Mount Pearl

Mount Pearl, ville de T.-N.L.; pop. 24 284 (recens. 2011), 24 671 (recens. 2006), const. en 1988. Deuxième ville en importance de la province, Mount Pearl est située au sud-ouest de ST JOHN'S.

Mount Pearl, ville de T.-N.L.; pop. 24 284 (recens. 2011), 24 671 (recens. 2006), const. en 1988. Deuxième ville en importance de la province, Mount Pearl est située au sud-ouest de ST JOHN'S. Nommé d'abord Mount Cochrane, le domaine est concédé par le gouverneur Cochrane à l'officier de marine britannique James Pearl qui lui donne son propre nom après le départ du gouverneur en 1834. La propriété est divisée à la mort de sa femme, en 1854. Au XXe siècle, c'est à cet endroit que Guglielmo Marconi fait ses premières expériences de télégraphie transocéanique sans fil. Glendenning's Farm, une partie de la concession originale qui devient une ferme gouvernementale de démonstration dans les années 1930, sert d'aérodrome aux pionniers de l'aviation (1919).

Destination populaire de vacances estivales dans les années 1930, Mount Pearl devient un centre urbain dans les années 1950, tout comme la ville voisine de Glendale. La ville de Mount Pearl Park-Glendale est constituée en 1955 pour être renommée Mount Pearl trois ans plus tard. Dans les années 1960, les terrains sont morcelés et Mount Pearl devient une ville-dortoir qui englobe, par la suite, Newtown et le grand parc industriel de Donovan. Sa croissance continue en fait la troisième ville en importance de Terre-Neuve-et-Labrador en 1988. Excepté les services locaux, la vie commerciale et l'emploi à Mount Pearl dépendent de l'industrie légère de son parc industriel. Depuis la fin des années 1990 et le début de la production pétrolière extracotière, les services liés à cette industrie sont devenus une part importante de l'économie de la ville.


Lecture supplémentaire

  • Donald L. Hutchens and Lilla Ross, Pearl, the Man and the Place: The Origin of Mount Pearl (2007).