Strathroy-Caradoc

Strathroy-Caradoc, canton de l'Ont.; pop. 20 978 (recens. 2011), 19 959 (recens. 2006), const. en 2001. Strathroy-Caradoc fut constituée en village 3 ans après et finalement constituée en ville en 1870. En 2001, Strathroy et le canton de Caradoc fusionnèrent pour ne former qu'une entité.

Strathroy-Caradoc, canton de l'Ont.; pop. 20 978 (recens. 2011), 19 959 (recens. 2006), const. en 2001. Strathroy-Caradoc fut constituée en village 3 ans après et finalement constituée en ville en 1870. En 2001, Strathroy et le canton de Caradoc fusionnèrent pour ne former qu'une entité. Elle est située dans le Sud-Ouest de l'Ontario, à 30 km à l'ouest de London. L'histoire de Strathroy commence en 1832 lorsque John Stewart Buchanan, venu d'Irlande, construit une maison et un moulin à provende sur l'emplacement. Il le nomme Strathroy en souvenir de son lieu de naissance dans le comté de Tyrone, en Irlande. En 1856, l'arrivée du chemin de fer de la GREAT WESTERN RAILWAY augmente le peuplement de la région et Strathroy devient alors un centre de mise en marché de la région.

Au début de son histoire, Strathroy est dévastée par plusieurs incendies. En 1868, la majeure partie du quartier commercial de Strathroy est rasée par le feu. De nombreux incendies dans des fabriques à la fin des années 1890 et un ralentissement dans l'agriculture plongent la ville dans une période de récession économique. Au tournant du siècle, cependant, la situation économique se rétablit. Aujourd'hui, c'est une ville prospère possédant une base industrielle diversifiée : fabrication de pièces d'automobiles, transformation des produits alimentaires et menuiseries. Elle compte, parmi ses citoyens célèbres, sir Arthur William CURRIE et Edward BLAKE.