Dansereau, Jean

Jean (né Hector) Dansereau. Pianiste, professeur (Verchères, près Montréal, 21 avril 1891 - Yorktown Heights, N.Y., 2 novembre 1974). Doctorat h.c. (Montréal) 1940. Issu d'une famille de musiciens, il reçut ses premières leçons de sa mère, cousine de Calixa Lavallée.

Dansereau, Jean

Jean (né Hector) Dansereau. Pianiste, professeur (Verchères, près Montréal, 21 avril 1891 - Yorktown Heights, N.Y., 2 novembre 1974). Doctorat h.c. (Montréal) 1940. Issu d'une famille de musiciens, il reçut ses premières leçons de sa mère, cousine de Calixa Lavallée. Il étudia ensuite avec Angéline Normandin-McNamara puis au McGill Conservatoire avec Walter Hungerford. En 1913, il fut soliste de l'orchestre de l'Université McGill dans le Concerto n 1 de Tchaïkovsky. Lauréat du Prix d'Europe en 1914, la guerre le contraignit à différer son départ de deux ans. À Paris, ses maîtres furent Isidor Philipp, Édouard Risler et Charles-Marie Widor. Dès 1920, il devint le pianiste de chanteurs renommés tels que Mary Garden, Rodolphe Plamondon et Oscar Seagle, les accompagnant lors de tournées européennes et nord-américaines. En 1924-25, il était répétiteur attitré au studio de Jean de Reszke. À la mort de ce dernier (1925), il adopta le prénom de Jean à la demande de la veuve du ténor polonais. Il poursuivit sa carrière en Europe et aux États-Unis jusqu'en 1936 alors qu'il se rendit à Vienne travailler avec Emil von Sauer.

En 1938, après une absence de près de 20 ans, il fit une éclatante rentrée au Canada comme soliste, jouant le Concerto n 3 de Beethoven avec l'Orchestre des Concerts Symphonique de Montréal. Des récitals subséquents, souvent accompagnés de ses commentaires, lui assurèrent un vaste public au Canada, aux États-Unis ainsi qu'au Brésil où il séjourna en 1942-43. À la radio de Rio de Janeiro, il donna pendant trois mois des récitals hebdomadaires, dont plusieurs avec sa femme, le soprano Muriel Tannahill.

En 1941, il devint professeur à l'École supérieure de musique d'Outremont (École Vincent-d'Indy); il enseigna également au Conservatoire de musique du Québec à Montréal dès sa fondation (1943) et donna des cours d'été au Royal Conservatory of Music Toronto. Jocelyne Binet, Auguste Descarries, Anna-Marie Globenski, Jeanne Landry, Clermont Pépin, Stella Plante et Madeleine Raymond furent au nombre de ses élèves. Plus tard, il se fixa aux É.-U. Sa dernière visite au Canada date du milieu des années 1950, alors qu'il joua le Concerto n 2 de Chopin à « L'Heure du concert » à la télévision de la SRC.

Par son souffle et sa sensibilité, le jeu de Dansereau s'identifiait à l'école romantique. Son répertoire s'écartait rarement des compositeurs traditionnels et il s'est particulièrement distingué comme interprète de Chopin et Debussy. Il a enregistré plusieurs pièces de ces compositeurs sur le micr. RCI 94 (1953). En 1926 et en 1929, il grava avec le soprano Mary Garden 2 séries de disques pour Victor, soit un total de 11 mélodies dont 2 ne furent jamais publiées.

Son frère Alphonse, violoniste, fut membre du Quatuor à cordes Dubois (1910-15). Il est décédé à Montréal le 13 novembre 1918.