Naviguer "Canadiens européens"

Afficher 21-40 de 74 résultats
Article

Canadiens d'origine finnoise

Entre 1835 et 1865, plusieurs centaines d’immigrants de Finlande s’établissent en Alaska (qui fait alors partie de la Russie). Un grand nombre d’entre eux descendent la côte jusqu’en Colombie-Britannique (voir Sointula). Quelques-uns des premiers immigrants finnois d’Ontario travaillent à la construction du premier canal Welland, terminé en 1829. Le recensement de 2016 dénombre 143 640 habitants d’origine finlandaise au Canada (25 875 réponses uniques et 117 765 réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine grecque

Au Canada, l’immigration grecque commence au début du 19e siècle. Des Grecs provenant des îles (Crète, Syros et Skopelos) et du Péloponnèse, en particulier des villages pauvres des provinces de l’Arcadie et de la Laconie, s’établissent à Montréal dès 1843. En 1871, on ne connaît que 39 personnes d’origine grecque vivant au Canada. L’immigration grecque, plutôt sporadique avant 1900, augmente considérablement au début du 20e siècle à cause de la pauvreté, de la guerre et des crises politiques en Grèce. Le recensement de 2016 indique que 271 405 personnes d’origine grecque vivent au Canada (141 580 réponses simples et 129 830 réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine hongroise

La Hongrie d’aujourd’hui est un pays enclavé de l’Europe centrale. Il est cerné par la Slovaquie, l’Autriche, la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Roumanie et l’Ukraine. Les immigrants hongrois venus aux États-Unis commencent à émigrer au Canada durant les années 1880. Le recensement de 2016 fait état de 348 085 Canadiens d’origine hongroise (83 400 de réponses uniques et 264 685 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine lettone

La Lettonie est un petit pays situé sur la côte est de la mer Baltique. Il a des frontières communes avec la Russie, la Lituanie, le Bélarus et l’Estonie. Constituée en tant qu’État indépendant après la Première Guerre mondiale, la Lettonie est occupée par l’Union soviétique en 1940, ensuite par les nazis de 1941 à 1944, puis de nouveau par l’Union soviétique. En 1945, 110 000 Lettons ayant fui vers l’Europe de l’Ouest sont classés comme personnes déplacées. De ce nombre, 14 911 immigrent éventuellement au Canada. Le recensement de 2016 fait état de 30 725 personnes d’origine lettone au Canada (7040 de réponses uniques et 23 685 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine lituanienne

La Lituanie est un petit pays situé sur la côte sud-est de la mer Baltique. Les premiers immigrants lituaniens recensés au Canada sont des soldats ayant servi dans l’armée britannique au début du 19e siècle. Le recensement de 2016 fait état de 59 285 personnes d’origine lituanienne au Canada (11 185 de réponses uniques et 48 100 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine maltaise

La République de Malte est un archipel situé dans la Méditerranée, au sud de la Sicile, qui comprend sept îles. Malgré les vagues d’immigration produites en 1840, vers 1907 et entre 1918 et 1920, le nombre des Maltais au Canada est resté faible jusqu’après la Deuxième Guerre mondiale. Au recensement canadien de 2016, 41 915 personnes ont déclaré être d’origine maltaise (12 815 réponses uniques et 29 100 réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine norvégienne

La Norvège est un pays scandinave situé au nord-ouest de l’Europe. Elle possède des frontières communes avec la Suède, la Finlande et la Russie. L’immigration norvégienne en Amérique du Nord a débuté en 1825 avec l’arrivée à New York d’un bateau rempli de Norvégiens. Au recensement canadien de 2016, 463 275 personnes ont déclaré être d’origine norvégienne (35 905 réponses uniques et 427 370 réponses multiples).

Article

Canadiens d'origine russe

Les Russes commencent à arriver au Canada vers la fin du 18e siècle en tant que chasseurs de fourrures et officiers de la marine britannique. Lors du recensement de 2016, 622 445 Canadiens ont déclaré être d’origine russe. 

Article

Canadiens d’origine slovène

La Slovénie est un pays de l’Europe centrale. Elle est cernée par la Croatie, la Hongrie, l’Autriche, l’Italie et la mer Adriatique. Lors du recensement canadien de 2016, 40 475 personnes ont déclaré être d’origine slovène (13 690 de réponses uniques et 26 785 de réponses multiples).

Article

Canadiens d’origine suisse

L’immigration suisse au territoire que nous connaissons maintenant sous le nom de Canada commence à la fin du 16e siècle. Le recensement de 2016 relève 155 120 personnes d’origine suisse au Canada (25 235 réponses simples et 129 885 réponses multiples).

