Parc national Kootenay

Le parc national Kootenay, créé en 1920, a une superficie de 1406,4 km2. Il se trouve sur le versant occidental de la ligne continentale de partage des eaux. S'étirant du nord au sud sur 104 km, il est délimité par Banff et le parc provincial du mont Assiniboine à l'est et par Yoho au nord.

Radium, sources thermales
Parc national Kootenay. Les sources d'eau chaude proviennent du réchauffement de nappes d'eau souterraines dans les profondeurs (avec la permission d'Environnement Canada).
Chèvre de montagne
La Chèvre de montagne n'est pas une véritable chèvre, mais appartient à une ancienne tribu du Mouton (Corel Professional Photos).

Le parc national Kootenay, créé en 1920, a une superficie de 1406,4 km2. Il se trouve sur le versant occidental de la ligne continentale de partage des eaux. S'étirant du nord au sud sur 104 km, il est délimité par Banff et le parc provincial du mont Assiniboine à l'est et par Yoho au nord.

Histoire naturelle

La masse contiguë de Kootenay, Yoho, Jasper et Banff, à laquelle s'ajoutent plusieurs parcs provinciaux et régions sauvages périphériques, constitue l'une des plus grandes régions protégées au monde et la plus grande des montagnes Rocheuses. Ces parcs nationaux et provinciaux forment le site du patrimoine mondial des montagnes Rocheuses canadiennes (voir Sites du patrimoine mondial des Nations-Unies). Du cactus au cèdre rouge (zone humide) de l'Ouest, et de la toundra alpine aux forêts de sapins, la végétation étonne par sa diversité. Parmi les grands mammifères du parc, on compte la Chèvre de montagne, le Mouflon d'Amérique, le Wapiti, le Cerf-mulet, l'ours noir et le Grizzli. On y observe aussi de nombreux petits mammifères et plus de 190 espèces d'oiseaux.

Évolution humaine

Les Kootenays habitent la région depuis plus de 10 000 ans. David Thompson, cherchant un passage vers le Pacifique, est le premier Européen à explorer les lieux. Bien qu'il n'ait pas parcouru le territoire formant aujourd'hui le parc, il passe l'hiver à Kootenai House, à proximité. On croit que James Sinclair a été le premier Européen à Kootenay (1841).

Installations et services

Aujourd'hui, la route de plaisance traverse le parc et offre au voyageur des paysages saisissants de pics enneigés et d'étroits canyons. Dans le parc, il est possible de camper et de nager dans les sources d'eau chaude toute l'année ou de profiter des installations récréatives de plein air.


Liens externes