Naviguer "Villes"

Article

Vernon

Vernon, ville de la Colombie-Britannique; pop. 35 944 (recens. 2006), 33 542 (recens. 2001), const. en 1892. Vernon est située dans le nord de la VALLÉE DE L'OKANAGAN, blottie entre les lacs Okanagan, Kalamalka et Swan.

Article

Victoria (C.-B.)

Victoria (Colombie‑Britannique), constituée en ville en 1862, 85 792 (Recensement de 2016) 80 017 habitants (Recensement de 2011). Capitale de la Colombie-Britannique, la ville de Victoria est située sur la pointe sud de l’île de Vancouver, à environ 100 km de Vancouver. Elle occupe une péninsule bordée par les détroits de Juan de Fuca et de Haro. Au sud de la ville se trouvent les monts Olympic; à l’est, les îles San Juan; et à l’ouest, le bras de mer Saanich, semblable à un fjord, et les monts densément boisés Malahat et Sooke. Le Grand Victoria fait partie du District régional de la capitale (DRC), une fédération composée des territoires constitués suivants : les villes de Victoria, de Colwood, de Langford, de Sidney et de View Royal; et les municipalités de Saanich, d’Oak Bay, d’Esquimalt, de Central Saanich, de North Saanich, de Sooke, de Metchosin et de Highlands. Le DRC comprend également les circonscriptions de Juan de Fuca, du sud des îles Gulf et de l’île Saltspring.

Article

Victoriaville

Elle porte à l'origine le nom d'un homme d'affaires local, Demersville, mais est renommée en 1861 pour honorer la reine VICTORIA. Au début, Victoriaville n'est qu'une petite gare du chemin de fer GRAND TRUNK entre Richmond et Québec.

Article

Ville

Au Canada, la tendance à l'urbanisation remonte bien avant la Confédération et se poursuit toujours à un rythme rapide.

Article

Waterloo

Waterloo, ville de l'Ont.; pop. 98 780 (recens. 2011), 97 475 (recens. 2006), const. en 1948. Waterloo est la plus petite des villes jumelles du centre sud-ouest de l'Ontario, à 110 km à l'ouest de Toronto (voir KITCHENER-WATERLOO).

Article

Welland

Welland, ville de l'Ontario; pop. 50 631 (recens. 2011), 50 331 (recens. 2006); const. en 1917. Welland est située dans la PÉNINSULE DU NIAGARA, à 24 km au sud de ST. CATHARINES. Elle tient son nom de la rivière Welland.

Article

Westmount

Son emplacement sur le flanc du mont Royal attire les résidents aisés et la ville devient bientôt l'une des communautés les plus en vogue au Canada. Longtemps considérée comme une enclave anglophone de Montréal, elle forme aujourd'hui une communauté bilingue et hétérogène.

Article

Wetaskiwin

Située à 68 km au sud d'EDMONTON, Wetaskiwin joue le rôle de centre de service et de distribution et comprend d'autres industries, notamment la transformation de produits agricoles et le tourisme.

Article

Weyburn

Weyburn, ville de la Sask.; pop. 10 484 (recens. 2011), 9433 (recens. 2006); const. en 1912. Weyburn est située sur la RIVIÈRE SOURIS dans le Sud-Est de la Saskatchewan, à environ 75 km de la frontière internationale.

Article

White Rock

White Rock, ville de la Colombie-Britannique; pop. 18 250 (recens. 2001), 17 210 (recens. 1996), 16 314 (recens. 1991); superf. 5,28 km2 ; const. en 1957, quand elle se sépare de la municipalité de SURREY; située à 48 km par la route au sud-est de Vancouver et bornée au nord, à l'est et à l'ouest par Surrey.

