Kent, George

George (Edward) Kent. Ténor, chef de choeur (Winnipeg, 17 octobre 1915 - Victoria, 16 décembre 2007). Son père, Thomas (1889 - 1924), et ses oncles Linton et Albert, tous originaires de Southbank dans le Yorkshire, Angl., furent ténors solistes dans diverses églises de Winnipeg.
George (Edward) Kent. Ténor, chef de choeur (Winnipeg, 17 octobre 1915 - Victoria, 16 décembre 2007). Son père, Thomas (1889 - 1924), et ses oncles Linton et Albert, tous originaires de Southbank dans le Yorkshire, Angl., furent ténors solistes dans diverses églises de Winnipeg.


Kent, George

George (Edward) Kent. Ténor, chef de choeur (Winnipeg, 17 octobre 1915 - Victoria, 16 décembre 2007). Son père, Thomas (1889 - 1924), et ses oncles Linton et Albert, tous originaires de Southbank dans le Yorkshire, Angl., furent ténors solistes dans diverses églises de Winnipeg. George Kent chanta dans le Winnipeg Boys' Choir sous la direction d'Ethel Kinley et fut ténor soliste (1934-35) à l'église anglicane Saint Luke's avant de s'établir à Vancouver pour y étudier avec David Ross, William Dichmont et Clement Q. Williams. Durant son service en Angleterre pendant la Deuxième Guerre mondiale, il chanta à la radio de la BBC. À son retour à Winnipeg, il devint soliste puis m. c. (1948-58) à l'église unie Knox. Il dirigea aussi le Winnipeg Male Voice Choir (1955-57). à Winnipeg, dans les années 1940 et 1950, il fut aussi remarquable en récital qu'à l'oratorio. Sa voix puissante et expressive était celle d'un ténor à la fois robuste et lyrique. Ses interprétations d' Elijah, des Passions de Bach et de la IXe symphonie de Beethoven furent mémorables. Au sommet de sa carrière de soliste, il fut le premier à chanter Gerontius dans The Dream of Gerontius d'Elgar à Winnipeg (1961). En 1982, il prit sa retraite à Victoria où il devint dir. du Rotary Choir ainsi que d'autres choeurs de voix d'hommes.