Faucon

    Le faucon (famille des Falconidés) est un oiseau de proie de taille moyenne ou petite, réputé pour son vol rapide.

Faucon pèlerin.
Crécerelle d
La Crécerelle d'Amérique, aux couleurs éclatantes, est de la taille d'un merle (photo par Pierre Bernier/Gouvernement du Québec).

Le faucon (famille des Falconidés) est un oiseau de proie de taille moyenne ou petite, réputé pour son vol rapide. On compte 63 espèces de faucons dont la taille varie de celle d'un moineau, chez les fauconnets du Sud-Est asiatique, à celle d'un corbeau, chez le puissant Faucon gerfaut qui habite l'Arctique.

Description

Les faucons possèdent des caractéristiques de plumage qu'on ne retrouve pas chez la plupart des autres espèces d'OISEAUX DE PROIE. Ils arborent souvent des bandes faciales bien visibles ou d'autres motifs de coloration contrastants sur la tête. Ils diffèrent aussi par de grands yeux brun foncé, un bec crochu recouvert d'une membrane nommée cire à la base et marqué d'une entaille ressemblant à une dent sur la maxille. La majorité des espèces ont des ailes longues et pointues caractéristiques ainsi qu'une longue queue. Les femelles sont nettement plus grandes que les mâles.

Répartition et habitat

Cinq espèces de faucons nichent au Canada. La Crécerelle d'Amérique (Falco sparverius), aux couleurs éclatantes, est de la taille d'un merle. Elle est assez commune d'un bout à l'autre du Canada et, sauf en hiver, on l'observe fréquemment le long des routes, qu'elle soit perchée ou qu'elle vole sur place à la recherche d'une proie. Le Faucon émerillon (F. columbarius), plus discret que sa cousine, se rencontre également partout au pays. Depuis quelques années, on l'observe de plus en plus souvent dans les régions urbaines de l'Ouest du Canada.

Le Faucon des prairies (F. mexicanus), de couleur sable et de la taille d'une corneille, vit uniquement dans les prairies. Bien qu'il soit assez répandu, on l'observe seulement dans des habitats très particuliers des provinces des Prairies ou dans certaines vallées de l'intérieur de la Colombie-Britannique. Le Faucon pèlerin (F. peregrinus), de même taille que le Faucon des prairies, se reproduisait autrefois partout où il y avait des sites propices à la nidification et des proies en abondance. Le nombre d'individus a grandement diminué à cause du DDT, qui amollit la coquille des oeufs, entraînant ainsi la mort de nombreux petits. Le Faucon gerfaut (F. rusticolus), qui vit dans l'Arctique canadien, se nourrit principalement de lagopèdes et de Lièvres arctiques. Bien que ses populations varient selon l'abondance des proies, il n'a pas encore vraiment subi les effets des pesticides et autres polluants.

Relations avec les humains

Parce qu'ils sont rapides, les faucons sont depuis longtemps très convoités par les fauconniers, qui les dressent à la chasse. Le Faucon gerfaut et le FAUCON PÈLERIN sont devenus des symboles de statut social pour les fauconniers du monde entier.

Voir aussi ANIMAUX EN VOIE DE DISPARITION.


En savoir plus

Liens externes