Peter Mansbridge

Peter Mansbridge, O.C., présentateur de nouvelles télévisées, journaliste et chroniqueur (né le 6 juillet 1948 à Londres, en Angleterre). Journaliste hautement respecté, Peter Mansbridge a été la personnalité phare de CBC News, le département de nouvelles du réseau, pendant près de 30 ans. En sa qualité de correspondant en chef et de principal présentateur de nouvelles à l’émission The National de 1988 à 2017, il a gagné 12 prix Gemini pour son excellence professionnelle, dont le prix Gordon Sinclair du meilleur journaliste de radiotélévision en 1990 et en 1998. Parmi ses autres honneurs, on peut citer deux prix Écrans canadiens ainsi que plusieurs doctorats honorifiques et des prix d’excellence pour l’ensemble de son œuvre. Peter Mansbridge a été intronisé au Canadian News Hall of Fame et est Officier de l’Ordre du Canada




Débuts

Peter Mansbridge quitte Kuala Lumpur, en Malaisie et arrive au Canada en 1954, lorsque son père décroche un contrat avec le gouvernement canadien. Élevé à Ottawa, Peter Mansbridge fréquente le Glebe Collegiate Institute, mais abandonne pendant sa douzième année (l’équivalent de la première année de cégep au Québec). Il sert deux ans dans la Marine canadienne avant de recevoir sa libération honorable.

Débuts de carrière comme journaliste et animateur

En 1968, Peter Mansbridge travaille pour la compagnie aérienne Transair à Churchill, au Manitoba. Parmi ses responsabilités, il a le mandat d’annoncer les arrivées et les départs à l’aide du système de sonorisation de l’aéroport. Le producteur radio local du réseau CBC, Gaston Charpentier, est à ce point impressionné par la voix de baryton de Peter Mansbridge qu’il lui offre un emploi d’animateur. Malgré son inexpérience comme journaliste, Peter Mansbridge s’est mis à créer, à produire et à animer le tout premier radiojournal de la CBC à Churchill. Grâce à sa voix autoritaire et son à style conversationnel, il mène des entrevues populaires. Ses reportages sur les Affaires du Nord sont également diffusés régulièrement sur les réseaux nationaux de la CBC.

De Churchill, Peter Mansbridge rejoint les rangs de l’équipe radio et télé de la CBC à Winnipeg. Dès 1975, il devient un correspondant régulier du téléjournal phare du soir de la CBC en SaskatchewanThe National. En 1976, il déménage à Ottawa pour devenir journaliste parlementaire pour la télévision de la CBC, un poste qu’il défend jusqu’en 1980. Un des faits saillants de sa carrière naissante est son voyage en Asie du Sud-Est en 1979, durant lequel il a interviewé plus d’un millier de réfugiés de la mer qui fuyaient la guerre au Vietnam. En 1981, il devient l’animateur des émissions du week-end du National, tout en pourvoyant les postes de correspondant à Washington et Londres.

Présentateur du National

En 1987, Harold Stringer, président du département des nouvelles du réseau CBS, aux États-Unis, offre à Peter Mansbridge un lucratif contrat de coanimateur à l’émission matinale CBS This MorningKnowlton Nash, le mentor de Peter Mansbridge, le convainc toutefois de rester à la CBC en lui offrant sa place comme correspondant en chef des nouvelles de la CBC News et principal présentateur de l’émission The National. Peter Mansbridge accepte l’offre de son mentor et défend le double mandat dès le 2 mai 1988. Peter Mansbridge et Knowlton Nash, d’ailleurs, deviennent des héros nationaux lorsque le public canadien a vent de la généreuse proposition que Peter Mansbridge a refusée au profit des réseaux de diffusion canadiens.

Réalisations notables

À la barre du National, Peter Mansbridge a présenté au public une foule d’événements historiques, parmi lesquels on compte le massacre de la place Tiananmen et la chute du mur de Berlin en 1989, la crise d’Oka en 1990, l’Accord de Charlottetown en 1992, le référendum du Québec de 1995, les attaques du 11 septembre et la guerre en Afghanistan.

Il a également couvert chacune des élections fédérales canadiennes de 1972 à 2015, dont à titre de présentateur de 1984 à 2015. Il a mené plus de 15 000 entrevues au cours de sa carrière, notamment avec d’importants dirigeants comme les présidents des États-Unis Bill Clinton et Barack Obama, Benjamin Netanyahu, Shimon Peres, Desmond Tutu, le Dalaï-Lama, l’Aga Khan, ainsi qu’un bon nombre de premiers ministres canadiens. Il a également commenté les cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques pour la CBC à huit reprises, de 1988 à 2016.

Peter Mansbridge a souvent été célébré pour sa capacité à garder son sang-froid en période de crise. Sa couverture des attaques terroristes du 11 septembre 2001, entre autres, lui a valu le respect de la communauté, parce qu’il a su garder son calme et qu’il a évité de spéculer durant les 16 heures consécutives où il a couvert la situation. Le National Post s’est d’ailleurs émerveillé de la façon dont il a su improviser et contrôler la situation. De façon similaire, ses collègues ont salué sa couverture concise et basée sur les faits suivant la fusillade sur la colline du Parlement en 2014. Le magazine Mother Jones, quant à lui, a applaudi son imperturbabilité, tandis que le Globe and Mail a loué son calme, son objectivité et sa lucidité. L’émission dont il est à la tête, The National, est souvent citée comme un exemple du journalisme auquel les autres réseaux, particulièrement états-uniens, devraient aspirer.

