Penticton

Penticton (Colombie-Britannique), constituée en ville en 1948, population de 33 761 habitants (recensement de 2016), de 32 877 (recensement de 2011). Penticton est située entre les lacs Okanagan et Skaha, au centre-sud de la Colombie-Britannique.



Établissement et développement

La Première Nation Okanagan (Salish du continent) a d’abord nommé le lieu « Phthauntac » (l’endroit idéal pour se rencontrer), puis « Pen-tak-Tin » (l’endroit où demeurer éternellement). David Stuart s’y arrête en 1811, puis Alexander Ross, en 1812. Les deux sont des commerçants de fourrures écossais employés par la Pacific Fur Company. De 1812 à 1848, la route de brigade passe par Penticton (voir Routes de la traite des fourrures). Les premiers vergers apparaissent dans les années 1890 et, à partir de 1905, la Southern Okanagan Land Company installe un système d’irrigation. La ville est fondée en 1906.

Depuis 1892, le transport était assuré par chemin de fer jusqu’à Okanagan Landing, puis jusqu’à Penticton par bateaux à vapeur. Dès 1915, le chemin de fer Kettle Valley Railway relie la ville au Col Crowsnest et à Hope . En 1949, l’ouverture de l’autoroute de Hope à Princeton ouvre la région au tourisme, lequel augmente davantage lorsque la section du col Rogers est complétée, en 1962. L’ouverture du centre de congrès Peach Bowl en 1965 fait de la ville un lieu d’attraction durant toute l’année.

Économie

Les deux principales sources d’emploi sont le commerce et le secteur des services. L’agriculture, la sylviculture, les industries de transformation, l’exploitation minière et le secteur de l’hébergement pour retraités sont aussi importants. Penticton est le plus grand centre de services et de vente au détail du sud de l’Okanagan. Depuis le milieu des années 1980, l’industrie du vin s’est développée considérablement. Le climat peu rigoureux, les magnifiques plages des deux lacs et l’agrandissement d’Apex Alpine pour en faire un centre de ski ouvert à l’année, font de la localité une région particulièrement attrayante pour les touristes.