Digue

En géographie et en génie civil, une digue est une barrière ou un fossé qui limite ou empêche l’écoulement de l’eau. Ces barrières sont également appelées levées. Tandis qu’un barrage s’étend en travers d’un cours d’eau, une digue longe généralement son côté. Les digues peuvent se former sous l’effet de forces naturelles, mais la plupart sont construites par l’homme. On construit généralement une digue pour prévenir les inondations. De nouvelles terres peuvent également être récupérées en utilisant des digues pour drainer les terres humides ou pour repousser les limites d’une masse d’eau.

En géographie et en génie civil, une digue est une barrière ou un fossé qui limite ou empêche l’écoulement de l’eau. Ces barrières sont également appelées levées. Tandis qu’un barrage s’étend en travers d’un cours d’eau, une digue longe généralement son côté. Les digues peuvent se former sous l’effet de forces naturelles, mais la plupart sont construites par l’homme. On construit généralement une digue pour prévenir les inondations. De nouvelles terres peuvent également être récupérées en utilisant des digues pour drainer les terres humides ou pour repousser les limites d’une masse d’eau.


Digue de Mugg’s Island

Une digue est érigée sur la partie est de Mugg’s Island, à Toronto, en Ontario, le 26 mai 1919.

(avec la permission de Toronto Harbour Commissioners/Library and Archives Canada/PA-097991)


Types de digues

Les digues peuvent être érigées de manière permanente ou à des fins temporaires. Les digues permanentes sont généralement construites à partir d’une combinaison de roche, de terre, de sable, d’argile et d’asphalte. Des digues temporaires faites de sacs de sable sont souvent mises en place en réponse à un risque d’inondation soudaine.

Digues au Canada

L’endiguement fait partie de l’histoire du Canada. Par exemple, aux 17e et 18esiècles, les colons français en Acadie érigent des digues le long de la baie de Fundy pour assécher les marais salants et les transformer en terres agricoles essentielles. Aujourd’hui, une grande partie de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick dépend des terres qui ont été récupérées lors de l’endiguement de la baie de Fundy. Cependant, avec l’élévation du niveau de la mer et l’augmentation des ondes de tempête, bon nombre de ces digues sont devenues vulnérables.

On retrouve également des digues en Colombie-Britannique. La plupart des terres aménagées de la province sont constituées de plaines inondables, des zones sujettes aux inondations. C’est pourquoi, en 2020, on compte plus de 1100km de digues construites dans cette province. L’endiguement en Colombie-Britannique commence au 19esiècle et continue à nécessiter d’importants investissements.

Digues et changement climatique

Au 21esiècle, les digues sont peut-être plus importantes que jamais. Le changement climatique entraîne une augmentation de la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes et contribue à une élévation générale du niveau de la mer. Des digues bien construites et correctement entretenues sont donc essentielles pour assurer la sécurité dans les zones sujettes aux inondations, particulièrement dans de nombreux centres de population canadiens situés le long de voies navigables.