Sainte-Scholastique

Sainte-Scholastique (Québec), constituée en paroisse en 1834, population de 1 618 habitants (en 2019). Le village de Sainte-Scholastique a cessé d’exister en 1969 avec les expropriations entraînées par la construction de l’aéroport international Montréal-Mirabel. Sainte-Scholastique a alors intégré la nouvelle ville de Mirabel.

Sainte-Scholastique (Québec), constituée en paroisse en 1834, population de 1 618 habitants (en 2019). Le village de Sainte-Scholastique a cessé d’exister en 1969 avec les expropriations entraînées par la construction de l’aéroport international Montréal-Mirabel. Sainte-Scholastique a alors intégré la nouvelle ville de Mirabel.


L’ancien village agricole de Sainte-Scholastique se situait au nord-ouest de Montréal. Il s’agissait de la zone administrative du district judiciaire de Terrebonne aux 19e et 20e siècles. Plusieurs procès célèbres se sont tenus dans son palais de justice.

À quelques kilomètres au sud du village, le long de la rivière Belle, quatre moulins à vent ont longtemps dominé la vie communautaire. Un des moulins a été construit en 1804 à côté du vieux manoir sulpicien de Belle-Rivière.

En 1969, l’expropriation d’une grande partie du village de Sainte-Scholastique a perturbé la vie de la population locale. Une partie du territoire a servi à la construction d’un immense nouvel aéroport : l’aéroport international Montréal-Mirabel. En 1971, Sainte-Scholastique a fusionné avec des municipalités avoisinantes. La ville ainsi formée a été rebaptisée Mirabel en 1973. En 2019, environ 1 618 personnes résident encore dans le secteur de Sainte-Scholastique.