Hodgson, George Ritchie | l'Encyclopédie Canadienne

article

Hodgson, George Ritchie

George Ritchie Hodgson, nageur, pilote, courtier en placements (né le 12 octobre 1893 à Montréal, au Québec ; décédé le 1er mai 1983 à Montréal). George Hodgson est le premier champion olympique de natation du Canada. Il remporte la médaille d’or aux 400 m et aux 1 500 m, style libre, aux Jeux olympiques de 1912, à Stockholm. George Ritchie Hodgson sert également au sein du Royal Naval Air Service et de la Royal Air Force durant la Première Guerre mondiale. Il établit une maison de courtage en placements à Montréal.

Hodgson, George

George Ritchie Hodgson ne suit un entraînement structuré de nageur qu’en petite mesure, mais il s’exerce l’été au chalet de ses parents situé dans les Laurentides ; il s’entraîne également chaque jour l’hiver, à la piscine de l’Association des athlètes amateurs de Montréal. George Ritchie Hodgson représente le Canada aux Jeux de la Fête de l’Empire de 1911, au cours desquels il l’emporte sur le détenteur du record du monde pour la distance de 1 mille (1,6 km). Aux Jeux olympiques de 1912 à Stockholm, George Ritchie Hodgson remporte l’or aux 400 m et aux 1 500 m, style libre, établissant un record du monde dans chacune de ces compétitions. Il faut attendre 1924 pour que le célèbre nageur américain John Weissmuller batte ces deux records. George Ritchie Hodgson demeure le seul champion olympique canadien de natation jusqu’aux Jeux olympiques d’été de Los Angeles, au cours desquels Victor Davis, Anne Ottenbrite et Alex Baumann remportent l’or à la piscine.

George Hodgson, RNAS

George Ritchie Hodgson étudie à l’Université McGill. Durant la Première Guerre mondiale, il sert avec distinction au sein du Royal Naval Air Service et de la Royal Air Force, et reçoit la Croix de l’Aviation. Peu de temps après la fin de la guerre, George Ritchie Hodgson participe aux Jeux olympiques de 1920 à Anvers, mais n’y remporte pas de médaille. La même année, il accepte un poste en ventes chez Greenshields & Company, à Montréal. Il finit par fonder la maison de courtage en placements Hodgson, Roberton, Laing and Company.

George Ritchie Hodgson est intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada (1949), au Panthéon des sports canadien (1955), au Temple de la renommée internationale de la natation (1968) et au Panthéon des sports de l’Université McGill (1996).