Il quitte ses fonctions au National le 1er juillet 2017, après avoir présenté l’émission spéciale célébrant le 150e anniversaire du Canada (voir aussi Fête du Canada).

Autres activités

De 2003 à 2005, Peter Mansbridge est chroniqueur hebdomadaire pour la revue Maclean’s. De 1999 à 2016, il anime également Mansbridge One on One, une émission hebdomadaire présentant des entrevues sur la chaîne CBC Newsworld. En 2010, Vintage Canada, une branche de la maison d’édition Penguin Random House, publie un recueil compilant des transcriptions et des descriptions de ces entrevues sous le titre Peter Mansbridge One on One: Favourite Conversations and the Stories Behind Them.

Peter Mansbridge est chancelier de l’Université Mount Allison de 2010 à 2017. En 2016, il est la voix de l’orignal et présentateur de nouvelles Peter Moosebridge, un personnage du film d’animation Zootopia, produit par Disney. Selon un porte-parole de Disney, Peter Mansbridge a été choisi pour le rôle parce qu’il est « le Walter Cronkite canadien ».

À la suite de sa retraite du The National, Peter Mansbridge est l’hôte d’un certain nombre de documentaires télévisés dont That Never Happened: Canada’s First National Internment Operations (2017), In Search of a Perfect World (2018) et The Future of War with Peter Mansbridge (2019). En 2019, l’Université de Toronto fait l’acquisition des archives de sa carrière. 

Participation organisationnelle

Depuis 2018, Peter Mansbridge siège aux conseils de la Fondation pour l’alphabétisation des enfants canadiens et de Historica Canada, qui publie L’Encyclopédie canadienne. Il est aussi membre émérite de l’École Munk des affaires internationales et des politiques publiques de l’Université de Toronto.


Vie personnelle et patrimoine

Peter Mansbridge a deux filles issues de son premier mariage, qui prend fin en 1975. Après une relation de longue durée avec la conseillère du Parti progressiste-conservateur Nancy Jamieson, il épouse sa collègue, la journaliste de la CBC Wendy Mesley. La relation dure de 1988 à 1992. En 1998, il s’unit à l’actrice Cynthia Dale, avec qui il a un fils.

Malgré son influence dans le monde médiatique, Peter Mansbridge s’est toujours tenu loin des projecteurs. Il a protégé son image avec soin, bien conscient du fait qu’il doit aussi défendre la réputation du réseau CBC. Dans une entrevue, il a affirmé : « Je suis un journaliste et c’est ainsi que j’ai envie que l’on me voie, pas comme une célébrité du petit écran. »

Prix et honneurs

Prix Gemini

  • Meilleure performance comme animateur, présentateur ou interviewer (Sunday Report) (1988)
  • Meilleure performance comme animateur, présentateur ou interviewer (China in Crisis) (1989)
  • Prix Gordon Sinclair du meilleur journaliste de radiotélévision (The National) (1990)
  • Prix Gordon Sinclair du meilleur journaliste de radiotélévision (The National/CBC News « Death of Diana/Ice Storm/Bill Clinton & Monica Lewinsky ») (1998)
  • Meilleur animateur, présentateur ou interviewer d’une émission de nouvelles ou d’actualité (Election Night 1997/The National) (1998)
  • Meilleur présentateur de nouvelles (The National) (1999)
  • Meilleur présentateur de nouvelles (CBC News: The National: P.E.T./Town Hall/Election) (2001)
  • Meilleur présentateur de nouvelles (CBC News: The National) (2002)
  • Meilleur présentateur de nouvelles (CBC News: The National) (2003)
  • Meilleur présentateur de nouvelles (CBC News: The National) (2004)
  • Meilleur animateur ou interviewer d’une émission de nouvelles ou d’actualité (CBC News: The National—Canada Votes—Your Turn With The Leaders) (2006)

Autres

  • Meilleur présentateur de nouvelles (CBC News: The National), New York Festivals (2001)
  • Officier, Ordre du Canada (2008)
  • Meilleur téléjournal (CBC News: The National), New York Festivals (2011)
  • Médaille du jubilé de diamant de la Reine (2012)
  • Meilleur présentateur de nouvelles (CBC News: The National), prix Écrans canadiens (2013)
  • Meilleur bulletin d’information spécial (CBC News: The National—Boston Marathon Bombing Suspect Captured), prix Écrans canadiens (2014)
  • Intronisé, Canadian News Hall of Fame (2015)
  • Prix d’excellence pour l’ensemble de son œuvre, Association des nouvelles radio, télévision et numériques (2016)
  • Prix d’excellence pour l’ensemble de son œuvre, prix Écrans canadiens
  • Prix d’excellence pour l’ensemble de son œuvre, Fondation pour le journalisme canadien

Diplômes honorifiques


Lecture supplémentaire

  • Peter Mansbridge, One on One: Favourite Conversations and the Stories Behind Them (2010).