Naviguer "Les femmes en STIM"

Afficher 21-40 de 51 résultats
Article

Irma Le Vasseur

​Irma Le Vasseur, MD, première femme médecin canadienne-française et instigatrice de la fondation de l’Hôpital Sainte-Justine de Montréal et de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Québec (née le 20 janvier 1877, à Québec, Québec; décédée le 18 janvier 1964 à Québec).

Article

Jean Cuthand Goodwill

Jean Cuthand Goodwill, O.C., infirmière, fonctionnaire, et défenseure de la santé et de l’éducation autochtones (née le 14 août 1928 sur la réserve de la Nation Crie Poundmaker, en Saskatchewan; décédée le 25 août 1997 à Regina, en Saskatchewan). Jean Cuthand Goodwill a été l’une des premières infirmières autorisées autochtones au Canada. En 1974, elle a cofondé Indian and Inuit Nurses of Canada (maintenant la Canadian Indigenous Nurses Association). Tout au long de sa vie, elle a été organisatrice, écrivaine et éducatrice, et a travaillé à la promotion de la santé et de la culture des Premières Nations.

Article

Jennie (Jenny) Kidd Trout

Jennie (Jenny) Kidd Trout, médecin et enseignante (née le 21 avril 1841 à Kelso, en Écosse; décédée le 10 novembre 1921 à Hollywood, en Californie). Jennie Trout est la première femme à être autorisée à pratiquer la médecine au Canada. Elle reçoit son permis d’exercice du Collège des médecins et chirurgiens de l’Ontario en 1875.

Article

Julie Payette

Julie Payette, C.C., CMM, COM, C.Q., C.D., astronaute, ingénieure, pilote d’avion à réaction, musicienne (née le 20 octobre 1963 à Montréal, au Québec). Julie Payette est la première astronaute canadienne à monter à bord de la station spatiale internationale, ce qu’elle a fait deux fois. Elle a assumé les fonctions d’astronaute en chef pour l’Agence spatiale canadienne de 2000 à 2007. De 2013 à 2016, elle a été directrice de l’exploitation du Centre des sciences de Montréal et vice-présidente de la Société immobilière du Canada. Scientifique accomplie et respectée, musicienne et athlète, Julie Payette est membre du conseil d’administration d’À nous le podium et du Comité olympique canadien. En juillet 2017, le premier ministre Justin Trudeau recommande la nomination de Julie Payette comme 29e gouverneure générale du Canada. Elle a défendu ce mandat du 2 octobre 2017 au 21 janvier 2021, moment de sa démission suivant des allégations de comportements abusifs envers son personnel.

Article

Lucille Teasdale

​Lucille Teasdale Corti, M.C., G.O.Q., chirurgienne et humanitaire (née le 30 janvier 1929 à Montréal, au Québec, décédée le 1er août 1996 en Lombardie, en Italie).

Article

Mabel Hubbard Bell

Mabel Gardiner Hubbard Bell, financière en aéronautique, leader communautaire, réformatrice sociale et militante pour les personnes sourdes (née le 25 novembre 1857 à Cambridge, au Massachusetts; décédée le 3 janvier 1923 à Chevy Chase, au Maryland). Mabel Bell donne son appui et participe aux travaux de son mari, l’inventeur Alexander Graham Bell. Son investissement financier dans les travaux de son époux fait d’elle la première financière de l’industrie de l’aviation en Amérique du Nord.Elle est une leader pour la communauté de Baddeck, en Nouvelle-Écosse, où elle et sa famille passent leurs étés. Elle propose également des réformes sociales et milite pour l’innovation dans le milieu de l’éducation.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Margaret Wilson Thompson

Margaret Anne Wilson Thompson, généticienne (née le 7 janvier 1920 à Northwich, Angleterre, décédée le 3 novembre 2014 à Toronto ). En 1943, elle obtient un baccalauréat ès arts de l'U. de la Saskatchewan et, en 1948, un doctorat de l'U. de Toronto, où elle étudie sous la direction de Norma Ford Walter, une pionnière de la génétique humaine.

