Espèces d’anoures (et rainettes) au Canada | l'Encyclopédie Canadienne

article

Espèces d’anoures (et rainettes) au Canada

Les anoures (grenouilles, crapauds et rainettes) sont des amphibiens appartenant à l’ordre des anoures. À l’échelle mondiale, les anoures constituent le groupe d’amphibiens le plus nombreux, avec plus de 5 000 espèces vivantes. On les retrouve sur tous les continents sauf en Antarctique. Il existe actuellement 24 espèces d’anoures au Canada. De plus, une espèce, la rainette grillon de Blanchard, est disparue du pays, bien qu’elle soit toujours présente dans d’autres parties de son aire de répartition. Cinq espèces d’anoures sont des crapauds, c’est-à-dire qu’ils appartiennent à la famille des Bufonidae.

Bien que la plupart des espèces d’anoures du Canada se retrouvent dans le sud du pays, quelques-unes, comme la rainette faux-grillon boréale, ont une aire de répartition qui s’étend jusqu’au Yukon et aux Territoires du Nord-Ouest et même, dans le cas de la Grenouille des bois, jusqu’au Nunavut.

Ouaouaron (Lithobates catesbeianus)

Espèces d’anoures au Canada

Nom commun

Nom scientifique

Provinces/territoires

Ouaouaron

Lithobates catesbeianus

Colombie-Britannique, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse

Crapaud d’Amérique

Anaxyrus americanus

Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve

Rainette faux-grillon boréale

Pseudacris maculata

Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario

Crapaud canadien

Anaxyrus hemiophrys

Alberta, Territoires du Nord-Ouest, Saskatchewan, Manitoba

Grenouille-à-queue côtière

Ascaphus truei

Colombie-Britannique

Grenouille maculée de Columbia

Rana luteiventris

Yukon, Colombie-Britannique, Alberta

Rainette criarde

Hyla chrysoscelis

Manitoba, Ontario

Crapaud de Fowler

Anaxyrus fowleri

Ontario

Rainette versicolore

Hyla versicolor

Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick

Crapaud du Grand Bassin

Spea intermontana

Colombie-Britannique

Crapaud des steppes

Anaxyrus cognatus

Alberta, Saskatchewan, Manitoba

Grenouille verte

Lithobates clamitans

Colombie-Britannique, Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve

Grenouille du Nord

Lithobates septentrionalis

Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve

Grenouille léopard

Lithobates pipiens

Colombie-Britannique, Alberta, Territoires du Nord-Ouest, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve

Grenouille à pattes rouges

Rana aurora

Colombie-Britannique

Grenouille maculée de l’Oregon

Rana pretiosa

Colombie-Britannique

Rainette du Pacifique

Pseudacris regilla

Colombie-Britannique

Grenouille des marais

Lithobates palustris

Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse

Crapaud des Plaines

Spea bombifrons

Alberta, Saskatchewan, Manitoba

Grenouille-à-queue des Rocheuses

Ascaphus montanus

Colombie-Britannique

Rainette crucifère

Pseudacris crucifer

Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve

Rainette faux-grillon de l’Ouest

Pseudacris triseriata

Ontario, Québec

Crapaud de l’Ouest

Anaxyrus boreas

Colombie-Britannique, Alberta, Yukon, Territoires du Nord-Ouest

Grenouille des bois

Lithobates sylvaticus

Yukon, Territoires du Nord-Ouest, Nunavut, Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve


Description

Les anoures adultes ont habituellement les membres postérieurs plus longs que les membres antérieurs, des yeux bien développés et une peau perméable couverte de mucus et de glandes à venin. Ils sont dépourvus de côtes et de queue. Certaines des espèces plus aquatiques ont des palmes bien développées entre les orteils pour les aider à nager. Les anoures adultes ont des poumons et respirent de l’air, tandis que les larves, appelées têtards, vivent dans l’eau et respirent à l’aide de branchies. Les têtards ont une queue munie de grandes nageoires, et sont dépourvus de pattes durant les premières étapes de leur croissance.

