Naviguer "Militaire"

Article

Fort Reliance

Le Fort Reliance est un poste abandonné fondé en 1874 sur la rive est du FLEUVE YUKON, à 13 km en aval de DAWSON (Yukon). Pendant plus d'une décennie, il demeure au coeur de la TRAITE DES FOURRURES et de l'exploitation minière dans la région supérieure du fleuve Yukon.

Article

Fort Saint-Pierre

 Fort Saint-Pierre est établi peu après 1632 par certains actionnaires de la COMPAGNIE DES CENT-ASSOCIÉS. Se voyant accorder tous les droits commerciaux, ceux-ci fondent la Compagnie de Cape Breton.

Article

Fort Selkirk, lieu historique du

Le poste de traite n'existe que brièvement. Il est fermé au cours de l'été suivant sa mise sur pied après avoir été attaqué et pillé par les Chilkat. De 1898 à 1899, le poste constitue la base de la TROUPE DE CAMPAGNE DU YUKON. Un poste de traite privé est construit par Arthur Harper vers 1890.

Article

Fort St. Joseph

Le fort St. Joseph, situé près de Sault Ste. Marie en Ontario, est désigné en 1923 lieu historique national par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada en reconnaissance de l'importance du fort St. Joseph.

Article

Fort Ticonderoga

Le Fort Ticonderoga (Carillon), dont le nom signifie « endroit au milieu des eaux », occupe un emplacement stratégique au confluent des lacs Champlain et George, dans le Nord de l'État de New-York.

Article

Fort Victoria

En 1842, James DOUGLAS, de la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON, établit un nouveau poste de commerce des fourrures au port de Camosack, site actuel de Victoria.

Article

Fort Walsh

 Après le massacre des troupes de Custer en 1876, la Police à cheval installée au fort Walsh a été appelée à négocier avec les réfugiés sioux arrivés des États-Unis sous la conduite du chef SITTING BULL, ce qui a provoqué un incident international.

Article

Fort Whoop-Up

Le Fort Whoop-Up est situé à la jonction des rivières Belly (aujourd'hui Oldman) et St. Mary, près de la ville actuelle de Lethbridge, en Alberta. Il est fondé en 1869 par John J. Healy et Alfred B.

Article

Fort William

Nommé en l'honneur de William MCGILLIVRAY, surintendant principal de la CNO, le fort William est la plaque tournante du vaste réseau commercial de la compagnie. En 1816-1817, lord SELKIRK occupe le fort William pendant 10 mois à la suite de l'INCIDENT DE SEVEN OAKS.

Article

Fort la Reine

Fort la Reine est le nom employé pour désigner une série de premiers postes de traite des fourrures utilisés par les Français à l'ouest de Winnipeg, sur la rivière Assiniboine.

Chronologie

L'exploration de l'Arctique

L'exploration de l'Arctique débute sous le règne d'Élisabeth Ire. Les marins anglais recherchent alors un raccourci vers les îles des Épices de l'Extrême-Orient en passant par les mers nordiques de l'Amérique : c'est la recherche du passage du Nord-Ouest.