Philip Lee

Philip Siu Lun Lee, membre de l’Ordre du Canada, OM, 24e lieutenant-gouverneur du Manitoba, de 2009 à 2015, chimiste de recherche (né le 5 mai 1944 à Hong Kong). Philip Lee est nommé 24e lieutenant-gouverneur du Manitoba au terme de 38 années dans la fonction publique municipale. C’est la première personne d’origine asiatique à représenter la reine au Manitoba, et le troisième Canadien d’origine chinoise à être nommé lieutenant-gouverneur au Canada.

Philip Lee
24e lieutenant-gouverneur du Manitoba, 16 septembre 2010.

Jeunesse et carrière

Philip Lee voit le jour à Hong Kong. Il est le cadet d’une famille de neuf enfants. Il fréquente une école dirigée par des missionnaires de Montréal, puis, à l’âge de six ans, se convertit au catholicisme (ses parents sont bouddhistes). Philip Lee poursuit ses études au Wah Yen College, administré par des jésuites irlandais.

En 1962, Philip Lee immigre au Canada afin de poursuivre des études postsecondaires en chimie à l’Université du Manitoba. Là-bas, il s’implique activement en politique universitaire, siégeant comme président de l’association étudiante du collège universitaire. Philip Lee obtient son baccalauréat ès sciences en 1966, puis, onze ans plus tard, un diplôme en administration publique.

En 1967, Philip Lee est embauché comme chimiste de recherche par la Ville de Winnipeg. Il se spécialise en recherche sur l’eau. Entre 1967 et 1972, son équipe et lui analysent la qualité de l’eau et l’approvisionnement en eau de la ville, et s’impliquent activement dans l’étude et l’entretien de l’approvisionnement en eau du lac Shoal, un aqueduc de 135 km qui transporte l’eau potable de Winnipeg (voir Système de distribution d’eau). Au moment de son départ à la retraite de la Ville en 2005, Philip Lee est chimiste en chef et a à sa charge l’équipe responsable du programme de contrôle des déchets industriels de Winnipeg (voir Élimination des déchets).

Engagement communautaire

Parallèlement à sa carrière productive, Philip Lee s’implique activement au sein de la communauté chinoise de Winnipeg, préconisant sa participation à diverses manifestations culturelles, comme celles qui ont lieu dans l’année du centenaire de la province (1970).

Philip Lee occupe de nombreux postes de direction et siège au conseil de différents groupes. Il agit notamment comme membre du conseil exécutif du centre culturel et communautaire chinois de Winnipeg, de la Chinese Development Corporation et du comité d’organisation du 125e anniversaire du Manitoba. Souhaitant voir plus de monuments culturels chinois à Winnipeg, il appuie la construction du centre culturel et communautaire chinois dans l’édifice Dynasty, ainsi que celle de l’édifice Mandarin, du portique et du jardin chinois. Ces monuments contribuent au développement du quartier chinois de Winnipeg et deviennent rapidement des attractions touristiques.

Philip Lee s’implique également dans d’autres secteurs de la communauté, notamment à titre de membre du conseil d’administration de l’Orchestre symphonique de Winnipeg et de l’association des anciens diplômés de l’Université du Manitoba. En outre, il siège au comité d’assistance aux réfugiés de la Ville de Winnipeg et au conseil de la Commission des droits de la personne du Manitoba.

Mandat de lieutenant-gouverneur

Le 4 août 2009, Philip Lee est nommé 24e lieutenant-gouverneur du Manitoba par la gouverneure générale Michaëlle Jean, sur la recommandation du premier ministre Stephen Harper. Philip Lee est alors la première personne d’origine asiatique à représenter la reine au Manitoba, et le troisième Canadien d’origine chinoise à être nommé lieutenant-gouverneur au Canada, après David Lam en Colombie-Britannique (1988-1995) et Norman Kwong en Alberta (2005-2010) (voir Couronne).

« Je me suis toujours considéré comme Sino-Canadien, et j’en suis très fier », déclare Philip Lee en 2009. « Je suis conscient que certains s’inquiètent de l’effet que peut avoir le multiculturalisme sur le sentiment d’appartenance au Canada. Pourtant, à mon avis, le multiculturalisme a eu un avantage évident, en améliorant la capacité de notre pays à entretenir des relations saines avec les autres nations du monde. »

Durant son mandat, Philip Lee se donne pour objectif d’augmenter la sensibilisation à la cécité – sa fille Margaret est aveugle – et d’assurer l’égalité des chances pour les jeunes Manitobains.

Philip Lee crée deux prix du lieutenant-gouverneur au cours de son mandat, soit le prix pour la promotion de la compréhension interreligieuse (2010), décerné à une personne qui « incarne la compréhension entre les groupes religieux » et le prix de préservation et de promotion historique (2011).

Philip Lee conclut officiellement son mandat de lieutenant-gouverneur le 19 juin 2015. C’est Janice Filmon, travailleuse sociale, philanthrope et activiste communautaire – et l’épouse de l’ancien premier ministre du Manitoba Gary Filmon – qui le remplace.

Vie personnelle

Philip Lee et son épouse, Anita, se marient en 1968. Ils ont trois filles : Margaret, Mabel et Malinda.

Prix et distinctions

  • Prix de service communautaire, Ville de Winnipeg (1984)
  • Prix de reconnaissance de service, Comité sur les relations communautaires et raciales de la Ville de Winnipeg (1990)
  • Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada (1993)
  • Membre de l’Ordre du Canada (1999)
  • Médaille du Jubilé de la Reine (2002)
  • Chancelier et membre de l’Ordre du Manitoba (2009)
  • Doctorat honorifique en droit, Université du Manitoba (2011)
  • Médaille du Jubilé de diamant de la Reine (2012)