Gizmo Williams

Henry « Gizmo » Williams, joueur de football, conférencier motivateur (né le 31 mai 1962 à Memphis, aux États-Unis). Gizmo Williams est considéré comme étant l’un des plus grands spécialistes des retours de l’histoire de la Ligue canadienne de football (LCF). En 14 saisons avec les Edmonton Eskimos (maintenant connus sous le nom des Edmonton Elks) entre 1986 et 2000, Gizmo Williams a établi plus 20 records de la LCF, plusieurs d’entre eux qui tiennent toujours, y compris sur la plupart des retours de botté de dégagement (1003); la plupart des verges sur les retours de botté de dégagement (11 134 verges); et la plupart des touchés sur les retours de botté de dégagement (26). Il a gagné la Coupe Grey à Edmonton en 1987 et en 1993, et il a été intronisé au Temple de la renommée du football canadien en 2006.

Henry « Gizmo » Williams, joueur de football, conférencier motivateur (né le 31 mai 1962 à Memphis, aux États-Unis). Gizmo Williams est considéré comme étant l’un des plus grands spécialistes des retours de l’histoire de la Ligue canadienne de football (LCF). En 14 saisons avec les Edmonton Eskimos (maintenant connus sous le nom des Edmonton Elks) entre 1986 et 2000, Gizmo Williams a établi plus 20 records de la LCF, plusieurs d’entre eux qui tiennent toujours, y compris sur la plupart des retours de botté de dégagement (1003); la plupart des verges sur les retours de botté de dégagement (11 134 verges); et la plupart des touchés sur les retours de botté de dégagement (26). Il a gagné la Coupe Grey à Edmonton en 1987 et en 1993, et il a été intronisé au Temple de la renommée du football canadien en 2006.


Jeunesse et famille

Henry Williams naît à Memphis au Tennessee, dans une famille minée par les tragédies. Sa mère meurt de la alors qu’il est tout jeune garçon et son père meurt dans l’incendie d’une maison à Noël l’année suivante. Un de ses frères meurt dans une fusillade, et une de ses sœurs meurt d’une surdose de drogue. L’un de 11 enfants, Henry Williams perd également sept frères et sœurs en raison de maladies liées à la sclérose en plaques. Edgar, le frère aîné d’Henry, devient le père de substitution d’Henry, abandonnant l’école à l’âge de 21 ans pour prendre soin de sa famille. Au début de son adolescence, Henry et ses plus jeunes frères et sœurs déménagent dans le Mississippi pour y vivre avec leur tante. Son frère Edgar meurt en 1986.

« Dans ma famille, personne n’a vécu au-delà de l’âge de 35 ans », a un jour déclaré Henry Williams lors d’une entrevue. « Les gens me demandent si cela m’inquiète. Je ne m’inquiète jamais de ce que je ne peux pas contrôler », a-t-il dit. « Les gens me parlent de héros, et ils pensent que je vais leur répondre que mes héros sont Tony Dorsett ou Herschel Walker. Mon frère Edgar était mon héros. »

Henry Williams découvre son amour pour le football grâce à un jeu de cour d’école appelé « hot ball » (balle chaude), dans lequel une personne doit attraper le ballon de football et les autres enfants doivent tenter de le plaquer. Henry Williams a raconté que son ami Greg a vu la manière dont Henry était insaisissable sur le terrain de jeu et a suggéré qu’il tente de jouer pour l’équipe de football.

Carrière universitaire

Henry Williams a dit que le football est ce qui lui a permis d’éviter les ennuis durant sa jeunesse. Il reçoit une bourse d’études pour fréquenter le Northwest Mississippi Community College, où il participe à des compétitions de football et d’athlétisme. À 5 pieds 6 pouces, il est remarquablement petit pour ces deux sports. En 1982, alors qu’il est étudiant de deuxième année, Henry Williams aide les Rangers à remporter leur premier championnat national de football. Il est nommé dans la première équipe d’étoiles américaine, ainsi que dans l’équipe nationale d’étoiles du College National. Henry Williams excelle également au sprint, établissant un record d’état en 1982 pour le sprint de 220 verges. Il arrive à courir 100 mètres en 10,2 secondes, et peut soulever 350 livres au banc d’exercice.

Henry Williams se fait transférer à la East Carolina University, toujours avec une bourse, où il joue ses saisons junior et senior. Il enregistre le deuxième plus long retour de botté d’envoi de l’histoire du programme avec un retour de 99 verges, et il termine troisième de tous les temps dans l’histoire de l’école pour la moyenne de retours de botté d’envoi en carrière. En 1983, il est en tête de la NCAA dans les touchés de retours de dégagements et dans les touchés de retours de botté d’envoi, et il se place deuxième en moyenne de verges par retours de botté d’envoi.

