Naviguer "Femmes"

Afficher 61-67 de 67 résultats
Article

Tookoolito

Tookoolito, « Hannah » (près de la baie Cumberland, T.N.-O., 1838 -- Groton, Conn., 1876), et Ebierbing, « Joe » (près de la baie Cumberland, T.N.-O. -- île de Baffin, T.N.-O.; actif entre 1851-1879), guides inuits.

Article

Ursulines au Canada

Les Ursulines sont un ordre religieux féminin de l’Église catholique romaine dévoué à l’éducation des filles. L’ordre existe au Canada depuis l’arrivée de la sœur ursuline Marie de l’Incarnation en Nouvelle-France en 1639. Bien qu’elles se consacrent initialement à l’éducation et au travail missionnaire auprès des jeunes Autochtones, les Ursulines se tournent graduellement vers l’éducation des jeunes Canadiennes-françaises. Fortes d’une expansion sur le terrain et d’une hausse du nombre de leurs membres entre le 18e et le 20e siècle, les Ursulines s’imposent comme un acteur important dans l’éducation des filles, surtout au Québec. Les Ursulines ouvrent le premier monastère en Nouvelle-France ainsi que la première école pour filles en Amérique du Nord (voir Monastère des Ursulines).

Article

Victoria

​Victoria, reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande et impératrice des Indes (née le 24 mai 1819 au palais de Kensington, à Londres; décédée le 22 janvier 1901 à Osborne House, île de Wight).

Article

Youmans, Letitia

Letitia Youmans, née Creighton, militante pour la tempérance (canton d'Hamilton, Haut-Canada, 3 janv. 1827 -- Toronto, 18 juill. 1896). Elle est la fondatrice du WOMAN'S CHRISTIAN TEMPERANCE UNION (WCTU) du Canada.

Article

​Harriet Tubman

​Harriet Tubman (née Araminta « Minty » Ross), abolitionniste, « chef de train » du Chemin de fer Clandestin (née dans le comté de Dorchester, Maryland, vers 1820 – décédée à Auburn, New York, le 10 mars 1913). Elle s’échappe de l’esclavage dans le sud des États-Unis et devient abolitionniste de premier plan jusqu’à la Guerre de Sécession.