Article

Whitehorse

Whitehorse, au Yukon, ville constituée en 1950, 25 085 habitants (recensement de 2016), 23 276 habitants (recensement de 2011). La ville de Whitehorse, capitale du Yukon, est située à environ 87 km au nord de la frontière avec la Colombie-Britannique. Les communautés telles Whitehorse qui se trouvent le long de la route de l’Alaska sont souvent identifiées selon leur emplacement sur ce tronçon de route. Tandis que Dawson Creek, en Colombie-Britannique, se situe au km 0, Whitehorse se situe au km 1 476. La ville est située surtout sur la rive ouest du fleuve Yukon sur une plaine alluviale de 600 m de large, adossée par un escarpement raide ayant un plateau à son sommet de 60 m. Le paysage de Whitehorse est dominé par le mont Canyon (connu au niveau local comme le mont Grey) vers l’est, par la colline Haeckel vers le nord-ouest et par le mont Golden Horn vers le sud. Nichée au creux d’une vallée protégée, Whitehorse profite d’un climat modéré pour le Nord, avec des étés chauds et secs. Les longues heures d’ensoleillement (presque 20 heures en juin) compensent une courte saison de croissance et des hivers sombres.

Article

Williams Lake

Williams Lake, ville de la C.-B.; pop. 11 153 (recens. 2001), 11 235 A (recens. 1996), 10 395 (rc 1991); superf. 33,03 km2; const. en 1929; située au coeur de la Colombie-Britannique dans la région de Cariboo, à 545 km au nord-est de Vancouver.

Article

Windsor (Ontario)

Windsor, ville la plus méridionale du Canada; pop. 210 891 (recens. 2011), 216 473 (recens. 2006), const. en 1892. Windsor est située en bordure de la RIVIÈRE DÉTROIT à l'extrême sud-ouest de la province.

Article

Winkler

Winkler, ville du Man.; pop.10 670 (recens. 2011), 9106 (recens. 2006); const. en tant que village en 1906, puis en tant que ville en 2002; située dans la région de la vallée de Pembina, à 115 km au sud-ouest de Winnipeg et à 22 km au nord de la frontière américaine.

Article

Winnipeg

Winnipeg (Manitoba), constituée en ville en 1873, 705 244 (recensement de 2016), 663 617 habitants (recensement de 2011). La ville de Winnipeg est la capitale du Manitoba et sa ville la plus grande. Elle se situe à la confluence de la rivière Rouge et la rivière Assiniboine, 100 km au nord de la frontière du Minnesota. Son nom vient de celui donné par les Cris au lac Winnipeg, situé à 65 km au nord, Win-nipi, qui signifie « eaux troubles ». Winnipeg est un important centre économique et culturel pour les Prairies. Comme Winnipeg est située à mi-chemin entre le Pacifique et l’Atlantique, on la surnomme le « Bull’s Eye of the Dominion » (centre du Dominion). La ville se trouve aussi à la jonction du Bouclier canadien et des Prairies, d’où l’appellation de « Porte de l’Ouest ».

Article

Woodstock (Ontario)

Woodstock, ville de l'Ont., chef-lieu du comté d'Oxford; pop. 37 754 (recens. 2011), 35 822 (recens. 2006); const. en tant que ville en 1901. Woodstock est située en bordure de la rivière Thames, au coeur du Sud-Ouest de l'Ontario.

Article

Yellowknife (T.N.-O.)

Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest, a été constituée en ville en 1970. Sa population est de 19,569 (recens. 2016) et de 19 234 habitants (recens. 2011). La ville de Yellowknife est la capitale des Territoires du Nord-Ouest, en plus d’être la seule ville du territoire. Sise sur le Bouclier canadien, elle est située sur la rive nord du Grand lac des Esclaves, à 512 km du cercle arctique et à environ 1513 km au nord d’Edmonton, en Alberta. En raison de sa latitude nordique, Yellowknife est la ville canadienne comptant le plus d’heures d’ensoleillement en été, soit en moyenne 1030 heures par année. La ville et la baie de Yellowknife portent le nom des Couteaux-jaunes, une bande de la Première Nation Déné qui vivait dans les îles du bras est du Grand Lac des Esclaves, et qui voyageait au nord jusqu’à la côte arctique pour se procurer le cuivre nécessaire à la fabrication de couteaux et d’autres outils. D’ailleurs, la bande se nomme ainsi en raison des couteaux à la lame de cuivre qu’ils portaient.