Vancouver en vedette: Gassy Jack débarque sur les rives de la baie Burrard

Lorsque le capitaine Jack Deighton et sa famille tirent leur canot sur le rivage sud de la baie Burrard en 1867, le capitaine est à nouveau en quête de richesse. Il a été marin à bord de plusieurs navires britanniques et américains, s’est joint à la ruée vers l’or de la Californie et de la région de Cariboo, a piloté des navires sur le fleuve Fraser et a tenu une taverne à New Westminster. Quand il arrive, il est de nouveau sans le sou, mais il ne tarde pas à se relancer en affaires et à construire le village appelé à devenir Vancouver.

Capitaine « Gassy » Jack Deighton
« Gassy » Jack Deighton, qui a donné son nom à Gastown, Vancouver.

Jack Deighton voit le jour à Hull, en Angleterre, en 1830, mais il quitte son pays très tôt pour naviguer sur des clippers qui l’emmènent aux quatre coins du monde. Ses aventures de marin et de chercheur d’or le font finalement échouer à New Westminster, où il achète le Globe Saloon. Il y est dans son élément, rabâchant ses anecdotes aux clients avec tellement d’ardeur qu’il est rapidement baptisé « Gassy Jack », le terme anglais gassy qualifiant à l’époque quelqu’un de très loquace – et non pas souffrant de flatulences.

Il commet toutefois l’erreur de confier la supervision de son saloon à un Américain lorsqu’il part visiter Harrison Hot Springs. L’Américain célèbre le quatre juillet en vidant la caisse du bar pour acheter des feux d’artifice et payer toutes les consommations des clients. À son retour, Jack Deighton ne peut que déclarer faillite.

Avec sa femme autochtone, la mère et le cousin de celle-ci, William, il part alors en canot jusqu’à la baie Burrard et débarque près de la scierie d’Edward Stamp. Aussitôt débarqué, Jack Deighton offre aux ouvriers autant de whiskey qu’ils peuvent boire en échange de travail. Vingt-quatre heures plus tard, un nouveau Globe Saloon se dresse au coin actuel des rues Water et Carrall. Avec le temps, ce premier bar est remplacé par l’hôtel Deighton, plus confortable, doté d’une véranda avec vue sur le square Maple Tree. L’érable du square n’est plus là, mais la statue de Gassy Jack donne son cachet au site, sur le coin sud-est de l’intersection.

Gastown en 1870
Gastown, 2010
L'intersection sud-ouest des rues Water et Carrall dans Gastown, Vancouver.

Il ne faudra pas longtemps aux locaux et même aux cartographes de l’Amirauté de l’époque pour rebaptiser le quartier « Gastown », alors que son nom officiel est alors Granville. Lorsque le quartier de Gastown s’agrandit, Jack Deighton travaille à la mise en place d’une protection policière et à d’autres améliorations. Il s’éteint à 44 ans, le 29 mai 1875. Il ne reste aujourd’hui rien de l’hôtel Deighton, détruit par le grand incendie de 1886, mais Gastown conserve le surnom de Jack, et Vancouver se souvient affectueusement de son coloré fondateur.