Vallières, Pierre

Pierre Vallières, écrivain (Montréal, 22 févr. 1938). Il est journaliste à Montréal avant d'adhérer au FRONT DE LIBÉRATION DU QUÉBEC (FLQ) en 1965.

Vallières, Pierre

Pierre Vallières, écrivain (Montréal, 22 févr. 1938). Il est journaliste à Montréal avant d'adhérer au FRONT DE LIBÉRATION DU QUÉBEC (FLQ) en 1965. Convaincu que le Québec ne peut survivre que comme nation indépendante et socialiste, et impressionné par l'exemple des révolutionnaires d'Amérique latine, il exhorte le FLQ à user de violence pour arriver à ses fins. Une série d'attentats à la bombe s'en suivent à Montréal, et lorsque que ses associés sont arrêtés, il s'enfuit à New York, où il est arrêté en 1966 et emprisonné. Déporté au Canada en 1967, il passe quatre ans en prison et y écrit ses mémoires, Nègres blancs d'Amérique (1968), et remet en question ses convictions. En 1971, il renonce- à la violence et reconnaît dans le PARTI QUÉBÉCOIS le meilleur moyen d'accéder à l'indépendance. En 1980, il répudie ce parti à son tour et publie sa thèse selon laquelle le Québec est condamné à l'assimilation. En 1984, après avoir vécu l'expérience d'une révélation, il entre dans un ordre religieux d'influence franciscaine.