Martel, (Marie) Renée

(Marie) Renée Martel. Chanteuse (Drummondville, Québec, 26 juin 1947). Très jeune, elle participa aux tournées de ses parents et, à six ans, elle donna son premier spectacle.

Martel, (Marie) Renée

(Marie) Renée Martel. Chanteuse (Drummondville, Québec, 26 juin 1947). Très jeune, elle participa aux tournées de ses parents et, à six ans, elle donna son premier spectacle. Elle se produisit aussi à la radio et à la télévision de Sherbrooke (CHLT), à l'émission de son père, Marcel, en particulier, et chanta dans les salles de danse. Son succès l'amena à se fixer à Montréal en 1967. Proclamée Révélation de l'année au Gala des artistes 1968, elle multiplia les apparitions à la télévision et fit partie de la tournée Musicorama. Les ventes records de trois 45t., « Liverpool », « Je vais à Londres » et « Viens changer ma vie », lui valurent trois disques d'or (1969); elle en reçut un autre en 1972 pour « J'ai un amour qui ne veut pas mourir ». Elle poursuivit en même temps des études vocales avec Roger Larivière (1968-73). Le micr. Renée Martel (RCA Victor Gala CGPS-316), repiquage de ses chansons les plus connues, parut en 1969. Parmi les 33t. enregistrés sur étiquette Spectrum, citons Mon roman d'amour (SP-108), Un amour qui ne veut pas mourir (SPX-200), le repiquage Mes plus grands succès (SPS-1600), ainsi que Réflexions (SPS-1601) consacré aux chansons de Marcel Lefebvre et Jean-Guy Chapados. Elle enregistra aussi plusieurs micr. pour Trans-World. Après avoir abordé surtout le répertoire country, elle composa à partir de 1967 les paroles de la plupart de ses chansons, surtout du genre sentimental, dont « Donne-moi un jour ». En plus de nombreuses tournées au Québec, elle donna des spectacles à Montréal, notamment au théâtre des Variétés, au théâtre Maisonneuve de la PDA et à la Boîte à chansons de l'hôtel Méridien, ainsi qu'au Grand Théâtre de Québec. En 1978, elle enregistra le micr. Souvenirs de vacances (Disques No 1 NO-1801) avec René Simard, et en 1980, Renée Martel chante Connie Francis et Brenda Lee (Disques No 1 NTV-1810). Des chansons comme « Le Bateau du bonheur », « Prend ma main », « Finalement », « À demain my darling », de même que « Cowgirl dorée » écrite pour elle par Robert Charlebois (1976), comptent parmi ses plus grands succès. Avec Patrick Norman, elle anima l'émission « Patrick et Renée » à CFTM-TV (1978-79). En 1981, elle participa à la tournée « La Grande rétro » avec René Simard, Les Classels et Johnny Farago qui se termina au Forum de Montréal. Suivirent les micr. Un coin du ciel (1981, Disques No 1 NTV-1819), C'est mon histoire (1983, Poly. 2424-246 et Star STR-CD-403) et Cadeau (1984, Star STL-1002 et Star STR-CD-402). Ces deux derniers lui valurent le trophée Félix du meilleur micr. country en 1983 et 1985. Elle abondonna la carrière en 1986. Elle a publié un volume autobiographique intitulé Renaissance (Montréal 1984).


Lecture supplémentaire

  • Vincent, Pierre. 'Renée Martel refera la paire avec son père,' Montreal La Presse, 10 Jul 1969