Naviguer "Villes"

Article

Thunder Bay

Thunder Bay, ville de l’Ontario constituée en 1970; population de 107 909 (recensement de 2016), 108 359 (recensement de 2011). La ville de Thunder Bay est créée par la fusion des villes de Fort William et de Port Arthur ainsi que des cantons de Neebing et McIntyre. Elle est située au nord-ouest de l’Ontario, sur la rive ouest d’une baie du lac Supérieur qui porte le même nom. Thunder Bay se trouve sur les terres ancestrales des Anishinaabeg et est comprise dans le territoire visé par le traité Robinson-Supérieur. Le port de Thunder Bay constitue le terminus occidental canadien de la voie maritime du Saint-Laurent vers les Grands Lacs. Les rochers, les lacs et les forêts du Bouclier canadien dominent l’aspect géographique de la région. Les communautés environnantes, dont l’économie repose sur le tourisme et sur certains types d’exploitation des ressources, se tournent vers Thunder Bay pour de nombreux services.

Article

Belleville

Belleville, ville de l'Ont.; population 49 454 (recens. 2011), 48 821 (recens. 2006); constitué en 1877. Chef-lieu du comté de Hastings, Belleville est située dans la baie de Quinte, un bras du lac Ontario, à environ 180 km à l'est de Toronto, à l'embouchure de la rivière Moira.

Article

Brampton

Brampton, ville de l'Ont.; pop. 523 911 (recens. 2011), 433 806 (recens. 2006); const. en 1974.

Article

Brandon

 De 1793 à 1832, trois postes de la Compagnie de la Baie d'Hudson, tous appelés Brandon House en l'honneur du duc de Brandon, un ancêtre de Lord Selkirk, sont établis dans la région de Brandon.

Article

Brantford

Brantford, ville de l’Ontario, constituée comme ville en 1877, population de 97 496 (recens. de 2016),   93 650 (recens. de 2011). La ville de Brantford est située au bord de la rivière Grand, à 104 km au sud-ouest de Toronto. Elle abrite plusieurs industries manufacturières, des établissements d’enseignement et des sites du patrimoine.

Article

Brockville

Brockville, ville de l'Ont.; pop. 21 870 (recens. 2011), 21 957 (recens. 2006); const. en 1962. Brockville est située au bord du fleuve Saint-Laurent, à 80 km à l'est de Kingston.

Article

Corner Brook

Corner Brook, ville de T.-N.; pop. 19 886 (recens. 2011), 20 083 (recens. 2006); const. en 1956; située sur le bras Humber, dans la baie des Îles, le long de la côte Ouest de Terre-Neuve.

Article

Brooks

Brooks, ville de l'Alberta; population 13 676 (recens. 2011), 12 508 (recens. 2006); constituée en 2005. Brooks est située à 185 km au sud-est de Calgary, sur la route transcanadienne.

Article

Saint-Bruno-de-Montarville

La seigneurie de Montarville est d'abord concédée à Pierre Boucher de Boucherville fils en 1710. La famille Boucherville combine les six dernières lettres de son nom et les deux premières syllabes du mot montagne pour former le nom de la seigneurie.

Article

Burlington

Burlington, ville de l'Ont.; pop. 175 779 (recens. 2011), 164 415 (recens. 2006), const. en 1974.

Article

Burnaby

Burnaby, ville de la Colombie-Britannique; population 202 799 (recens. 2006), 193 954 (recens. 2001); municipalité de district de 1892 à 1992; construite en 1992. Burnaby est contiguë à Vancouver à l'ouest, à Coquitlam à l'est et à New Westminster au sud-est.

Article

Bécancour

Cette ville porte le nom de René Robineau de Bécancour, chef d'une expédition contre les Iroquois en 1696. En 1669, des missionnaires français établissent les premiers contacts avec les Abénakis de la région, et une colonie européenne permanente s'y établit trois ans plus tard.

Article

Val-Bélair

Le nom de Bélair provient de la seigneurie octroyée en 1682 à Guillaume Bonhomme par le gouverneur Joseph-Antoine Le Febvre de LA BARRE et l'intendant Jacques de MEULLES. Un recensement datant de 1733 la désigne comme le fief communément appelé Bélair ou Bonhomme.

Article

Calgary

Calgary (Alberta), constituée en ville en 1894, 1 239 220 (recensement de 2016), 1 096 833 habitants (recensement de 2011). La ville de Calgary est située sur la rivière Bow dans le sud de l’Alberta, à environ 220 km au nord de la frontière américaine, là où les plaines de l'Ouest rencontrent le piémont des Rocheuses. Elle est le centre financier de l'Ouest canadien, en raison de son rôle important dans développement de l'industrie du pétrole et du gaz naturel de la région. Avec sa vue saisissante sur les montagnes Rocheuses en arrière-plan et son histoire étroitement liée à l’élevage du bétail et à l'exploitation pétrolière, Calgary se révèle l'une des villes les plus typiques du Canada.

Article

Cambridge

Cambridge, ville de l'Ont; pop. 126 748 (recens. 2011), 120 371 (recens. 2006); const. en 1973. Cambridge est est située au bord de la RIVIÈRE GRAND à 55 km au nord-ouest de Hamilton, près de KITCHENER-WATERLOO.

Article

Campbell River

Au début des années 1790, le capitaine George VANCOUVER de la Marine royale effectue des missions hydrographiques dans les eaux de la région, alors habitée par les Kwakwaka'wakw du Sud (voirKWAKIUTL).

Article

Campbellton

Campbellton, ville du Nouveau-Brunswick; pop. 7385 (recens. 2011), 7384 (recens. 2006); construite en 1958; chef-lieu du comté de Restigouche. Campbellton est située à la frontière du Québec, près de l'embouchure de la RIVIÈRE RESTIGOUCHE.

Article

Camrose

Parmi les colons qui s'y installent au début du XXe siècle, on note surtout des Scandinaves, dont l'influence se fait toujours sentir au Augustana University College, qui a le statut d'université, au Garder Bible College et au Camrose Lutheran Bible College.

Article

Cap-de-la-Madeleine

L'industrialisation favorise l'expansion résidentielle. Une deuxième phase de développement commence en 1938 avec l'ouverture de l'International Foils Ltd. (Reynolds), toujours en activité.