Naviguer "Divertissement"

Afficher 61-80 de 121 résultats
Article

Cantata Singers of Ottawa

Cantata Singers of Ottawa. Chœur mixte de 45 voix fondé en 1964 par son chef Gerald Wheeler. Brian Law succède à Wheeler en 1965 et, de 16, qu'il est à l'origine, l'effectif augmente progressivement. Laurence Ewashko (baryton; Winnipeg, 1958; B.Mus.

Article

Capote

Capote, grand manteau à capuchon ressemblant à un parka, généralement porté avec une ceinture-écharpe autour de la taille, populaire parmi les habitants de la Nouvelle-France et les marchands de fourrure et les trappeurs canadiens-français. Le terme est tiré du mot français « cape ».

Article

Careful

Tout comme dans les autres longs métrages de Maddin, on ne peut qu'admirer dans Careful la reconstruction soigneuse d'un genre cinématographique ancien.

Article

CBC Opera Company

CBC Opera Company. Compagnie d'opéra fondée en 1948 et qui se fit entendre à l'émission radiophonique « CBC Wednesday Night », au réseau anglais de la SRC.

Article

CBC/Radio-Canada

La Canadian Broadcasting Corporation (CBC)/Radio-Canada est l’une des principales sociétés de radiodiffusion au monde. Elle exploite couramment des réseaux nationaux de radio (AM et FM) et de télévision en anglais et en français.

Article

Chilliwack

Le groupe rock de Vancouver Chilliwack a produit des airs parmi les plus populaires au Canada dans les années 1970 et au début des années 1980 : Lonesome Mary, Fly at Night et My Girl (Gone Gone Gone).

Article

Cinéma acadien

Le cinéma acadien des provinces maritimes du Canada est composé d’environ 300 documentaires et 50 films de fiction ou d’animation. Sa naissance remonte à 1956, avec les premiers films tournés par des cinéastes d’origine acadienne. L’ouverture à Moncton, au Nouveau-Brunswick, du Studio Acadie de l’Office national du film du Canada date de 1974. En 2017, une dizaine de maisons de production indépendantes situées à Moncton, Caraquet et Halifax sont en activité.

Article

Cinémathèque québécoise

Appelée, à l'origine, Cinémathèque canadienne, elle a été fondée sur l'initiative du réalisateur Guy L. Coté par un groupe de cinéastes et de cinéphiles dans le but de conserver les films et le matériel afférent (affiches, photos, appareils, etc.) et de les rendre accessibles au public.

Article

City of Gold

Le film Capitale de l'or (City of Gold) (1957) reflète parfaitement le travail remarquable du Studio B de l'OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA (ONF).

Article

CKNX Barn Dance

« CKNX Barn Dance ». Considérée comme « la plus considérable danse campagnarde itinérante au Canada », cette émission fut entendue le samedi soir à la station radiophonique CKNX à Wingham, Ont. (1937-63). Conçue suivant le modèle des danses campagnardes entendues à la radio amér.

Article

CODCO

Après ses débuts en Ontario, CODCO retourne à Terre-Neuve où elle passe une saison à St. John's avant de faire une tournée dans la province.

Article

Come From Away

Come From Away est une comédie musicale canadienne inspirée de l’histoire vécue par les résidents de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, qui accueillent chez eux les passagers de différents vols déviés de leur trajectoire à la suite des attaques terroristes du 11 septembre. Come From Away, dont le livre et la musique sont créés par le couple torontois formé d’Irene Sankoff et de David Hein, est mis en scène au collège Sheridan de Toronto. Le spectacle connaît un grand succès au Connecticut, à San Diego, à Seattle, à Washington, DC et à Toronto, puis fait sensation à Broadway durant la saison 2016-2017. Come From Away est récipiendaire de plus de 24 prix, dont trois prix Dora et le Tony de la meilleure réalisation pour une comédie musicale. C’est le premier spectacle canadien à avoir remporté le prix Laurence Olivier pour la meilleure comédie musicale dans les quartiers de l’Ouest de Londres. Une adaptation cinématographique est annoncée en novembre 2017.

Article

Corner Gas

Corner Gas est une comédie de situation, créée par le comédien Brent Butt, diffusée durant six saisons, de 2004 à 2009, sur CTV. Elle est considérée comme l’une des comédies télévisuelles canadiennes les plus populaires et les plus influentes de tous les temps. La série, qui met en vedette les citoyens plutôt excentriques d’une ville fictive de la Saskatchewan, Dog River, remporte un succès instantané lors de sa première diffusion début 2004, attirant une moyenne d’un million de téléspectateurs par épisode. Connue pour son mélange retenu et finalement assez sobre de personnages excentriques, pour son humour pince sans rire et pour le charme d’une ruralité rustique, mais empreinte de sagesse populaire, cette série a battu à plusieurs reprises les records d’audience pour une comédie télévisée scénarisée au Canada et a remporté quatre prix de la Guilde canadienne des réalisateurs, neuf Canadian Comedy Awards, cinq prix du scénario de la Writers Guild of Canada et sept Gemini Awards, dont trois dans la catégorie Meilleure série comique.