Piraterie

Deux procès pour piraterie ont eu lieu à Halifax. En 1809, Edward et Margaret Jordan, de même qu'un matelot du nom de Kelly, sont accusés d'avoir capturé le Three Sisters, qui avait déjà appartenu à Jordan, et d'avoir tué des membres de l'équipage.

Bartholomew Roberts, pirate
Bartholomew Roberts portait des v\u00eatements de soie écarlate et une croix incrustée de diamants lorsqu'il partait \u00e0 la bataille, et l'orchestre de son bateau jouait \u00e0 fond (avec la permission de la Library of Congress).

Piraterie

 La piraterie, c'est-à-dire la saisie et le pillage d'un navire ou d'un avion, a joué un rôle plutôt négligeable dans l'histoire du Canada. En 1612, le pirate anglais Peter EASTON entreprend une série de raids contre des bateaux de pêche anglais, français et portugais dans les ports de Terre-Neuve, entre la baie Trinity et Ferryland. Les raids causent peu de blessures, mais les pertes matérielles sont estimées à 20 400 livres. Au Canada, beaucoup d'histoires de pirates parlent de trésors enfouis. On prétend qu'un fabuleux trésor appartenant à William Kidd (pendu en 1701) aurait été enfoui à l'ÎLE OAK au large de la côte du sud de la Nouvelle-Écosse. L'histoire de Bartholomew ROBERTS, le corsaire le plus glorieux de l'âge d'or de la piraterie, est plus vraisemblable. En juin 1720, il attaque Trepassey, à Terre-Neuve, et capture 22 navires marchands et quatre vaisseaux, en plus de couler quelques bateaux de pêche. Se dirigeant ensuite vers les Grands Bancs, il y capture six vaisseaux français. Pendant sa carrière de pirate, qui dure quatre ans, Roberts capture 400 navires; il est arrêté en 1722 au large de l'Afrique occidentale par la Royal Navy.

Deux procès pour piraterie ont eu lieu à Halifax. En 1809, Edward et Margaret Jordan, de même qu'un matelot du nom de Kelly, sont accusés d'avoir capturé le Three Sisters, qui avait déjà appartenu à Jordan, et d'avoir tué des membres de l'équipage. Au moment de l'attaque, le capitaine du bateau, John Stairs, s'est jeté par-dessus bord et s'est agrippé au couvercle d'une écoutille sur laquelle il a flotté pendant quatre heures avant d'être rescapé par un pêcheur américain. Margaret et Kelly sont acquittés, mais Edward Jordan est trouvé coupable de meurtre et de piraterie. Il est pendu le 23 novembre 1809. Son cadavre enchaîné et goudronné est exposé au gibet à l'entrée du port d'Halifax.

En 1843, le capitaine George Fielding et son fils prennent place à bord du trois-mâts barque Saladin en partance de Valparaiso au Pérou pour rentrer dans leur pays natal, l'Angleterre. Fielding réussit à convaincre des membres de l'équipage de s'emparer du navire et de tuer six de leurs compagnons de bord. Sous le commandement de Fielding, le Saladin se dirige vers Terre-Neuve, chargé d'une riche cargaison de guano, de cuivre et d'argent, et d'un coffre rempli de dollars et de lettres de change. Mais les complices de Fielding et de son fils ont si peur d'eux qu'ils les jettent à la mer. Le Saladin s'échoue près de Country Harbour, en Nouvelle-Écosse. Les membres de l'équipage sont d'abord accusés de piraterie, puis de meurtre. Deux d'entre eux sont acquittés puisqu'ils n'ont pas participé aux meurtres et que la cour considère qu'ils ont contribué malgré eux à la mort des Fielding. Les quatre autres sont pendus le 30 juin 1844 sur la butte où se trouve aujourd'hui le Victoria General Hospital.

Au cours des dernières années, le Canada a connu un petit nombre de détournements d'avions et d'actes de piraterie aérienne. Le 29 novembre 1974, Naim Djemal détourne un avion au-dessus de la Saskatchewan. Il attaque une agente de bord et donne l'ordre au pilote de se diriger vers Chypre. Lorsque l'avion fait escale à Saskatoon pour s'approvisionner en carburant, Djemal remet un couteau au commandant de bord et quitte l'appareil. Il est par la suite arrêté, jugé et reconnu coupable de piraterie aérienne.


Liens externes