Article

Martha Salcudean

Martha Eva Salcudean (née Abel), O.C., O.B.C., professeure de génie mécanique (née le 26 février 1934 à Cluj, en Roumanie; décédée le 17 juillet 2019, en Colombie-Britannique). Martha Eva Salcudean était une spécialiste de renom en mécanique des fluides numériques et en transfert thermique. En 1985, elle a été nommée directrice du département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Ceci a fait d’elle la première femme à diriger un département de génie dans une université canadienne. Martha Eva Salcudean a consacré une grande partie de sa carrière universitaire à forger des partenariats de recherche et de développement. Elle a favorisé la collaboration entre les universités, les agences gouvernementales et les groupes industriels dans des secteurs comme l’exploitation minière, l’industrie des pâtes et papiers, et l’aéronautique.

Article

Maude Abbott

Maude Elizabeth Seymour Abbott, pathologiste cardiaque, médecin et conservatrice (née le 18 mars 1868 à St. Andrews East, QC ; décédée le 2 septembre 1940 à Montréal). Maude Abbott est connue comme étant l’auteure de l’Atlas des maladies cardiaques congénitales (1936), un texte révolutionnaire dans le domaine de la recherche cardiaque. Bien qu’elle ait obtenu un diplôme en arts de l’Université McGill (1890), elle n’a pas eu le droit d’y étudier la médecine en raison de son sexe. Elle s’est donc inscrite au Bishop’s College (aujourd’hui l’Université Bishop’s), où elle a obtenu un diplôme de médecine en 1894. En tant que conservatrice adjointe (1898) et conservatrice principale (1901) du Musée médical de McGill, elle a révolutionné l’enseignement de la pathologie en utilisant le musée comme outil pédagogique. Le travail de Maude Abbott a ouvert la voie aux femmes en médecine et a jeté les bases de la chirurgie cardiaque moderne. (Voir aussi Les femmes en STIM.)

Article

Nadine Caron

Nadine Rena Caron, chirurgienne, chercheure, mentor, éducatrice, défenseure des patients, dirigeante communautaire (née en 1970, à Kamloops, en Colombie-Britannique). Nadine Caron a été la première femme étudiante des Premières Nations à obtenir un diplôme en faculté de médecine à l’Université de la Colombie-Britannique. Elle a également été la première femme chirurgienne généraliste des Premières Nations au Canada. Pendant de nombreuses années, Nadine Caron a mis en évidence les besoins et les voix des populations nordiques, rurales et autochtones du Canada.

Article

Newton, Margaret

Margaret Newton, phytopathologiste (Montréal, 20 avril 1887 -- Victoria, 6 avril 1971), soeur de Robert NEWTON. Tout en étudiant à l'U.

Article

Norma Ford Walker

Norma Ford Walker (née Ford), experte en génétique humaine (née le 3 septembre 1893 à St. Thomas, en Ontario; décédée le 9 août 1968 à Toronto, en Ontario). Norma Ford Walker obtient un doctorat en zoologie de l’Université de Toronto en 1923 et, en tant que membre de la faculté, elle commence à s’intéresser de près à la génétique humaine. Elle établit sa réputation d’autorité en matière de naissances multiples grâce à ses recherches sur les quintuplées Dionne. Ses publications dans le domaine de la génétique permettent de faire avancer les connaissances sur nombre de maladies héréditaires détectables dans l’enfance, ainsi que sur l’application pratique de la dermatoglyphie pour le diagnostic clinique. Par son travail et celui de ses étudiants, dont certains sont les premiers à obtenir un poste en génétique humaine dans plusieurs universités canadiennes, Norma Ford Walker a eu un profond impact sur la croissance du domaine de la génétique humaine au Canada, en médecine comme en recherche universitaire.

Article

Onye Nnorom

Onyenyechukwu (Onye) Nnorom, médecin de famille, spécialiste de la santé publique et de la médecine préventive (née le 27 février 1981 à Montréal, au Québec). Onye Nnorom est la directrice adjointe du programme de résidence en santé publique et en médecine préventive à l’école de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto. Elle est aussi à la tête du curriculum sur la santé des Noirs à la faculté de médecine de l’université. Son travail porte sur les inégalités en matière de santé auxquelles sont confrontées les minorités raciales et les communautés d’immigrants.