Les Showboats de Memphis et surnom

Après avoir obtenu son diplôme de la East Carolina University, Henry Williams est sélectionné au 36e rang du repêchage collégial du USFL Collegiate par les Memphis Showboats. (La United States Football League est une ligue de courte durée, comme l’Association mondiale de hockey, qui a tenté de rivaliser avec la Ligue nationale de football.)

Henry Williams passe une saison avec les Memphis Showboats avant la fermeture de la USFL. Il amasse un total de 1046 verges et un touché, en 17 matchs. Alors qu’il joue pour les Memphis Showboats, l’un de ses coéquipiers, l’ailier défensif et futur intronisé au Temple de la renommée Reggie White, le surnomme Gizmo d’après un petit et sympathique personnage du film Gremlins de 1984.

Équipe de football d’Edmonton (de 1986 à 1988, 1990 à 2000)

Henry Williams est un spécialiste des retours au cours des 14 saisons avec les Elks d’Edmonton, mais il joue également en tant que receveur éloigné. Durant deux saisons, il est receveur pour plus de 900 verges et au moins 21 touchés. Cependant, il a tellement d’impact en tant que spécialiste des retours que la LCF change ses règlements, restreignant le nombre de joueurs américains dans une équipe afin de permettre à chaque équipe d’avoir un américain spécialiste en retours de botté d’envoi. (Ceci est maintenant appelé la règle américaine désignée.)

Au cours de ses 14 saisons avec Edmonton, Henry Williams établit plus de 20 records de la LCF, dont plusieurs tiennent toujours. Il détient les records de la LCF pour la majorité des retours de botté de dégagement (1003); la plupart des verges sur les retours de botté de dégagement (11 134); la plupart des touchés sur les retours de botté de dégagement (26); et la plupart des retours de botté d’envoi (333 retours pour 7291 verges et 2 touchés). Il est également à égalité pour la plupart des retours de botté de dégagement (5) dans une saison. Son total de verges en carrière de 23 927 (réceptions, charges et retours combinés) se classe deuxième de tous les temps derrière Michael « Pinball » Clemons.

Henry Williams remporte également deux Coupes Grey avec Edmonton, en 1987 et en 1993. Il effectue l’un des plus mémorables jeux lors de la Coupe Grey de 1987, où il établit un record en retournant une tentative de botté de précision ratée de 115 verges pour un touché. En 2005, il est nommé meilleur jeu de la Coupe Grey de tous les temps par un vote de partisans.

Henry Williams dispute 14 matchs en séries éliminatoires, jouant un total de 22 matchs éliminatoires et cinq Coupes Grey. Il est nommé sept fois sur l’équipe des étoiles de la Division Ouest de la LCF (en 1987, 1988, 1991, 1992, 1993, 1994, et 1997) et cinq fois sur l’équipe d’étoiles de la LFC (1987, 1991, 1992, 1993, et 1994). Il est reconnu pour avoir fait un flip dans la zone des buts pour célébrer un touché; il a commencé à faire cela en jouant au football universitaire alors que les flips, contrairement au frapper du ballon par terre, n’étaient pas pénalisés pour épater la galerie.

Les Philadelphia Eagles (1989)

Henry Williams passe la saison de 1989 à jouer pour les Philadelphia Eagles dans la NFL. Il joue 13 matchs pour les Eagles, retournant un total de 516 verges pour les équipes spéciales. Après cette saison, il retourne jouer pour Edmonton. À l’époque, il déclare à un journaliste qu’il a réalisé un rêve en jouant pour la NFL, mais qu’il considère qu’Edmonton est son chez-soi.

Vie personnelle

Henry Williams a cinq enfants et s’est marié deux fois, d’abord à Petra Chambers et ensuite à Lisa Marie Martin. En 1996, il plaide coupable pour une agression sur une femme ayant eu lieu dans un club de nuit en 1994. Il est condamné à un an de libération conditionnelle, 50 heures de services communautaires et un an de probation.

Depuis qu’il a pris sa retraite du football en 2000, Henry Williams continue de vivre à Edmonton, où il travaille en tant qu’entraîneur personnel et conférencier motivateur. Il a également entraîné l’équipe de football senior de la Jasper Place High School située dans l’ouest de la ville, en 2017. Henry Williams s’implique dans la communauté tout au long de sa carrière à Edmonton, et en 1999, il se voit décerner le Prix des services communautaires de l’équipe.

Distinctions et prix

  • Étoile de la LCF (1987, de 1991 à 1994)
  • Étoile de la LCF Division Ouest (de 1987 à 1988, de 1991 à 1994, 1997)
  • Prix des services communautaires des Edmonton Eskimos (1999)
  • Mur de l’excellence des Edmonton Elks (2002)
  • Temple de la renommée du Northwest Mississippi Community College (2002)
  • Temple de la renommée de 1997 du NJCAA Football
  • Temple de la renommée du football canadien (2006)