Naviguer "Culture"

Article

Cinémathèque québécoise

Appelée, à l'origine, Cinémathèque canadienne, elle a été fondée sur l'initiative du réalisateur Guy L. Coté par un groupe de cinéastes et de cinéphiles dans le but de conserver les films et le matériel afférent (affiches, photos, appareils, etc.) et de les rendre accessibles au public.

Article

City of Gold

Le film Capitale de l'or (City of Gold) (1957) reflète parfaitement le travail remarquable du Studio B de l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF).

Article

Danse classique indienne

Il existe en Inde deux formes traditionnelles de danse : la danse solo, habituellement associée aux femmes, qui était souvent consacrée par un rituel ou présentée dans les cours royales ou devant les mécènes, et la danse théâtrale, interprétée par des groupes, souvent des hommes, et presque toujours axées sur la représentation de récits religieux.

Article

CODCO

Après ses débuts en Ontario, CODCO retourne à Terre-Neuve où elle passe une saison à St. John's avant de faire une tournée dans la province.

Article

Communication, études en

Elle étudie les médias de masse en fonction du contenu de leurs programmes, des méthodes de production de ces programmes et de l'impact des diverses influences sur la programmation. La structure économique des médias et leur rôle dans la vie politique font aussi l'objet de recherches.

Article

Communications dans le Nord

Les premiers explorateurs se déplacent en bateau, et c'est par hasard qu'ils rencontrent les Inuits. À leur arrivée dans le Nord, au XIXe siècle, les chasseurs de baleines et les commerçants troquent avec les Inuits différents objets et techniques contre des produits de chasse et de piégeage.

Article

Community Concerts

Community Concerts. Sociétés de concert indépendantes, organisées par les localités elles-mêmes et affiliées à Community Concerts, Inc., une filiale de Columbia Artists Management Inc. de New York.

Article

Marchands d'oeuvres d'art

Les marchands d'oeuvres d'art au Canada ne se limitent pas à vendre des oeuvres, ils influencent aussi le goût du public. Agissant comme intermédiaires entre l'artiste et l'acheteur, ils jouent un rôle important dans l'identification des artistes importants en art canadien.

Article

Musique de l’Acadie

​La chanson et la musique ont toujours occupé une place importante dans la culture acadienne. L’enseignement musical est présent en Acadie depuis les années 1860 et les chorales rattachées à des écoles et collèges ont remporté de grands succès.

Article

La Voix des femmes

La Voix des femmes, qui est un organisme bénévole non partisan instauré en 1960 et qui compte des membres dans toutes les provinces, s'oppose à la violence et à la guerre et fait la promotion du désarmement et de la paix.

Article

​L'art et la décoration

Néanmoins, il n'existe pas de frontière nette entre les arts décoratifs et les beaux‑arts. Cette distinction constitue, dans une large mesure, une invention moderne. À ce titre, l'art est considéré comme une chose à expérimenter, à contempler et à apprécier d'un point de vue neutre.

Article

Writers' Trust Engel/Findley Prize

Établi en 2008 par la SOCIÉTÉ D'ENCOURAGEMENT AUX ÉCRIVAINS DU CANADA, le Writers' Trust Engel/Findley Prize découle de la fusion de deux prix existants : le prix Marian Engel pour les écrivaines à mi-carrière et le prix Timothy Findley pour les écrivains à mi-carrière.

Article

Les mots inuits pour la neige et la glace

On entend souvent dire que les Inuits ont des dizaines de mots pour désigner la neige et la glace. L'anthropologue ontarien John Steckley (dans White Lies about the Inuit, 2008) a fait remarquer que selon la croyance populaire, en inuktitut, la langue des Inuits de l'Arctique oriental canadien, le nombre de mots pour « neige » contient généralement le chiffre deux, et que le total le plus souvent cité est de 52 termes différents.

Article

« The Maple Leaf For Ever »

« The Maple Leaf For Ever ». Chant patriotique, paroles et musique d'Alexander Muir, écrit en octobre 1867, année de la Confédération. Exception faite de l'« Ô Canada », qu'il précéda de 13 ans, il fut le plus populaire des chants patriotiques composés au Canada.