Départements de musique de l'Université Wilfrid Laurier/Wilfrid Laurier University

Université Wilfrid Laurier/Wilfrid Laurier University. Université non confessionnelle située à Waterloo, Ont. Elle remonte à l'Evangelical Lutheran Seminary (fondé en 1911) et au Waterloo College of Arts (fondé v. 1924 et affilié à l'Université de Western Ontario de 1925 à 1960).

Départements de musique de l'Université Wilfrid Laurier/Wilfrid Laurier University

Université Wilfrid Laurier/Wilfrid Laurier University. Université non confessionnelle située à Waterloo, Ont. Elle remonte à l'Evangelical Lutheran Seminary (fondé en 1911) et au Waterloo College of Arts (fondé v. 1924 et affilié à l'Université de Western Ontario de 1925 à 1960). Elle devint l'Université luthérienne de Waterloo en 1959 et l'Université Wilfrid Laurier en 1973. À cette époque, l'Église luthérienne renonça à son parrainage mais conserva le contrôle du Waterloo Lutheran Seminary qui se joignit à l'Université Wilfrid Laurier. L'université offre des programmes de premier, deuxième et troisième cycles.

Ulrich Leupold enseigna la musique religieuse au séminaire et organisa des ensembles chorals au Waterloo College. Au début des années 1960, Martin Dolbeer et Charles McClain travaillèrent à un programme d'éducation permanente qui incluait des cours de musique religieuse et des tournées annuelles du choeur de l'université. En 1967, un dépt de musique fut institué sous la responsabilité de Walter Kemp qui occupa le premier poste (à temps plein) en musique de l'université et dirigea le département de 1967 à 1975. Au terme de ce mandat, le département devint faculté de musique; la doyenne en fut Christine Mather, à qui succéda Gordon Greene en 1979 et Ann Hall en 1989. L'année 1991 offrit des programmes de B.Mus. avec spécialisation, de B.A. avec concentration en musique, un diplôme en interprétation et un diplôme supérieur en opéra. En 1986, l'université inaugura un programme de baccalauréat avec spécialisation en musicothérapie, faisant de Wilfrid Laurier la première université canadienne anglophone à offrir un tel programme. En 1989, la faculté comptait 276 étudiants (240 à temps plein et 36 à temps partiel), 16 professeurs à temps plein et 60 à temps partiel, dont Barrie Cabena, Garth Beckett, Glenn Buhr, Gordon Greene, Peter Hatch, Boyd McDonald, Victor Martens et Jan Overduin parmi le corps professoral régulier. Nombre de professeurs à temps partiel étaient membres du Canadian Chamber Ensemble.

En 1976, la faculté emménagea à la MacDonald House, se trouvant pour la premère fois sous un seul toit. Puis elle emménagea à nouveau en 1988 au John Aird Center. En 1990, les locaux de la faculté incluaient une salle de récital de 350 places, des studios indépendants pour la percussion, la musique ancienne et l'orgue, deux studios de musique électroacoustique, une clinique de musicothérapie, 36 salles de pratique et deux salles de répétition. La bibliothèque de musique renferme les parties musicales séparées, alors que la collection majeure de livres, d'enregistrements et de partitions, ainsi que les cabines d'écoute, se trouve à la biblothèque principale de l'université. La faculté possède une belle collection d'instruments composée de pianos à queue, d'orgues et d'instruments de musique ancienne.

La faculté offre de nombreuses possibilités d'exécution, grâce à ses formations : le choeur et l'orchestre de l'université, les Laurier Singers, le Chapel Choir, les Contemporary Players et une variété d'ensembles de bois, de percussion, de jazz, de musique baroque, de chambre et d'opéra. Plusieurs concerts sont parrainés chaque année : les ensembles présentent trois ou quatres concerts; les artistes invités, les professeurs et les anciens se produisent lors de concerts-midi les jeudis; sans compter les nombreux récitals d'étudiants. Les étudiants en opéra ont présenté entre autres Susannah de Floyd, The Pilgrim's Progress de Vaughan Williams, The Mother of Us All de Thompson, Street Scene de Weill, A Tale of Two Cities de Benjamin et Dunstan and the Devil de Williamson. Plusieurs de ces productions étaient des premières canadiennes.

De 1970 à 1981, la faculté de musique offrit un atelier estival de chant et d'opéra sur le campus universitaire. L'atelier fut ensuite déplacé à l'Orillia Opera House en 1982 et, jusqu'en 1984, il fut présenté sous le nom de Couchiching Summer Music Theatre. Rebaptisé Intensive Studies in Voice and Vocal Accompanying, l'atelier réintégra le campus, où il est présenté chaque année. La faculté offre d'autres ateliers en musique baroque et classique et sur les méthodes Orff et Kodály. Les ateliers ont connu comme directeurs Raffi Armenian, Carol Anne Curry, Jean Lamon, Christina Mahler, Philip May, Jacqueline Richard et Colin Tilney. La faculté a parrainé trois conférences importantes : sur C.P.E. Bach en 1988, celle du festival Fifth Stream en 1989, et la 17e conférence annuelle de l'Assn de musicothérapie du Canada en 1990.

Au nombre des diplômés de Wilfrid Laurier figurent Theodore Baerg, Leonard Enns, Guy Few et Victor Martens. Des doctorats honorifiques ont été décernés à Garfield Bender (D.Mus., 1973), Elmer Iseler (LL.D., 1985) et Jan Narveson (D.èsL., 1989), prés. fondateur de la Kitchener-Waterloo Chamber Music Society. Maureen Forrester, détentrice d'un LL.D. h.c. de Wilfrid Laurier (1975), fut chancelière de l'université.de 1986 à 1990.

Voir aussi Archives, Bibliothèques.