Brossard

À partir de 1978, Brossard comprend les municipalités de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur et de Notre-Dame-de-Laprairie-de-la-Madeleine, qui, 20 ans plus tôt (1958), avait été créée par la fusion de La-Nativité-de-Laprairie et de La Prairie.

Brossard

Brossard

Brossard, Qu, pop. 65 026 (recens. 2001), 65 927 (recens. 1996). Constituée en tant que ville en 1978, Brossard est depuis janvier 2002 un arrondissement de la nouvelle ville de Longueuil créée par la fusion de huit villes. Elle est située sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à proximité du pont Champlain qui la relie à Montréal.

À partir de 1978, Brossard comprend les municipalités de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur et de Notre-Dame-de-Laprairie-de-la-Madeleine, qui, 20 ans plus tôt (1958), avait été créée par la fusion de La-Nativité-de-Laprairie et de La Prairie. Son nom lui vient d'une des familles fondatrices les plus représentatives de la région, dont l'un des membres, Georges-Henri Brossard, était maire à l'époque.

Brossard était une banlieue typique de Montréal. Sa croissance rapide après la Deuxième Guerre mondiale s'est accrue après l'ouverture du pont Champlain (1962) et la mise en place d'un système de transport public (1971). Sa population est passée de 2500, en 1958, à près de 65 000 à la fin du 20e siècle. L'une des caractéristiques démographiques les plus frappantes de Brossard est la diversité ethnique de sa population. Les Chinois, Grecs, Indiens de l'Inde et Vietnamiens d'origine, par exemple, représententrespectivement 12 p. 100, 4 p. 100, 3 p. 100 et 2 p. 100 (réponses uniques, recens. 2001) de la population totale. Les résidents d'origine française et britannique constituent respectivement 12 p. 100 et 3 p. 100 de la population et 40 p. 100 se considèrent comme étant Canadiens d'origine.

Comme pour la plupart des banlieues, son économie repose sur les secteurs des services et de la vente au détail. Son parc industriel accueille un mélange d'industries légères et moyennes.