Labrecque, Jacques

Jacques Labrecque. Baryton, folkloriste, conteur, producteur, éditeur, ethnologue (Saint-Benoît, près Montréal, 8 juin 1917 - Longueuil, QC, 18 mars 1995). C'est sur la ferme de ses parents qu'il prit goût à la belle chanson.

Labrecque, Jacques

Jacques Labrecque. Baryton, folkloriste, conteur, producteur, éditeur, ethnologue (Saint-Benoît, près Montréal, 8 juin 1917 - Longueuil, QC, 18 mars 1995). C'est sur la ferme de ses parents qu'il prit goût à la belle chanson. À Montréal, il étudia l'art vocal avec Céline Marier, Henri Pontbriand et Roger Filiatrault, le répertoire français avec Marie-Thérèse Paquin et l'harmonie avec Oscar O'Brien qui lui fit partager son enthousiasme pour le folklore canadien-français. À 17 ans, Labrecque débuta avec succès comme ténor et interprète de chansons à des émissions comme « Le Réveil rural » à la radio de la SRC. Il tint le rôle de Rigobert dans Les Mousquetaires au couvent de Varney aux Variétés lyriques en 1937. En 1946, il signa un contrat de trois ans avec National Concerts and Artists de New York, et effectua une tournée en Acadie. En 1949, il représenta le Canada à un festival international de folklore à Venise, et, dès lors, se consacra à l'interprétation et à la diffusion de la chanson folklorique. Il séjourna sept ans en Europe, principalement à Paris (1951-56) où il chanta avec la troupe de Robert Dhéry, au théâtre des Variétés. Il fit de nombreuses tournées pour l'Alliance française, parut à la radio et à la télévision de l'ORTF et de la BBC, et chanta à l'Hippodrome de Londres. Avec le pianiste Jean Guillou, il donna 80 concerts pour les JMC (1955-56) puis se fixa à Montréal où il continua à chanter tout en étant producteur et éditeur des disques Musicana. En plus du folklore français et canadien, il a interprété les chansons de compositeurs qu'il a contribué à faire connaître, sinon à révéler, tels que Jean-Paul Filion (« La Parenté »), Gilles Vigneault (« Jos Monferrand ») et Laurence Lepage (« Kino l'Indien »). Il obtint un vif succès au Festival de Stratford, Ont. (1958), et au Festival de folklore Mariposa (1961). Après une autre tournée JMC (1970-72), comportant un spectacle audio-visuel sur le folklore, il retourna à Paris comme boursier du gouvernement français (1972-75). Il enseigna le répertoire des chansons du Canada français à des étudiants en rééducation psycho-motrice à l'Université de Paris VI, tout en donnant de nombreux récitals en France et dans d'autres pays, notamment en Belgique où il se produisit au Centre culturel canadien à Bruxelles ainsi qu'au camp des JM de Belgique. À l'une de ces occasions, La Cité (Bruxelles, 7 mars 1974) écrivait : « Avec un naturel, une verve et une voix magnifique de douceur ou de force ou de gouaille; excellent mime, comédien spontané, celui qui est sans doute le plus vraiment canadien des chanteurs canadiens, Jacques Labrecque rend toute leur séduction rêveuse aux couplets du vieux Québec... Il fait vibrer splendidement juste l'âme du Canada de toujours. »

Après son retour de Paris en 1975, Labrecque se retira aux Éboulements, dans le région de Charlevoix, Québec. Pendant l'été 1976, il présenta à la SRC une série de 14 émissions d'une demi-heure, « Chansons voltigeantes... chansons dolentes », consacrées aux différentes versions de chansons de folklore. Il se produisit au Grand Théâtre de Québec en décembre 1979. À partir des années 1980, il a dirigé les Éditions et Disques Patrimoine qui ont publié ses enregistrements, ceux de Jean Carignan et d'autres, ainsi que la collection « Géographie sonore du Québec », sorte d'anthologie du folklore de chacune des régions de la province. On y trouve des chansons recueillies notamment par Ernest Gagnon, Marius Barbeau et Carmen Roy. Plusieurs des quelque 15 enregistrements déjà parus en 1991 incluent aussi un guide d'informations. Aux Éboulements, Labrecque dirige la Galerie du patrimoine qui expose des peintres et divers documents relatifs au patrimoine de la région. Il y anime les « Veillées de contes espéciales » qui attirent les visiteurs. La voix souple et expressive de Labrecque, son tempérament jovial, son humour et sa facilité de contact avec le public ont fait de lui une personnalité de premier plan, que l'on a comparée tantôt à Burl Ives, tantôt à l'acteur Raimu. Il est membre de la Société d'ethnographie française de Paris.

Discographie

French Operetta Airs : Lecocq, Adam, Planquette et autres; Legrand c orch, Robertson c orch; 1950; Lon LS-268, (Extraits d'opérettes françaises) Decca LX-4527.

Le Canada chante pour vous : 1953 ; Pathé AT-1029.

Chansons populaires du Canada : 1953 ; Lon LB-957.

Chansons populaires de France et du Canada : 1957; Folk FG-3560.

Noël et carillons : 1959 ; Lon MB-1.

Carnaval à Québec avec Labrecque : 1959 ; Lon MB-17.

Jacques Labrecque présente Ti-Jean : Lon MB-52.

Jacques Labrecque en France : 1960? ; Lon SMB-40033.

On va t'y n'avoir du plaisir : 1961 ; Lon APM-1402 [PM-402?].

French Canadian Folk Songs : Fentok guit; 1960; RCI 162.

La Parenté est arrivée...: 1958; Lon MLP-10014.

L'Inimitable Jacques Labrecque : 1959; Lon MLP-100-25.

Chansons folkloriques du Canada : Collection du Centenaire : (1967); 9-RCI et RCA CS-100, (1990) 5-ACM 39 (CD).

Jacques Labrecque chante... : Patrimoine PAT-18004.

Jacques Labrecque chante Gilles Vigneault : Patrimoine PAT-18005.

Géographie sonore du monde de la mer : Ens Claude-Gervaise, Ch Chante-Joie, Romandini guit; Patrimoine PAT-18007.

Chansons traditionnelles avec Jacques Labrecque : Patrimoine PAT-18010.

Géographie sonore du monde francophone du Canada : Patrimoine PAT-18011.

Géographie sonore du Québec - Saguenay-Lac Saint-Jean : Patrimoine PAT-2000.

Géographie sonore du Québec - Charlevoix : 1983; Patrimoine PAT-2001.

Chansons traditionnelles (1995, Fonovox, VOX 7832-2, compilation).

Singers and songs: a folksong portrait of Canada=Chanteurs et chansons : un portrait folkorique [du] Canada, 1996 [Markham, ont.] : Mercury : 769 748 001-2 (distributed by PolyGram Group Canada).

Chants du pays / Jacques Labrecque. (Montréal) p 2002, XXI-21 Production, XXI-CD-2 1429.

Folklore de Montréal : Ti-jean Carignan, Marius Barbeau, Jacques Labrecque, Leonard Cohen, Anne Hébert, AN 2-9221-2