Houdy, Pierick

Pierick Houdy. Compositeur, organiste, pianiste, maître de chapelle, pédagogue (Rennes, France, 18 janvier 1929, naturalisé canadien 1976). Premier prix composition (Cons. de Paris) 1954. Il reçut sa première formation au Cons. de Rennes à partir de l'âge de sept ans. En 1939, il fut admis au Cons.
Pierick Houdy. Compositeur, organiste, pianiste, maître de chapelle, pédagogue (Rennes, France, 18 janvier 1929, naturalisé canadien 1976). Premier prix composition (Cons. de Paris) 1954. Il reçut sa première formation au Cons. de Rennes à partir de l'âge de sept ans. En 1939, il fut admis au Cons.


Houdy, Pierick

Pierick Houdy. Compositeur, organiste, pianiste, maître de chapelle, pédagogue (Rennes, France, 18 janvier 1929, naturalisé canadien 1976). Premier prix composition (Cons. de Paris) 1954. Il reçut sa première formation au Cons. de Rennes à partir de l'âge de sept ans. En 1939, il fut admis au Cons. de Paris où il étudia notamment avec Marguerite Long, Lazare Lévy, Noël Gallon, Duruflé, Messiaen, Milhaud et Nadia Boulanger. Grand prix de Rome (1953) et Grand prix de la Ville de Paris (1954), il fut successivement dir. du Cons. de Tours (1955-60), professeur à la Schola cantorum (1963-64), m. c. à l'église Saint-Séverin de Paris (1965-69) et chef de choeur de la Maîtrise d'enfants de l'ORTF (1966-69). Il mena alors une carrière très diversifiée, partagée entre les tournées de concerts en Europe et la composition. L'Université Laval l'invita à Québec en 1970 et il fut nommé prof. de composition et d'écriture au CMQ en 1971. Parmi ses élèves québécois figurent Denis Bédard, Richard Gagné, Alain Leblond, Daniel Bolduc et Guy Gingras.

Houdy est l'auteur de plus de 150 partitions dont les premières, écrites pour piano et intitulées À mes petits amis, furent éditées chez Lemoine (Paris 1938). Son oeuvre comprend entre autres une centaine de choeurs a cappella ou avec instruments (1949-82), cinq messes dont la Messe bretonne (1981), six cantates et oratorios dont la Cantate à saint Michel (1966), de la musique de scène et de film dont celle de Bach et Bottine (1986), une quarantaine d'oeuvres de musique de chambre (1936-90) dont huit oeuvres pour orchestre, notamment Les Aveugles de Breughel (1967), et quatre oeuvres électroacoustiques. La plupart de ses compositions, telle la Sonate pour harpe (1954) qui figure à la plupart des concours internationaux, furent éditées chez Leduc. Depuis son intégration au milieu québécois, il a rendu hommage aux violoneux dans sa Messe québécoise (1973) pour voix mixtes, violon, contrebasse et cuillers (Éditions Pierick Houdy 1976, London LOS-26604, prix du meilleur enregistrement de musique chorale du Conseil canadien de la musique en 1979); aux Amérindiens dans Kastchentamoun (1974) pour saxophone, piano et bande magnétique; aux pionniers de la Nouvelle-France dans son Témoignage de Marie de l'Incarnation (1984), commande des Concerts Couperin, et dans sa Messe de Jacques Cartier (1984), commande de la SRC. Il a également écrit une oeuvre pour choeurs et orchestre sur saint Jean-Baptiste (1975-76), un hymne à Teilhard de Chardin pour récitant et orchestre (1982, enregistré sur RCI 549 par un ensemble de la SRC à Québec sous la direction du compositeur), un quatuor pour saxophones, Chemins (Billaudot 1977), et Cinq caractères en forme d'études pour deux saxophones (Doberman-Yppan 1988, enregistrés sur Cibé 70115). Fidèle au langage musical traditionnel, Houdy a touché à tous les domaines de la composition avec le souci constant de communiquer un message d'actualité profondément humain. Il est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

Il a épousé (Marie Geneviève) Ghislaine de Winter, harpiste et professeure (Paris, 9 mai 1934, naturalisée canadienne 1976). Premier prix harpe (Cons. de Paris) 1955. Élève de Pierre Jamet au Cons. de Paris (1950), elle fit partie du quatuor français de Marie-Claire Jamet pendant quelques années. Installée à Québec (1970), elle a mis sur pied la classe de harpe de l'Université Laval. Elle a également introduit la harpe celtique au Québec.