John Kraglund

(Börge) John Kraglund, critique musical (né le 27 avril 1922 à Hjørring, au Danemark; décédé le 24 janvier 2013 à Selby, en Ontario). Naturalisé canadien 1949. B.A. (Toronto) 1948.

Les parents de John Kraglund émigrèrent au Canada en 1929 et s'établirent sur une ferme dans le comté ontarien de Prince Edward. Après son cours universitaire, il étudia les matières théoriques et la critique avec Leo Smith et, en 1952, succéda à ce dernier au poste de critique musical du Globe and Mail de Toronto. Ses comptes rendus sarcastiques, généralement brefs et factuels en raison de son heure de tombée, à minuit, devinrent l'une des marques du scepticisme torontois et l'on disait qu'un enthousiasme modéré chez John Kraglund équivalait à un panégyrique chez l'un de ses collègues. De tous les critiques torontois de la seconde moitié du siècle, Kraglund porta une attention particulière aux entreprises locales et provinciales, envoyant souvent un adjoint voir les attractions de passage, pour qu'il puisse lui-même assister aux récitals de musiciens locaux, aux programmes d'oeuvres nouvelles de jeunes compositeurs, aux concerts d'organismes torontois et aux manifestations musicales des festivals de Stratford, Guelph et Shaw (Niagara-on-the-Lake). Outre ses comptes rendus quotidiens, il a signé des articles dans le Canadian Music Journal, Opera Canada, Musicanada, LesCahiers canadiens de musique, International Musician, Musical America, Musical Courier, Mayfair et d'autres publications. John Kraglund a pris sa retraite du Globe and Mail en avril 1987, mais a continué de rédiger des recensions de livres et de disques ainsi que des articles, à l'occasion, pour des publications comme Music Magazine et Opera Canada. Son importante collection de programmes, représentant 35 années de concerts, a été déposée à la Bibliothèque nationale du Canada.