La Presse

La Presse est un journal montréalais fondé en 1884 par William-Edmond Blumhart, surtout grâce au soutien de la famille Wuterle et de ses associés.

La Presse est un journal montréalais fondé en 1884 par William-Edmond Blumhart, surtout grâce au soutien de la famille Wuterle et de ses associés. Le journal est lancé par des conservateurs insatisfaits du gouvernement du premier ministre John A. Macdonald et de l'appui qu'il reçoit du Monde, dirigé par Hector Langevin. De 1889 à 1904, La Presse appartient à Trefflé Berthiaume. C'est entre 1899 et 1904 que son contenu adopte une tendance libérale. Après avoir brièvement appartenu à David Russel (1904-1906), le journal devient la propriété de la famille Berthiaume-Du Tremblay (1906-1955). Durant toute cette période, il est plutôt de tendance conservatrice. En 1955, Paul Desmarais devient le véritable propriétaire du journal. À partir de cette date, ses rédacteurs en chef sont de tendance libérale. Parmi eux, Gérard Pelletier (1961-1965) et Roger Lemelin (1972-1982) sont particulièrement célèbres. Son comité éditorial se prononce constamment en faveur du fédéralisme, soutenant son camp lors des deux référendums du Québec, en 1980 et 1995.

En 1896, La Presse tire à 14 000 exemplaires. Le tirage atteint 64 000 en 1900, 121 085 en 1913, 147 074 en 1940 et 285 787 en 1962. Cependant, en 1975, des grèves à répétition et la fondation du Journal de Montréal font tomber le tirage à 164 976. En 1984, l'année du centenaire du journal, l'expansion reprend : 225 000 exemplaires en semaine et 323 000 pour l'édition du samedi. En 2001, un remaniement majeur amène un graphisme modernisé, de nouvelles sections et une couverture internationale plus étendue. Ces changements ont un effet favorable sur la qualité et le tirage.

Voir aussi Journaux.