Donnacona

Donnacona, chef des Iroquoiens du Saint-Laurent (mort en France probablement en 1539). Représentant du chef du village de Stadacona (près de Québec) durant les voyages de Jacques Cartier (1534-1536), il proteste lorsque ce dernier érige sa croix à Gaspé, en juillet 1534.

Donnacona, chef des Iroquoiens du Saint-Laurent (mort en France probablement en 1539). Représentant du chef du village de Stadacona (près de Québec) durant les voyages de Jacques Cartier (1534-1536), il proteste lorsque ce dernier érige sa croix à Gaspé, en juillet 1534. Capturé, puis fêté par Cartier, il accepte que ses fils Domagaya et Taignoagy accompagnent Cartier en France. En 1535, Cartier atteint Stadacona et, en dépit des suppliques de Donnacona, poursuit jusqu'à Hochelaga (Montréal). Se sentant trahi, Donnacona rompt les relations et laisse les Français se débrouiller seuls durant l'hiver suivant. Ceux-ci étant décimés par le scorbut, Domagaya est incité à leur en révéler le remède. Cartier profite d'une dispute entre Donnacona et un rival pour attirer Donaconna dans une réunion, le capturer, lui et ses fils (10 prisonniers en tout) et les ramener en France. Donnacona est présenté au roi François 1er, à qui il rapporte les légendes qui couraient au sujet d'un riche royaume du Saguenay. La mort de Donnacona en France envenime davantage les relations entre les Français et les habitants de Stadacona.


Collection Premières Nations

Liens externes