Chan, Ka Nin

Ka Nin Chan, compositeur, professeur (Hong Kong, 3 déc. 1949, citoyen canadien depuis 1971). Chan s'établit à Vancouver avec sa famille en 1965 et étudie la composition à l'U. de Colombie-Britannique avec Jean COULTHARD, tout en poursuivant ses études en génie électrique.

Chan, Ka Nin

Ka Nin Chan, compositeur, professeur (Hong Kong, 3 déc. 1949, citoyen canadien depuis 1971). Chan s'établit à Vancouver avec sa famille en 1965 et étudie la composition à l'U. de Colombie-Britannique avec Jean COULTHARD, tout en poursuivant ses études en génie électrique. Après avoir obtenu un baccalauréat en musique à cette université en 1976, il étudie la composition avec Bernhard Heiden à l'U. d'Indiana, où il obtient une maîtrise (1978) et un doctorat en musique (1983). Il suit les Internationale Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt, en Allemagne, en 1982 et, la même année, il commence à enseigner la théorie musicale et la composition à la faculté de musique de l'U. de Toronto.

Les oeuvres de Chan, colorées et souvent marquées par la culture orientale, ont fait l'objet de commandes ou ont été exécutées par bon nombre des principaux orchestres, orchestres de chambre et solistes du Canada, y compris l'Orchestre du Centre national des arts d'Ottawa, l'Orchestre de la SRC à Vancouver, l'Orchestre philharmonique de Calgary, le Manitoba Chamber Orchestra, l'Orchestre symphonique de la Nouvelle-Écosse, le groupe Thirteen Strings, la SOCIÉTÉ DE MUSIQUE CONTEMPORAINE DU QUÉBEC, la New Music Concerts, l'Esprit Orchestra, le pianiste Antonin KUBÁLEK, l'altiste Rivka Golani, l'Ensemble Contemporain de Montréal, le hautboïste Lawrence Cherney, la soprano Rosemarie Landry et le Tapestry Music Theatre (pour son opéra Iron Road qui a eu lieu en 2001). Des commandes ont été subventionnées par la SRC, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de l'Ontario, le ministère du Multiculturalisme et de la Citoyenneté de l'Ontario ainsi que le Toronto Arts Council. Ses oeuvres ont été publiées par Editio Musica de Budapest, Needham Publishing et Hinshaw Music. Ses enregistrements ont paru sous les étiquettes Centrediscs, CBC et Summit.

Ses oeuvres sont de nature très individualiste, marquées par des textures exotiques et par l'utilisation fréquente d'instruments non occidentaux, appartenant particulièrement à la famille des percussions. Certaines oeuvres portent des titres poétiques et inspirants comme To God of All Nations, The Land Beautiful, Treasure Pasture Leisure Pleasure, The Everlasting Voices et Ecstasy. Plusieurs de ces oeuvres lui ont mérité des prix, notamment de la Vancouver New Music Society (1976), du Concours des jeunes compositeurs PROCAN (1979), du Concours international de composition Béla Bartók, en Hongrie (1982), de la Société internationale de cor (1982), de la James Madison University Flute Choir (1988), du Concours international de Barlow (1991), du Concours de composition pour quatuor de saxophones à Amherst (1992), et un prix Juno du Canada (1993) pour son travail Among Friends. En 1996, il obtient le prix de composition musicale Jean A. Chalmers, de 10 000 $, pour sa pièce pour orchestre de chambre I Think That I Shall Never See..., commandée par la SRC pour l'Ensemble Amici.

Chan est membre de la LIGUE CANADIENNE DE COMPOSITEURS, compositeur agréé du CENTRE DE MUSIQUE CANADIENNE et membre de la SOCAN.