Expéditions vikings

Reprenant la route de celui-ci en sens inverse, Leifr explore trois régions distinctes. Au nord est situé le Helluland, pays des dalles, où on ne trouve que glaciers, montagnes et rochers. Il s'agit sans doute du territoire allant des monts Torngat à l'île de Baffin.

Anse aux Meadows, l
Installation Viking au parc national historique de L'Anse aux Meadows, à Terre-Neuve, aussi un Site du patrimoine mondial des Nations-Unies (avec la permission de Malak, Ottawa).
Bateaux vikings
Bien que ces bateaux ne soient pas des vaisseaux à tête de dragon comme le veut la légende, ils ont transporté les Vikings sur l'Atlantique jusqu'en Amérique du Nord. Réplique, L'Anse aux Meadows.

Expéditions vikings

Au milieu de l'année 985 ou 986, une flottille islandaise conduite par ÉRIK LE ROUGE part coloniser le Sud-Ouest du Groenland. Vers la fin de l'été, le commerçant BJARNI HERJOLFSSON fait voile tardivement pour la rejoindre, mais le vent l'emporte loin de sa course. Il longe la côte vers le nord jusqu'à la latitude du Sud du Groenland puis, tourne à l'est pour terminer le voyage prévu, devenant le premier Européen à atteindre l'Amérique continentale de façon attestée. La première côte aperçue était probablement celle de Terre-Neuve, qu'il longe vers le nord, au moins jusqu'à l'extrémité du Labrador. Les terres les plus méridionales qu'il découvre sont boisées. Vers le tournant du siècle, son fils aîné, LEIFR EIRIKSSON, décide d'exploiter la découverte de Bjarni.

Reprenant la route de celui-ci en sens inverse, Leifr explore trois régions distinctes. Au nord est situé le Helluland, pays des dalles, où on ne trouve que glaciers, montagnes et rochers. Il s'agit sans doute du territoire allant des monts Torngat à l'île de Baffin. Plus au sud se trouve le Markland, pays des bois, probablement une grande région autour de Hamilton Inlet dans le centre du Labrador. Au sud se trouve le Vinland. C'est là que Leifr installe son camp principal, d'où il entreprend l'exploration systématique des régions avoisinantes. C'est au cours de ses expéditions qu'il tombe sur des vignes sauvages enroulées autour de grands arbres. Enchanté, il appelle la région Vinland, pays du vin, et rapporte du vin et du bois de construction au Groenland.

Il y aura d'autres expéditions après le voyage de Leifr, toutes conduites par des membres de sa famille. La première le sera par son frère Thorvald, qui sera tué lors d'une escarmouche avec des autochtones; la seconde, par son frère Thorstein qui, ballotté par la tempête, n'atteindra jamais la terre. Une troisième expédition se fera sous le commandement de Thorfinnr KARLSEFNI, époux de Gudrid, veuve de Thorsteinn. Elle sera grandement embellie et exagérée dans la version donnée par la Saga d'Érik le Rouge de la série des sagas du Vinland. La dernière expédition connue se déroule sous la conduite de Freydis, soeur de Leifr, en association avec deux commerçants islandais. Cette équipée finit de façon désastreuse et brutale lorsque Freydis ordonne à ses hommes de tuer ses partenaires islandais et leur équipage.

Bien que la Saga d'Érik le Rouge ait été déformée et qu'elle incorpore des éléments de la Saga des Groenlandais, les deux sagas se complètent quant aux détails des différentes expéditions. Le camp principal s'appelait Straumfjord, qui signifie « fjord où il y a du courant » et était situé dans la partie nord du Vinland, probablement dans le détroit de Belle-Isle, à la baie des Épaves à la pointe nord de Terre-Neuve (voir ANSE AUX MEADOWS, L'). Hop, qui signifie lagune, était un autre camp, utilisé seulement l'été. Il était situé dans le Sud du Vinland. C'est là que les raisins et le bon bois étaient récoltés pour être expédiés au Groenland. C'est là aussi que les Vikings se heurtent aux autochtones. Les combats violents qui les opposent convainquent les Vikings de partir. Ils passaient l'hiver à Straumfjord. L'été, ils faisaient de la reconnaissance et exploitaient les ressources devant être envoyées au Groenland. Un troisième endroit, qui n'est que mentionné dans la Saga des Groenlandais, est Leifsbuxir ou camp de Leifr. Ce territoire comprend des parties de Hop et de Straumfjord, mais est essentiellement synonyme de Straumfjord.

Les expéditions vikings au Vinland n'ont duré que quelques années, probablement parce la colonie naissante du Groenland, ne comptant que quelques centaines de personnes, n'avait pas besoin de territoires supplémentaires. Les ressources du Vinland étaient trop éloignées pour être utiles. Vinland était aussi loin du Groenland que la Norvège, et les mêmes produits étaient disponibles en Europe où on trouvait aussi d'autres produits de première nécessité comme le fer, les céréales, le sel et les épices. Cependant, la connaissance du Nouveau Monde s'est perpétuée parmi les Vikings du Groenland qui se rendaient occasionnellement au Markland (Labrador) pour se procurer du bois.


Guide pédagogique perspectives autochtones

Lecture supplémentaire

  • Helge Ingstad, Westward to Vinland (1969); Gwyn Jones, The Norse Atlantic Saga (1986).

Liens externes