École des Petits Violons

École fondée à Montréal en 1965 par Jean Cousineau.

École des Petits Violons

École fondée à Montréal en 1965 par Jean Cousineau. Ayant constaté l'inexistence d'établissements structurés dans l'enseignement du violon, Cousineau élabora une méthode originale, importa du Japon des instruments à la taille de ses élèves et ouvrit une classe à l'Institut Cardinal-Léger puis, l'année suivante, à Ville Mont-Royal et à l'École Vincent-d'Indy. Depuis 1968, il a sa propre école où il accueille chaque année une cinquantaine d'élèves.

Selon sa Méthode de violon, dont le premier de cinq cahiers a été publié en 1965 par l'édition Les Petits Violons, la mise en place d'une pièce se fait par la corrélation de trois sens, soit la vue, l'ouïe et le toucher. Cousineau concevant la musique comme un art de communication, le concert, pour lui, constitue, au niveau de la technique et de l'expression, le prolongement logique de l'enseignement individuel et le cadre idéal pour l'évaluation de chaque jeune.

C'est dans cet esprit que naquit en janvier 1974 l'Ensemble les Petits Violons, composé des membres les plus avancés de l'École. Cet ensemble s'est fait entendre notamment à la salle Claude-Champagne et à la Place Des Arts de Montréal, à l'Institut canadien, au Grand Théâtre et au XIe Festival d'été de Québec, ainsi qu'au Festival du printemps de Guelph. Au lendemain d'un concert au Centre national des arts, J.-J. Van Vlasselaer souligna dans Le Droit (23 juillet 1977) « la précision dans les attaques, les tempi justes, les interprétations éclatant de santé ».

Les Petits violons se sont fait entendre fréquemment sur les ondes (SRC, CFTM-TV) et ils ont joué au Pavillon JMC à l'Expo 67. L'Ensemble s'est produit à Dijon, France, au congrès de la SIEM (1968), à London, Ont., au congrès du même organisme (1978), à Varsovie (1980), Bourges (1983) et Toulouse (1987) ainsi qu'au Coastal Carolina College de l'Université de la Caroline du Sud (1990). L'Ensemble reçoit des subventions du Ministère des Affaires culturelles du Québec depuis 1976.


Lecture supplémentaire

  • Pontaut, Alain. 'Il était une fois quinze petits violons,' L'Actualité, Dec 1976

    Van Vlasselaer, Jean-Jacques. 'Les Rêves et les réalisations de Jean Cousineau,' Ottawa Le Droit, 23 Jul 1977

    Delage, Jocelyne. 'Le violon c'est l'homme,' Journal d'Outremont, May 1988