Naviguer "Voies navigables et ports"

Afficher 1-8 de 8 résultats
Article

Canal de Lachine

Le canal de Lachine traverse une part de l’île de Montréal, du Vieux-Port jusqu’au sud de l’arrondissement de Lachine, où il se jette dans le lac Saint-Louis.

Éditorial

L'évolution du canal Welland

Le 30 novembre 1829, deux goélettes partirent les voiles hautes de Port Dalhousie pour se rendre à Port Robinson, en la province du Haut-Canada, pour annoncer l'ouverture du canal Welland, et ainsi, la complétion d'une merveille en génie.

Article

Routes de la traite des fourrures

Pendant toute la période historique de la traite des fourrures, les voies navigables des voyageurs et des coureurs des bois sont les routes naturelles. Le mode principal de transport est le canot (plus tard le bateau, principalement les barges d’York). L’établissement d’un poste de traite dépend de la présence des Peuples autochtones ayant la volonté et la possibilité de commercer, et des facilités d’accès et de transport

Article

Welland, canal

Le premier canal Welland, qui ouvre en 1829, est une voie vitale d'échange et de commerce au cœur de l'Amérique du Nord. Sa réalisation revient surtout à un homme d'affaires de St. Catharines, William Hamilton MERRITT.