Reeves, Hubert

Hubert Reeves, astrophysicien (Montréal, 13 juillet 1932). Il étudie au Collège Jean-de-Brébeuf, à l'Université de Montréal, à l'Université McGill et à l'Université Cornell, où il reçoit un doctorat en astrophysique nucléaire.

Reeves, Hubert

Hubert Reeves, astrophysicien (Montréal, 13 juillet 1932). Il étudie au Collège Jean-de-Brébeuf, à l'Université de Montréal, à l'Université McGill et à l'Université Cornell, où il reçoit un doctorat en astrophysique nucléaire. De retour au Canada, il enseigne la physique à l'Université de Montréal, tout en étant conseiller scientifique auprès de la NASA. Il s'installe ensuite à Paris, où il est directeur de recherches au Conseil national de recherche scientifique (CNRS) et travaille au Centre d'études nucléaires de Saclay et à l'Institut d'astrophysique de Paris. En 1989, il occupe un poste à l'Université de Toronto et partage son temps entre celle-ci et Paris.

Il s'attire l'attention de la communauté scientifique internationale par ses écrits, dont Patience dans l'azur (1981, traduit en anglais sous le titre Atoms of Science en 1984) et Poussières d'étoiles (1984), qui se révèlent des succès. Outre la recherche, Hubert Reeves se passionne depuis pour la vulgarisation scientifique donnant des conférences partout dans le monde. Il produit et participe à nombre de films et de spectacles scientifiques principalement à Montréal et en Europe. Parmi ces oeuvres, nous retrouvons entre autres, La plus belle histoire du monde (1995), Intimes Convictions (1996), Sommes-nous seuls dans l'univers (2000), Chroniques du ciel et de la vie (2005), Chroniques des atomes et des galaxies (2007). En 2008, paraissent ses mémoires sous le titre Je n'aurai pas le temps. Hubert Reeves s'est mérité de nombreux prix et reconnaissance parmi lesquels le prix Albert Einstein (juin 2001), le prix Samuel de Champlain de l'Institut France-Canada (2002). Outre de nombreux doctorats honorifiques, Hubert Reeves a aussi été nommé Officier de l'Ordre du Canada (1991), Officier de l'Ordre national du Québec (1994), Officier de la Légion d'Honneur (1994). En 2003, il est promu Commandeur de la Légion d'Honneur et Compagnon de l'Ordre du Canada. L'Union astronomique internationale attribua en 1999, le nom d'Hubert Reeves à l'astéroïde (9631) 1993 SL6.


Liens externes