Merle d'Amérique

Merle d'Amérique (Turdus migratorius) est le plus grand représentant de la famille des Grives au Canada et le plus connu. On le trouve dans tout le pays jusqu'à la Limite forestière au N. Dans la plupart des régions, c'est un oiseau migrateur, mais il passe parfois l'hiver, ou tente de le faire, dans le S. de la plupart des prov.

Merle, oisillon
Merle oisillon deux jours hors de nit (photo par James Marsh).
Merle avec ses oisillons
La femelle couve 4 oeufs d'un vert bleuté pendant 12 à 13 jours, et le mâle lui apporte sa nourriture. (Corel Professional Photos).

Merle d'Amérique

Merle d'Amérique (Turdus migratorius) est le plus grand représentant de la famille des grives au Canada et le plus connu.

On le trouve dans tout le pays jusqu'à la Limite forestière au N. Dans la plupart des régions, c'est un oiseau migrateur, mais il passe parfois l'hiver, ou tente de le faire, dans le S. de la plupart des prov.

Le merle d'Amérique est un oiseau gracieux, surtout terrestre. La tête est noire et la gorge striée de blanc. Le dos est gris, la queue et les ailes sont presque noires, la poitrine d'un rouge orangée et l'abdomen blanc. La différence de taille entre le mâle et la femelle est minime (de 22 à 28 cm). Les couleurs du mâle sont plus vives que celles de la femelle. Les jeunes ont à peu près la même apparence que les adultes, mais, comme toutes les grives, portent sur le dessous de nombreuses marques foncées très visibles. Le merle d'Amérique est un bon chanteur.

Il s'est habitué à la présence humaine dans les régions habitées et est relativement apprivoisé; il évite toutefois l'homme dans les régions isolées. Il construit habituellement son nid à quelques m du sol dans un arbre ou un arbuste. Le nid est grand et fait de brins d'herbe, de brindilles et de petites tiges, grossièrement assemblés autour d'une coupe de boue avec à l'intérieur des brins d'herbe plus fins. La femelle couvre quatre oeufs d'un vert bleuâtre pendant 12 ou 13 jours et le mâle aide à nourrir les oisillons. Dans la partie méridionale de son territoire canadien, le merle a souvent deux couvées par an. Il se nourrit surtout d'insectes, de larves et de vers de terre, mais consomme aussi des fruits. On le considère nuisible dans de nombreuses régions.

Le merle possède plusieurs ennemis naturels, notamment d'autres oiseaux, les serpents, les mammifères prédateurs (dont le chat domestique). On donne également le nom de merle à plusieurs variétés de grives peu apparentées au merle d'Amérique et à des oiseaux d'autres familles.


En savoir plus

Liens externes