Joshua Jackson

Joshua Jackson, acteur (Vancouver, 11 juin 1978). Joshua Jackson fréquente Kitsilano Secondary School à Vancouver et apparaît à l'écran dans sa petite enfance. À 11 ans, il décide de faire carrière comme acteur.

Joshua Jackson, acteur (Vancouver, 11 juin 1978). Joshua Jackson fréquente Kitsilano Secondary School à Vancouver et apparaît à l'écran dans sa petite enfance. À 11 ans, il décide de faire carrière comme acteur. Son premier grand rôle est celui de Charlie Conway dans la comédie sur le hockey The Mighty Ducks (1992; v.f. Jeu de puissance), rôle qu'il reprend dans les deux suites du film.

En 1998, à la télévision, il incarne Pacey Witter dans Dawson's Creek, une série pour adolescent, et c'est là que s'impose son talent pour jouer les personnages effrontés mais sympathiques. À la même époque, il participe à quelques longs métrages parmi lesquels figurent de grandes productions hollywoodiennes telles que Cruel Intentions (1999; v.f. Un pari cruel) et The Skulls (2000; v.f. Le clan des Skulls) ainsi que des films ambitieux, mais à plus petit budget, notamment Apt Pupil (1998; L'élève doué) et The Laramie Project (2002; v.f. Le projet Laramie).

En 2005, seulement deux ans après la fin de la série télévisée Dawson's Creek , Jackson commence à tenir des rôles principaux dans des comédies romantiques, telles que les films indépendants Americano, Aurora Borealis et The Shadow Dancer (v.f. Des ombres au soleil). Il tient aussi un rôle secondaire dans la farce politique Bobby (2006) et est en nomination pour un Screen Actors Guild Award pour son travail avec l'ensemble des acteurs du film. Jackson va alors au Royaume-Uni faire ses débuts marquants dans un théâtre du West End où il joue dans A Life in the Theatre, une pièce de David Mamet à deux acteurs, une satire de coulisses sur des acteurs de théâtre exubérants.

En 2008, Joshua Jackson retourne aux séries télévisées dans l'émission de science-fiction fantaisiste Fringe, dans laquelle il tient l'un des principaux rôles, celui de Peter Bishop, une sorte de génie d'une débrouillardise inusitée. Puis, il revient au Canada pour être producteur exécutif de One Week (v.f. Sept jours), un film d'errance existentiel dans lequel il joue. Il signe ensuite un contrat qui l'amène à être covedette du film de science-fiction U.F.O .

Jackson reçoit le prix Génie 2009 du meilleur acteur pour son rôle dans One Week (v.f. Sept jours) où il incarne un jeune homme à qui il ne reste qu'une semaine à vivre.