London Records of Canada Ltd.

London Records of Canada (1967) Ltd. (London Gramophone Corp. of Canada, 1948-67). Filiale canadienne de la London Gramophone Corp. aux États-Unis (1948-54), et de la Decca Record Co. Ltd. en Angleterre (1954-80). La compagnie fut restructurée en 1967. Sous la direction de Fraser C.

London Records of Canada Ltd.

London Records of Canada (1967) Ltd. (London Gramophone Corp. of Canada, 1948-67). Filiale canadienne de la London Gramophone Corp. aux États-Unis (1948-54), et de la Decca Record Co. Ltd. en Angleterre (1954-80). La compagnie fut restructurée en 1967. Sous la direction de Fraser C. Jamieson, de son siège social à Montréal,.elle menait au Canada des activités d'enregistrement et de distribution. Le premier Canadien à enregistrer sur cette étiquette (en Europe) fut Jacques Labrecque en 1951; la même année, London fit ses premiers enregistrements au Canada avec le duo d'artistes français Pierre Roche et Charles Aznavour.

Parmi les Canadiens qui ont enregistré pour London, citons les artistes country Paul Brunelle, Andy DeJarlis, Gaby Haas, Bob King, Willie Lamothe, Marcel Martel, Ti-Blanc Richard et Scotty Stevenson; les artistes pop québécois Renée Claude, André Gagnon, Offenbach et René Simard; les groupes pop de Vancouver Poppy Family et Sweeney Todd ainsi que le pianiste de jazz Milt Sealey. La maison a aussi enregistré la musique du Royal Regiment, du Black Watch (R.H.R.) of Canada et la Musique centrale des Forces armées canadiennes. L'étiquette Ace of Diamonds de London, une collection à prix modique, inclut des enregistrements - dont plusieurs furent réalisés à l'origine dans le cadre de la collection CBC-SM de la SRC - de Maureen Forrester, Betty-Jean Hagen, Anton Kuerti, Lois Marshall, l'Orchestre de chambre McGill, l'Orchestre (de chambre) de la SRC à Vancouver, le Quatuor à cordes Orford et Albert Pratz. En qualité de distributeur, London gérait au Canada les enregistrements sur les étiquettes européennes Decca et London faits par Ellen Ballon, Jules Bruyère, Pierre Duval, Raoul Jobin, George London, Zara Nelsova, Louis Quilico, Joseph Rouleau, Huguette Tourangeau, Jon Vickers et d'autres. À différentes époques, la maison distribua des étiquettes canadiennes indépendantes, dont Aquarius, Attic, Axe (Gary & Dave, Rain, Thundermug), Boot (and Cynda), Gamma, Goldfish (Chilliwack, Terry Jacks, Susan Jacks), Ice (Andy Kim), Kanata (voir Gene Lees), Kilmarnock (Galt MacDermott), Melbourne, Moon (Rush), Much (Michel Pagliaro, Sea Dog), Rodeo et Select. Elle s'occupa aussi de la distribution au Canada de Philo, une compagnie du Vermont (qui réalisa des enregistrements de Philippe Bruneau et de Jean Carignan) et d'autres étiquettes étrangères.

London Records of Canada (1967) Ltd. mit fin à ses opérations de distribution et d'enregistrement lorsque la maison mère, Decca, passa aux mains de PolyGram en 1979. Cependant, London a maintenu ses activités d'enregistrement en Europe; elle a enregistré en Amérique du Nord des disques de l'OSM et ses produits sont distribués par PolyGram Classics.


Lecture supplémentaire

  • Sherman, David. 'Disc exec: at the top for 30 years,' Montreal Gazette, 22 Sep 1978

    'Fraser Jamieson and London Records of Canada: a thirty-year relationship,' RPM, 30 Sep 1978