Article

Canadiens écossais (Canadiens d'origine écossaise)

Souvent considérés comme des Canadiens anglais, les Écossais ont toujours tenu à leur caractère distinct. Les liens entre l'Écosse et le Canada remontent au 17e siècle. Depuis plus de 200 ans, l'immigration écossaise a été régulière et abondante. Explorateurs, industriels, éducateurs, politiciens et artistes, les Écossais ont contribué à l'évolution du Canada dans de nombreux domaines. Les Écossais sont le troisième groupe en importance au Canada et parmi les premiers européens à s’y être établis. Lors du recensement canadien de 2016, 4 799 005 Canadiens se déclaraient de souche écossaise, soit 14 % de la population, à la fois dans les réponses simples et multiples.

Article

Canadiens hollandais (Hollando-Canadiens ou Canadiens d'origine néerlandaise)

Dès le début du 17e siècle, les Hollandais mènent des activités de traite sur le fleuve Hudson. En 1614, ils établissent des postes à Manhattan et à Fort Orange (Albany). Toutefois, ce n’est qu’après la Révolution américaine (1775-1783) que débute l’immigration hollandaise en Amérique du Nord britannique. Établis depuis de nombreuses années dans les Treize colonies, les Hollandais d’ascendance américaine se sont facilement intégrés à la société canadienne. Par la suite, le Canada a connu trois vagues d’immigration en provenance des Pays-Bas, dont la plus importante survient après la Deuxième Guerre mondiale.

Article

Canadiens irlandais (Irlando-Canadiens ou Canadiens d'origine irlandaise)

Les Irlandais ont joué un rôle important dans l’histoire du Canada. Depuis leurs premiers établissements à Terre-Neuve jusqu’aux grandes vagues d’immigration du 19e siècle et jusqu’à nos jours, les Irlandais ont toujours été bien présents dans le tableau, au Canada. Les Canadiens de souche irlandaise ont contribué à la vie sociale et à la vie économique du pays. Aussi, l’identité irlando-canadienne continue-t-elle d’être amplement valorisée et célébrée au Canada.

Article

Canadiens perdus

L’expression « Canadiens perdus » désigne les personnes ayant perdu la citoyenneté canadienne conférée à la naissance, ou n’y étant pas admissibles bien qu’ils devraient y avoir droit de par leur présence au Canada. Elle découle d’une panoplie de lois et d’attitudes à la fois disparates et discriminatoires concernant la citoyenneté canadienne remontant à la Confédération. En dépit des nombreux progrès réalisés dans la réforme de la loi au 21e siècle, certains Canadiens perdus demeurent toujours dépourvus de citoyenneté en 2017.

Article

Canadiens slovaques (Slovaco-Canadiens ou Canadiens d'origine slovaque)

La Slovaquie, le pays des Slovaques, est située en Europe centrale. Elle partage ses frontières avec la République tchèque et l’Autriche à l’ouest, la Pologne au nord, l’Ukraine à l’est et la Hongrie au sud. Les Canadiens d’origine slovaque sont des gens profondément religieux et tournés vers les valeurs familiales. Fiers de leur langue et de leur origine, ils sont assez prompts à corriger ceux qui disent d’eux qu’ils sont des Tchèques ou des Tchécoslovaques. Les Slovaco-Canadiens ont commencé à immigrer en Amérique du Nord au cours de la seconde moitié du 19e siècle et ils ont contribué de façon significative au développement économique, social et culturel du Canada. Lors du recensement de la population de 2016, 72 290 Canadiens ont déclaré des origines slovaques.

Article

Charles Bronfman

Charles Rosner Bronfman, C.P., C.C., homme d’affaires et philanthrope (né le 27 juin 1931 à Montréal, au Québec). Charles Bronfman a été coprésident de Seagram, l’entreprise de la famille Bronfman et la plus importante productrice et distributrice de spiritueux distillés au monde. De 1968 à 1990, il a également été propriétaire des Expos, l’équipe de baseball de Montréal. Selon Forbes, la valeur nette des actifs de Bronfman s’élèverait à plus de 2 milliards de dollars (selon les données de 2017), ce qui place Bronfman au 16e rang des Canadiens les plus riches et au 896e rang du palmarès mondial. Bronfman est un philanthrope engagé ; il a établi la Fondation CRB, qui promeut l’étude des affaires juives et canadiennes, et cofondé et financé la Fondation Historica du Canada, plus tard renommée Historica Canada (qui publie l’Encyclopédie canadienne). Au total, Charles Bronfman a versé environ 325 millions de dollars en dons privés ou par le biais de la Andrea and Charles Bronfman Philanthropies Inc. (ABCP).

Article

Clappé, Arthur A

Arthur A. Clappé. Chef de musique, compositeur, auteur (Cork, Irlande, 1850 - ?, 22 novembre 1920). Clappé étudia au Trinity College of Music, Londres et à la Royal Military School of Music (Angleterre) (Kneller Hall). De 1877 à 1884, il fut dir. de la Governor General's Foot Guards Band.