Naviguer "Histoire/Personnages historiques"

Afficher 641-660 de 664 résultats
Article

William Baffin

William Baffin, explorateur (né probablement à Londres, en Angleterre autour de 1584; décédé le 23 janvier 1621 ou 1622 dans le golfe Persique).

Article

William Henry Steeves

William Henry Steeves, sénateur (1867-1873), homme politique, négociant et marchand de bois (né le 20 mai 1814 à Hillsborough, au Nouveau-Brunswick; décédé le 9 décembre 1873 à Saint John, au Nouveau-Brunswick).

Article

William Kirby

William Kirby, romancier et journaliste (Kingston-upon-Hull, Angl., 23 oct. 1817 -- Niagara-on-the-Lake, Ont., 23 juin 1906).

Article

William Lyon Mackenzie

William Lyon Mackenzie (né le 12 mars 1795 à Dundee, en Écosse, et décédé le 28 août 1861 à Toronto, en Ontario) est journaliste, homme politique, membre de l’Assemblée législative et premier maire de Toronto. Il est aussi l’un des dirigeants des Rébellions de 1837.

Article

William McDougall

​William McDougall, C.R., avocat, journaliste, politicien, lieutenant-gouverneur de la Terre de Rupert et des Territoires du Nord-Ouest (né le 25 janvier 1822 près de York, dans le Haut-Canada; décédé le 29 mai 1905 à Ottawa, en Ontario).

Article

William Peyton Hubbard

William Peyton Hubbard, politicien, inventeur, boulanger et cocher (né le 27 janvier 1842 à Toronto, en Ontario; décédé le 30 avril 1935 à Toronto). William Peyton Hubbard est le premier homme noir à être élu à Toronto, agissant à titre de conseiller municipal (1894-1903, 1913), de contrôleur (1898-1908) et, périodiquement, de maire suppléant. Réformateur prodémocratie, il a milité pour faire du puissant Conseil de contrôle de la ville un organe élu. William Peyton Hubbard est également une figure importante dans la promotion de l’hydroélectricité comme propriété publique, contribuant à la création du Toronto Hydro-Electric System.

Article

Wilmot, Montagu

Montagu Wilmot, officier de l'armée britannique et gouverneur de la Nouvelle-Écosse (meurt à Halifax, 23 mai 1766). Officier à partir de 1730, il sert presque uniquement en Nouvelle-Écosse (1746-1766) et prend part au siège de LOUISBOURG en 1758, en tête d'un régiment.

Article

Youmans, Letitia

Letitia Youmans, née Creighton, militante pour la tempérance (canton d'Hamilton, Haut-Canada, 3 janv. 1827 -- Toronto, 18 juill. 1896). Elle est la fondatrice du WOMAN'S CHRISTIAN TEMPERANCE UNION (WCTU) du Canada.

Article

Zouaves

De février 1868 à septembre 1870, des Canadiens au nombre de 507, regroupés en 7 contingents provenant presque exclusivement du Québec, s'enrôlent dans l'armée pontificale pour défendre Rome contre les troupes italiennes qui tentent d'unifier l'Italie.

Article

​Commandement canadien pendant la Grande Guerre

Le Corps expéditionnaire canadien (CEC), formé presque entièrement de soldats civils, compte environ 630 000 hommes pendant la Grande Guerre, de 1914 à 1918. Des fermiers, des commis, des étudiants et des travailleurs d’avant-guerre s’enrôlent pour servir le roi et le pays. Tout de même, près de 100 000 hommes sont conscrits au service pendant la dernière année de la guerre. La plupart des officiers canadiens hauts gradés sont issus de la classe moyenne, parmi eux des avocats, des ingénieurs, des soldats professionnels, des hommes d’affaires, des fermiers et même un dentiste.

Article

​Elijah McCoy

Elijah McCoy (né le 2 mai 1843 ou 1844 à Colchester, au Canada-Ouest; mort le 10 octobre 1929 dans le comté de Wayne, Michigan) est un ingénieur mécanicien et un inventeur afro-canadien célèbre pour ses inventions révolutionnaires dans le domaine de la lubrification industrielle. Entre le début et la fin de sa carrière, il dépose plus de cinquante brevets.

Article

​Harriet Tubman

Harriet Tubman (née Araminta « Minty » Ross), abolitionniste, « chef de train » du Chemin de fer clandestin (née dans le comté de Dorchester, Maryland, vers 1820 ; décédée à Auburn, New York, le 10 mars 1913). Harriet Tubman s’est échappée de l’esclavage dans le sud des États-Unis et est devenue une abolitionniste de premier plan jusqu’à la Guerre de Sécession. Elle a conduit de nombreux esclaves vers la liberté dans les États libres du Nord et jusqu’au Canada, par le chemin de fer clandestin, un réseau secret de trajets et de maisons sécurisées qui aidaient les esclaves à échapper à l’esclavage.

Article

​L’art et la Grande Guerre

La peinture canadienne au 19siècle privilégie les scènes pastorales d’une vie rurale idyllique, représentant le pays comme un merveilleux jardin d’Éden. Le peintre canadien Homer Watson crée des images sereines, imprégnées d’une lumière dorée, sous l’influence des maîtres américains Frederic Edwin Church et Albert Bierstadt. Son tableau Sur la rivière Mohawk (1878), par exemple, représente une rivière qui roule nonchalamment entre les grands arbres qui la surplombent ; en arrière-plan se dresse une montagne qu’éclaire un faisceau de lumière. Dans le monde d’Homer Watson, la nature est paisible, rassurante, voire sacrée.