Wolfville, (N-É), 28 nov. 1976). Mona Parsons est la seule Canadienne à avoir été faite prisonnière par l'armée allemande, mais son histoire n'est pas très connue des Canadiens.

Article

Monckton, Robert

Robert Monckton, officier de l'armée britannique (Yorkshire, Angl., 24 juin 1726 -- Londres, Angl., 21 mai 1782). Monckton arrive en Nouvelle-Écosse en 1752 et participe à la fondation de LUNENBURG en 1753.

Article

Wilmot, Montagu

Montagu Wilmot, officier de l'armée britannique et gouverneur de la Nouvelle-Écosse (meurt à Halifax, 23 mai 1766). Officier à partir de 1730, il sert presque uniquement en Nouvelle-Écosse (1746-1766) et prend part au siège de LOUISBOURG en 1758, en tête d'un régiment.

Article

Withers, Ramsey Muir

Ramsey Muir Withers, soldat et fonctionnaire (Toronto, Ont. 28 juill. 1930). Diplômé en génie du Royal Military College et de l'U. Queen's, Withers intègre en 1952 le Corps des transmissions et sert en Corée, en 1952-1953, dans les rangs du Royal 22e Régiment.

Article

Nelles, Percy Walker

Percy Walker Nelles, officier de marine (Brantford, Ontario, 7 janvier 1892-Victoria, Colombie-Britannique, 13 juin 1951). Nelles, fils de Charles Nelles, officier du Royal Canadian Dragoons, est la première recrue de la Marine canadienne et devient chef d'état-major de la Marine.

Article

Peter Worthington

Peter John Vickers Worthington, soldat, journaliste, éditeur et écrivain (né le 16 février 1927 au caserne du Fort Osborne, en Winnipeg; décédé le 12 mai 2013 à Toronto, ON). Peter Worthington est cofondateur et directeur de la rédaction du Toronto Sun de 1971 à 1982.

Article

Warren, sir Peter

Sir Peter Warren, officier naval (vers 1703 -- Dublin, Irl., 29 juill. 1752). Il commande la marine royale en 1745, lors du siège de LOUISBOURG, dont il sera ensuite nommé gouverneur. Dès 1739, Warren préconise la déportation des Acadiens et la fortification de Chebucto (Halifax).

Article

Phineas Riall

Riall arrive dans le HAUT-CANADA au mois d'août 1813 et on lui confie le commandement de la Division de droite stationnée dans la PÉNINSULE DU NIAGARA.

Article

Tommy Prince

Thomas « Tommy » George Prince, héros de guerre, défenseur des droits des Autochtones (né le 25 octobre 1915 à Petersfield, au Manitoba; décédé le 25 novembre 1977 à Winnipeg). Tommy Prince est l’ancien combattant autochtone le plus décoré au Canada : il reçoit un total de 11 médailles pour sa participation à la Deuxième Guerre mondiale et à la Guerre de Corée.

Article

Rohmer, Richard

Richard Rohmer, major-général (retraité), avocat et écrivain (Hamilton, Ont., 24 janv. 1924). Les nombreuses distinctions attribuées à Rohmer, parmi lesquelles la Croix du service distingué dans l'Aviation (1945), c.r. (1961), un doctorat en droit de l'U.

Article

Thomas Ricketts, V.C.

Thomas (Tommy) Ricketts, soldat, pharmacien, récipiendaire de la Croix de Victoria (né le 15 avril 1901 à Middle Arm, White Bay, Terre-Neuve et Labrador ; décédé le 10 février 1967 à St. John’s). Durant la Première Guerre mondiale, Tommy Ricketts est le plus jeune soldat à recevoir la Croix de Victoria (V.C.), la plus haute récompense pour bravoure dans les troupes de l’Empire britannique.

Article

Robert Ross

En 1799, Ross passe au 20e Régiment de fantassins et voit ses premiers combats pendant la campagne du duc d'York aux Pays-Bas. En 1800, Ross se joint à la campagne du lieutenant général sir Ralph Abercromby en Égypte, où il se distingue pendant la prise d'Alexandrie.

Article

Robert Shankland, V.C.

​Robert Shankland, soldat, comptable, récipiendaire de la Croix de Victoria (né le 10 octobre 1887 à Ayr en Écosse; décédé le 20 janvier 1968 à Vancouver en Colombie‑Britannique). Durant la Première Guerre mondiale, le lieutenant Robert Shankland est l’un des trois soldats, habitant tous la même rue à Winnipeg, à recevoir la Croix de Victoria (V.C.), la plus haute distinction récompensant des actes de bravoure accomplis par des militaires au service de l’Empire britannique. Un tel tour de force – trois hommes habitant la même rue, en l’occurrence la rue Pine à Winnipeg rebaptisée chemin Valour en leur honneur, décorés de la V.C. – n’a jamais été réalisé nulle part ailleurs dans tout l’Empire britannique.

Article

Sam Steele

Sir Samuel Benfiled Steele, C.B., KCMG, policier à cheval et militaire (né le 5 janvier 1848 à Medonte, au Canada-Ouest; décédé le 30 janvier 1919 à Londres, en Angleterre). En tant que membre de la Police à cheval du Nord-Ouest, Sam Steele a joué un rôle important en ce qui a trait à la signature du Traité no 6 et du Traité no 7, à la construction du Chemin de fer du Canadien Pacifique, à la rébellion du Nord-Ouest et à la ruée vers l’or du Klondike. Il a commencé sa carrière militaire à titre de soldat durant l’expédition de la rivière Rouge. Il a également été officier commandant du Lord Strathcona’s Horse pendant la guerre des Boers et a participé, comme major-général, à la Première Guerre mondiale.