Hay River

Hay River (Territoires du Nord-Ouest), constituée en ville en 1963, population 3528 (recensement de 2016), de 3606 (recensement de 2011). Hay River est située sur la rive sud du Grand lac des Escalves, à l’embouchure de la rivière Hay, à environ 200 km à vol d’oiseau au sud-ouest de Yellowknife.



Établissement

Patrie d’origine des Dénés South Slavey, Hay River reçoit ses premiers habitants permanents en 1868, avec la création d’un poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson. Des missions anglicanes et catholiques s’ensuivent près de temps après. L’église catholique romaine Sainte Anne, construite entre 1938 et 1940 et située sur l’emplacement initial de la mission, dans la réserve de la Première Nation K’atl’odeeche (voir Réserve de Hay River), est encore fréquentée.

Développement

L’origine de la communauté actuelle remonte à la construction de la Route du Mackenzie après la guerre. Hay River devient alors un centre important de transport et de communication. Surnommée le « carrefour du Nord », elle est le point de relais de l’industrie du transport maritime en amont du fleuve Mackenzie et le centre de la pêche commerciale du Grand lac des Esclaves.

Rivière au Foin, vue aérienne
Vue aérienne de la rivière au Foin, dans les Territoires du Nord-Ouest.

En 1963, une grave inondation de l’emplacement originel de la ville force l’évacuation de toute la population et oblige la construction d’une nouvelle ville en amont de la rivière. En 1964, l’achèvement d’une liaison ferroviaire du Canadien National contribue à stimuler l’économie. De nos jours, Hay River demeure l’une des rares communautés des Territoires du Nord-Ouest dont l’économie repose en grande partie sur l’entreprise privée.