Parcs nationaux du Canada (Résumé en langage simple)

Le Canada compte 48 parcs nationaux. Ils ont été créés et sont gérés par le gouvernement fédéral. Les parcs nationaux couvrent une grande superficie : près de 340 000 km2. Il s’agit d’environ 3 % du territoire canadien. Les parcs nationaux servent deux objectifs. Le premier est de préserver et de protéger la nature. Le deuxième est d’offrir aux Canadiens la chance de profiter de certains des plus beaux et importants milieux naturels du pays. Chaque année, des millions de Canadiens visitent les parcs nationaux.

(Cet article est un résumé en langage simple sur les parcs nationaux. Si vous souhaitez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral, intitulé Parcs nationaux.)

Le Canada compte 48 parcs nationaux. Ils ont été créés et sont gérés par le gouvernement fédéral. Les parcs nationaux couvrent une grande superficie : près de 340 000 km2. Il s’agit d’environ 3 % du territoire canadien. Les parcs nationaux servent deux objectifs. Le premier est de préserver et de protéger la nature. Le deuxième est d’offrir aux Canadiens la chance de profiter de certains des plus beaux et importants milieux naturels du pays. Chaque année, des millions de Canadiens visitent les parcs nationaux. (Cet article est un résumé en langage simple sur les parcs nationaux. Si vous souhaitez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral, intitulé Parcs nationaux.)


Canoes at Banff National Park

Histoire

Le gouvernement fédéral crée le premier parc national en 1887. Ce parc deviendra le parc national Banff. À l’époque, les plus grandes attractions qui s’y trouvent sont ses montagnes et ses sources thermales. Ce parc vise en partie à aider le chemin de fer du Canadien Pacifique. Le gouvernement fédéral espère alors que Banff attirera des touristes. Ceux-ci, pour se rendre au parc, devraient prendre un train empruntant ce chemin de fer. Le plan du gouvernement réussit : Banff devient une destination touristique populaire. La création de Banff profite beaucoup au Canadien Pacifique et aux touristes canadiens. Ce n’est cependant pas le cas des peuples autochtones. En effet, leur présence y est interdite. Le gouvernement fédéral refuse qu’ils y vivent ou qu’ils y chassent. Les peuples autochtones sont également exclus de nombreux autres parcs. Ils vivaient pourtant sur ces territoires depuis des milliers d’années.

Croissance du système des parcs

Le succès de Banff incite le gouvernement fédéral et le Canadien Pacifique à créer plus de parcs nationaux. De 1887 à 1895, le gouvernement fédéral garde en réserve des terres en Colombie-Britannique et en Alberta pour en faire des parcs nationaux. Elles deviendront le parc national Yoho, le parc national des Glaciers et le parc national des Lacs-Waterton. De 1911 à 1936, de nombreux autres parcs sont créés. Parmi ceux-ci, on compte le parc national Elk Island, le parc national Kootenay, le parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne et le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Des milliers de touristes visitent ces parcs chaque année. Il s’agit d’un signe clair : le système des parcs nationaux continuerait à connaître du succès. En 1970, il existe 20 parcs nationaux. Deux ans plus tard, Jean Chrétien, le ministre responsable des parcs nationaux, annonce qu’il souhaite qu’en 1985, le Canada compte 40 parcs nationaux de plus. Il n’atteint pas son objectif. Toutefois, de nombreux autres parcs sont mis en place par la suite.

Préservation et avenir des parcs nationaux du Canada

De nos jours, avant de créer un nouveau parc, le gouvernement fédéral discute de ses plans avec les peuples autochtones. Sa politique de création est donc très différente de ce qu’elle était par le passé. Le gouvernement consulte également les industries. Certains parcs nationaux sont situés sur des terres ou près de terres riches en minéraux. Par conséquent, les industries se développent autour des parcs nationaux. Le gouvernement et les industriels tentent de collaborer. Ils espèrent ainsi tous deux pouvoir obtenir ce qu’ils veulent. Le gouvernement désire principalement préserver les parcs nationaux. Il est également important de protéger les territoires qui entourent les parcs parce que la faune y est abondante. Si la faune qui vit sur ces territoires souffre, les parcs souffrent également. Le gouvernement collabore aussi avec des écologistes. Ils veulent ensemble assurer la protection des parcs. En les protégeant, ils permettent aux gens de continuer à profiter des visites qu’ils y font. Les parcs nationaux sont parmi les destinations touristiques les plus populaires du pays. Ils offrent aux gens l’occasion de voir et de séjourner dans certains des plus beaux sites du Canada.