Les anoures appartenant à la famille des Bufonidae, appelés crapauds, ont généralement une peau plus sèche et des palmes moins développées entre les orteils. Au Canada, deux autres espèces d’anoures appartenant à la famille des Scaphiopodidae sont communément appelées crapauds : le crapaud des Plaines et le crapaud du Grand Bassin.

Les amphibiens sont ectothermes, c’est-à-dire que leur corps ne génère pas sa propre chaleur. La température de leur corps est plutôt régulée par les conditions extérieures. Ainsi, les amphibiens contrôlent la température de leur corps grâce à leur comportement et à leur habitat (par exemple, en se déplaçant du soleil à l’ombre), ce qu’on appelle la thermorégulation comportementale. Dans les régions tempérées du Nord, les températures hivernales sont trop froides pour leur permettre de survivre ou de rester continuellement en activité. C’est pourquoi la plupart des anoures hibernent sous l’eau ou dans le sol, sous la ligne de gel. Toutefois, certaines espèces, comme la grenouille des bois, sont capables de survivre au gel pendant de grandes périodes.

Évolution

Les anoures apparaissent très tôt dans la chronique des fossiles. Triadobatrachus, retrouvé dans des dépôts de la période du Trias (il y a entre 251,9 et 201,3 millions d’années) à Madagascar, est le plus ancien anoure connu. Les dépôts de la période jurassique (il y a entre 201,3 et 145 millions d’années) en Amérique du Sud contiennent des anoures dont le corps ressemble à celui des espèces actuelles. Différentes adaptations ont permis aux anoures d’exploiter des habitats allant des forêts tropicales aux déserts, et des tropiques au cercle arctique.

Répartition

On retrouve 24 espèces d’anoures au Canada. En raison du climat, la plus grande partie des espèces vivent dans l’extrême sud du pays. Toutefois, certaines espèces canadiennes sont plus tolérantes au froid et se retrouvent jusque dans les régions nordiques du pays. Ainsi, la grenouille des bois s’étend au-delà du cercle arctique. Cette espèce à une vaste aire de répartition au Canada et est présente dans toutes les provinces et les territoires. La grenouille du Nord est aussi très répandue au Canada. La plus grande partie de son aire de répartition en Amérique du Nord se trouve au Canada, comme celle de la grenouille des bois.

Le ouaouaron et la grenouille verte sont originaires de l’Est mais ont été introduits en Colombie-Britannique. Il n’y a pas d’anoures indigènes dans l’île de Terre-Neuve, mais la grenouille verte, la grenouille du Nord et la grenouille des bois y ont été introduites et s’y sont établies.

Reproduction et croissance

Les œufs des anoures n’ont pas de coquille protectrice et sont pondus dans l’eau ou dans des environnements humides pour éviter qu’ils ne sèchent. Les œufs sont habituellement fécondés extérieurement avant de donner naissance à des têtards (stade larvaire des anoures où ils nagent librement). Le têtard se transforme en adulte par métamorphose. Ce processus comporte de nombreux changements morphologiques et physiologiques, incluant la disparition de la queue et des ouïes, le développement des membres et des poumons, et l’altération des récepteurs sensoriels pour les adapter à la vie terrestre.

Rôle écologique

Les anoures jouent un important rôle écologique. Les têtards sont des consommateurs primaires dans les chaînes alimentaires aquatiques et d’importantes sources de nourriture pour de nombreux invertébrés et vertébrés. Les anoures adultes sont aussi d’importants prédateurs d’invertébrés, ainsi que de vertébrés plus petits. Ils sont consommés à leur tour par une grande variété d’autres espèces, dont les poissons, des oiseaux, des reptiles et des mammifères. Puisqu’ils passent une phase de leur existence dans l’eau et une autre partie sur la terre ferme, ils contribuent fortement au transfert des nutriments entre ces différents environnements. Les anoures sont aussi utilisés dans de nombreux champs de recherche et pour l’étude de l’anatomie dans des établissements d’enseignement.

En savoir plus

Lecture supplémentaire

Liens externes